Isolation par l’extérieur : Les étapes essentielles pour une isolation réussie

isolation par l exterieur les etapes essentielles pour une isolation reussie.jpeg

L’isolation thermique d’une maison peut se faire par deux techniques principales. À côté de l’isolation par l’intérieur, il y a l’isolation thermique par l’extérieur (ITE). Encore appelée isolation de façade, l’ITE est une technique d’isolation permettant d’éliminer les zones de faiblesse de l’isolation ou les ponts thermiques. Elle permet de réduire la consommation énergétique de 40 à 80 %.

En matière d’isolation par l’extérieur, plusieurs méthodes peuvent être employées, mais le principe reste le même : fixer les panneaux isolants sur les murs à isoler, sur les zones situées entre les murs et les balcons, les planchers, la toiture et les boiseries de fenêtres.

Pour réussir des travaux d’isolation des murs par l’extérieur, il faut passer par plusieurs étapes différentes. Parcourons-les, de la préparation du chantier jusqu’aux finitions.


Commencez par diagnostiquer globalement votre situation énergétique

Avant d’entamer des travaux d’isolation par l’extérieur, réalisez un audit énergétique de votre maison. Effectué par un professionnel, ce diagnostic immobilier permet de repérer tous les ponts thermiques et les zones mal isolées de votre habitation. Le diagnostiqueur certifié qui réalise cet audit commence par évaluer votre consommation énergétique et son impact sur les émissions de gaz à effet de serre.

Le professionnel établit un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) noté de A à G. Ce document vous aide à obtenir des aides financières et propose des travaux pour améliorer la performance énergétique de votre maison.

Budgétisez et déclarez vos travaux d’isolation thermique

Une fois l’évaluation de votre situation thermique terminée, examinez votre budget. Notez que l’isolation thermique par l’extérieur est une opération coûteuse, estimée entre 100 et 200 euros/m², main-d’œuvre incluse. Le coût total dépend de l’isolant choisi, de la surface à isoler et des techniques utilisées. Un enduit sera moins cher qu’un bardage.

L’investissement en isolation par l’extérieur est rentable à long terme, car cela réduit les factures énergétiques. De plus, vous pouvez bénéficier d’aides financières, qui peuvent couvrir jusqu’à 80 % du coût total des travaux, selon certaines conditions.


Après avoir estimé le coût global de vos travaux d’isolation par l’extérieur, vous devez faire les déclarations nécessaires. Étant donné que l’ITE modifie l’apparence de la façade de votre logement, une déclaration préalable des travaux est obligatoire selon le code de l’urbanisme. Vous devez remplir le formulaire Cerfa n°13404*1 et le déposer à la mairie de votre localité avant de commencer les travaux. Les autorités disposent de 30 jours pour vérifier la conformité de votre projet aux normes d’urbanisme.

A lire aussi :  Isolation des murs : améliorez le confort de votre maison et réduisez les pertes énergétiques

Si votre logement donne directement sur une rue, vous devez également adresser une demande d’occupation du domaine public en utilisant le formulaire Cerfa n°14798*01. Vous devez souscrire à une assurance « Dommage-ouvrage » pour protéger votre investissement.

Choisissez votre isolant et les autres matériaux

L’isolant est l’élément central de vos travaux d’isolation extérieure. Après avoir consulté un professionnel, vous aurez le choix parmi différents types d’isolants, tels que :

  • Laine de verre et laine de roche : isolants minéraux
  • Fibre de bois, laine et chanvre : isolants naturels en fibre
  • Polystyrène expansé ou extrudé et polystyrène graphite : matières synthétiques

Le meilleur isolant dépendra des critères d’épaisseur, de résistance au feu et à l’humidité. La résistance à l’humidité est notée « µ », où la fibre de verre ou le polyuréthane sont d’excellentes options. Pour la résistance au feu notée « M », les produits sont notés de M0 à M5, et les isolants minéraux restent les meilleurs.

Pensez à rassembler les équipements nécessaires pour le chantier, tels que :

  • Colle adaptée à l’isolant choisi et enduit
  • Treillis de verre
  • Taloche, meuleuse, visseuse et scie égoïne
  • Équerres de bardages / rails profilés
  • Couteau à laine (pour découper la laine minérale) et rosaces
  • Niveau, de préférence à bulle, et mètre ruban
  • Quelques chevilles de type tap-vis.

Préparez les murs à isoler

La préparation de votre chantier commence par l’installation de l’échafaudage pour atteindre les hauteurs en toute sécurité. Testez l’enduit choisi.

Concernant les murs, vous devez les débarrasser de tous les matériaux techniques tels que l’antenne, les câbles, etc. Des tuyaux de descente temporaires doivent être installés pour prévenir des écoulements contre la façade pendant les travaux. Procédez au nettoyage à haute pression des murs pour éliminer les saletés. Appliquez ensuite une solution antifongique pour prévenir les moisissures et les champignons et préserver la façade.

A lire aussi :  Isolation extérieure : Une solution performante pour renforcer l'isolation thermique

Installez les rails et fixez les plaques isolantes

Dans le but de parfaire et de stabiliser l’assemblage des panneaux isolants à installer (polystyrène, laine de roche, fibre de bois, laine de verre), commencez par poser des rails de départ. Ces rails doivent être installés au mur dans le sens horizontal, en prenant en considération la nature du sol. Si le sol est en béton, le rail doit être rapproché du sol d’environ 15 cm, car en général, l’isolation des murs extérieurs ne doit pas toucher le sol. Préparez des découpes de panneaux et les plaques en suivant les instructions des fabricants.

Vient ensuite l’étape de la pose des panneaux d’isolation proprement dite. La fixation se fait en deux temps. Le premier temps consiste au collage. Choisissez une colle compatible avec les travaux d’isolation extérieure et disposez les panneaux en quinconce. En plus de la colle, utilisez des fixations mécaniques pour poser les panneaux d’isolation. Ces fixations évitent aux panneaux de se détacher pendant les périodes de mauvais temps. Utilisez des chevilles à frapper ou à visser pour la fixation, et recouvrez-les de rosaces pour prévenir les ponts thermiques.

Protégez les panneaux isolants

Une fois que vos panneaux isolants sont correctement fixés au mur, il est important de procéder à leur renforcement. Pour ce faire, vous pouvez ajouter une toile en fibre de verre, ce qui garantira la durabilité de votre isolation. Par exemple, l’isolant en polystyrène est un produit fragile et cassant. Lorsqu’il est utilisé en isolation extérieure, une toile doit être placée entre deux couches d’enduit spécial.

A lire aussi :  Isolation combles perdus : conseils et solutions pour optimiser l'isolation de votre habitation

Une autre manière d’assurer la protection des panneaux isolants est d’ajouter des baguettes et des bavettes. Celles-ci garantiront que l’isolant reste bien fixé et étanche autour des fenêtres et des portes. Ces éléments créent des bords fins et empêchent le contact direct entre l’isolant et d’autres matériaux. Cela contribue à une meilleure intégrité de l’isolation et à une protection supplémentaire contre les éléments extérieurs.

Passez aux finitions de votre isolation extérieure

Après l’application du sous-enduit, vous pouvez procéder à la dernière couche d’enduit. Choisissez la couleur et la texture de cet enduit final avec soin, car cela aura un impact significatif sur le rendu esthétique final. Pour cette phase, vous avez le choix entre l’enduit et le bardage, selon vos préférences esthétiques et votre budget.

En ce qui concerne l’enduit, il offre une finition lisse et uniforme, tandis que le bardage peut donner à votre maison un aspect moderne et original. Quel que soit votre choix, veillez à sélectionner des matériaux de qualité pour garantir la durabilité de vos finitions.

Une fois les finitions réalisées, la dernière étape des travaux d’isolation des murs par l’extérieur consiste à remettre en place les gouttières, les prises électriques et les volets qui avaient été retirés au début des travaux. Cela achèvera le processus d’isolation et vous permettra de profiter pleinement des avantages d’une maison bien isolée.

L’isolation par l’extérieur est une solution efficace pour améliorer la performance énergétique de votre habitation et augmenter votre confort thermique. Bien que les travaux puissent représenter un investissement, les économies d’énergie réalisées à long terme, ainsi que les aides financières disponibles, en font une option rentable et écologique. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels qualifiés pour réaliser ces travaux et bénéficier d’une isolation extérieure de qualité.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *