Utilisation de mousse pour l’isolation phonique : Guide pratique pour un environnement paisible

utilisation de mousse pour l isolation phonique guide pratique pour un environnement paisible.webp

Vous avez envie de limiter la diffusion du bruit à travers votre maison ou votre appartement ? Nous recommandons l’utilisation de mousse pour l’isolation phonique, c’est une des solutions les plus efficaces. Découvrez les différentes situations dans lesquelles vous en servir et quelle mousse choisir pour mettre vos travaux en œuvre. Ce guide vous en dit davantage sur le prix du produit afin d’estimer le budget dont vous avez besoin.


L’isolation acoustique : qu’est-ce que c’est ?

Certaines habitations, en particulier les bâtiments anciens, ont une isolation phonique qui laisse à désirer. Les occupants sont victimes de pollutions sonores comme les bruits de pas, de chute d’objets, de conversation, de musique ou encore de machines. Ces nuisances deviennent parfois dérangeantes et causent du stress et de la fatigue. L’isolation acoustique est un procédé qui vise à réduire la propagation de ces sons ainsi que des vibrations à travers diverses parois. On utilise de nombreuses méthodes, y compris l’utilisation de mousse pour l’isolation phonique.

La mousse acoustique est un type d’isolant qui permet d’améliorer l’isolation phonique d’un logement. Souvent fabriquée à partir de matériaux synthétiques, elle se présente sous la forme de panneaux, de dalles ou de rouleaux. Sur le marché, on retrouve des produits avec des volumes, des épaisseurs variées, permettant à chacun de choisir la solution qui lui convient.

Comment fonctionne la mousse pour l’isolation phonique ?

Cet isolant est doté d’une structure à cellules ouvertes, il se constitue donc de minuscules pores. C’est cet aspect qui rend l’utilisation de mousse pour l’isolation phonique efficace et, plus les pores sont ouverts et profonds, plus l’efficacité augmente. Grâce à cette structure, la mousse parvient à capturer les vibrations des particules contenues dans l’air. Celles-ci sont converties en énergie thermique à peine perceptible par un processus de friction. Elle réussit, de cette manière, à les ralentir ou à les atténuer, ce qui lui permet d’éliminer le bruit. Le niveau de réduction des sons repose sur la plage de fréquence que le produit est capable d’absorber.

A lire aussi :  Pompe à chaleur pour maison : Choisir le système adapté à vos besoins énergétiques

Que peut-on isoler avec une mousse phonique?

L’utilisation de mousse pour l’isolation phonique est envisageable au niveau de différentes parties d’une habitation. Que ce soit les panneaux, les dalles ou les rouleaux, vous avez la possibilité de vous en servir sur vos :

  • Murs ;
  • Plafonds ;
  • Sols ou planchers ;
  • Fenêtres ;
  • Portes.

Dans quelles situations est-ce préférable de recourir à la mousse acoustique ? Les cas de figure dans lesquels son usage est approprié sont multiples, pour ne citer que :

  • Isolation d’un plancher bruyant : la mousse vous permet de réduire les bruits de pas ou autres sons qui nuisent à votre tranquillité ;
  • Atténuation des bruits venant d’un appartement accolé au vôtre dont les occupants sont trop bruyants ;
  • Création d’un studio ou d’une salle de jeux : l’utilisation de mousse pour l’isolation phonique vous évite de déranger vos voisins ;
  • Aménagement d’un bureau ou type d’espace de travail.

Utilisation de mousse pour l’isolation phonique : dans quel intérêt ?

Les mousses d’isolation acoustique sont d’excellentes alliées pour un environnement paisible. Elles figurent parmi les plus plébiscitées dans le domaine de l’isolation phonique et pour plusieurs raisons. Leurs performances sont telles qu’elles réduisent à la fois les bruits aériens et les bruits d’impact. Vous avez des soucis avec les vibrations qui se diffusent via les murs et les planchers ? Elles sont tout aussi efficaces pour supprimer toute sorte de nuisances sonores. En vous servant de cet isolant, vous obtenez un meilleur confort sonore au quotidien. En plus de votre propre tranquillité, vous rendez service à vos voisins en même temps.


Quid des inconvénients de la mousse acoustique ?

L’utilisation de la mousse pour l’isolation phonique comporte quelques défauts :

  • Une certaine épaisseur est requise pour que l’installation soit efficace, ce qui réduit l’espace habitable ;
  • La mousse isolante n’est pas toujours la plus performante en termes d’isolation thermique ;
  • Les travaux d’isolation phonique seuls ne sont pas éligibles aux aides financières de l’État ;
  • L’installation de cette mousse modifie beaucoup l’acoustique d’une pièce, d’où l’intérêt de travailler avec un professionnel.
A lire aussi :  Isolation acoustique : Solutions pour un environnement paisible

Choisir le bon type de mousse acoustique pour ses travaux

Pour améliorer le confort thermique d’une maison ou d’un appartement, la mousse phonique est un des meilleurs candidats. D’autant plus qu’avec son excellente performance acoustique, elle offre un rapport qualité/prix intéressant. Le produit se décline en outre dans différentes formes et chacune d’entre elle possède des propriétés qui lui sont propres. Voici les types de mousses les plus répandues pour réaliser des travaux d’isolation phonique.

Les mousses phoniques alvéolaires ou alvéolées

Les mousses acoustiques alvéolaires ou alvéolées se présentent sous la forme de boîtes à œufs. Ce sont les plus utilisées pour isoler les studios ou encore les bureaux. Elles sont fabriquées avec du polyuréthane, un matériau isolant synthétique populaire sur le marché. Les mousses phoniques alvéolées ont la capacité d’absorber les ondes sonores les plus persistantes dans un très court laps de temps. Elles résistent même à la poussière et sont étanches à l’humidité, ce qui les rend durables. L’utilisation de cette mousse pour l’isolation phonique est facile et sa pose est rapide, car elle possède en général une façade adhésive.

Les mousses composites pour l’isolation phonique

La mousse acoustique composite est conçue avec un mélange de polyuréthane et de matières agglomérées, le tout assemblé grâce à un liant hydraulique. Ce type d’isolant a l’avantage de résister autant au bruit qu’aux chocs mécaniques. C’est son épaisseur importante qui lui procure ces compétences, le rendant efficace pour réduire les nuisances sonores. C’est un des meilleurs choix pour améliorer l’isolation acoustique de votre chambre à coucher, de votre espace de travail ou de votre home studio.

Les mousses acoustiques avec faces lisses

Comme les deux premiers types de mousses, les mousses faces lisses sont fabriquées avec des matières de synthèse. Elles font partie des options à privilégier pour une isolation acoustique de qualité. Efficaces contre les bruits d’impact et de déplacement, ces mousses isolantes sont surtout adaptées pour les surfaces comme le plancher et les murs.

A lire aussi :  Isolation par l'extérieur : améliorez le confort de votre habitat et réduisez les déperditions énergétiques

Les mousses denses : une solution étanche

Aussi appelées caoutchoucs cellulaires, ce sont des mousses acoustiques réalisées avec des blocs de caoutchouc non vulcanisés. Ces derniers sont mélangés avec des agents chimiques expansifs. Les mousses phoniques denses ont l’avantage de posséder un excellent coefficient acoustique. Grâce à leur densité élevée et à leur étanchéité, elles sont idéales pour isoler diverses machines : appareils de chauffage, de climatisation, compresseurs… Un atout supplémentaire de ce type d’isolant est sa souplesse qui rend sa pose aisée, même sur des surfaces courbes.

Combien coûte l’utilisation de mousse pour l’isolation phonique ?

Vous souhaitez utiliser de la mousse acoustique pour isoler votre logement, mais à combien s’élève le budget à prévoir ? Les mousses acoustiques sont considérées comme des produits haut de gamme. Vous devez vous attendre à des prix plus ou moins élevés si vous souhaitez vous en servir. Pour réaliser des travaux, préparez au minimum 30 euros par m2. Certains projets d’isolation phonique coûtent même jusqu’à 100 euros par m2. Le prix de la mousse pour l’isolation phonique varie en fonction de différents paramètres, dont :

  • Épaisseur : une mousse plus épaisse est, de base, plus efficace qu’une mousse plus fine ;
  • Marque : certains fabricants sont plus réputés et proposent des produits plus onéreux ;
  • Type de mousse : chaque type est fabriqué avec une matière différente, ce qui a un impact sur le prix.

L’intervention d’un professionnel pour la pose est conseillée pour des résultats de qualité. Si vous faites appel à un spécialiste, comptez également le coût de la main-d’œuvre. Nous vous conseillons de demander un devis pour un calcul précis des dépenses.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *