Isolation phonique d’un mur mitoyen : Solutions efficaces pour réduire les bruits indésirables

isolation phonique d un mur mitoyen solutions efficaces pour reduire les bruits indesirables.jpeg

Le mur mitoyen est la barrière principale qui sépare deux appartements voisins. Cette barrière, générant une proximité, peut devenir gênante lorsqu’elle est mal isolée du bruit. Les bruits du voisinage sont susceptibles de se propager à l’intérieur de votre logement.Cela peut perturber votre tranquillité et votre santé. Pour résoudre ce problème, nous vous proposons des solutions efficaces pour réaliser une performante isolation phonique de votre mur mitoyen.


En quoi consiste l’isolation acoustique d’un mur mitoyen ?

L’idéal serait de prévoir l’isolation phonique d’un logement dès sa construction. Néanmoins, avant les années 1970, il n’existait pas de réglementation acoustique par rapport à ce sujet. C’est à partir de l’année 2013 que l’État Français demande une attestation de prise en compte de cette réglementation. Malgré cela, plus de54 % des habitants français prétendent être impactés par les nuisances sonores extérieures à leur domicile.

Lorsque vos murs mitoyens sont mal isolés ou trop fins, les différentes nuisances sonores se propagent aisément dans votre appartement. Les bruits de votre voisin peuvent se diffuser à l’intérieur de votre logement. Ce qui peut vous hériter et vous poussez à des disputes de voisinage. Ces nuisances sonores peuvent aussi être la source de stress et augmentent les risques de maladies cardio-vasculaires.

Pour contrer ce problème, vous devez améliorer la performance phonique de votre mur. Pensez à ajouter un isolant au mur. Il existe un grand nombre de techniques pour y arriver. Vous pouvez procéder à une pose de contre-cloison ou à l’utilisation d’un panneau sandwich.

Pourquoi faire une isolation phonique de votre mur mitoyen ?

Isolation acoustique mur : des solutions techniques à mettre en œuvre

En plus d’être désagréables pour votre tranquillité, les nuisances sonores sont à l’origine de nombreux malaises acoustiques. La situation peut se révéler insupportable pour les personnes sensibles.

Voici les situations qui peuvent vous pousser à isoler votre mur mitoyen :

  • Vos voisins sont trop bruyants ;

  • Vous êtes musicien et vous effectuez des répétitions dans votre demeure ;

  • Si vous êtes proche d’une autoroute, ou d’une rue assez fréquentée ;

  • Lorsque vous êtes proche d’un établissement avec une activité bruyant ;

  • Vous êtes assez sensible aux ondes sonores qui vous importunent dans votre quotidien.

A lire aussi :  Isolation intérieure des murs : créez un environnement intérieur confortable et économe en énergie

Quelles sont les étapes à respecter pour réaliser une isolation phonique ?

Vous trouverez différentes méthodes permettant de résoudre votre problème d’isolation acoustique. Cela commence avec l’établissement de quelques étapes indispensables pour arriver à l’isolation phonique proprement dite. C’est pourquoi, nous vous conseillons de débuter avec un diagnostic de performances phonique.


Il vous permettra de connaître avec précision la solution technique dont vous avez besoin pour un confort acoustique maximal. Procédez par la suite au choix de vos matériaux isolants en fonction de leur indice de performance phonique et de votre diagnostic.

Vous pouvez enfin procéder à la réalisation de vos travaux. Si vous êtes bricoleur, vous pouvez prendre le risque de les réaliser. A contrario, pensez à inviter un artisan certifié RGE pour un travail bien réussi.

Quelles sont les meilleures solutions pour l’isolation phonique de votre mur mitoyen ?

Vous trouverez un nombre considérable de solutions pour isoler parfaitement votre mur mitoyen. Au nombre de ces derniers, les plus efficaces et performants sont :

L’usage du kit acoustique mural

Si vous êtes à la recherche d’une méthode facile à mettre en place pour un bon résultat, pensez à l’usage dukit acoustique mural. C’est un ensemble d’accessoires prêt à l’emploi qui sert à faire un doublage acoustique. L’avantage d’un tel outil est que vous n’avez pas réellement besoin d’être un bricoleur pour réussir à l’installer.

Il ne requiert aucune compétence ou connaissance professionnelle ou artisanale. Vous avez juste besoin de suivre le mode d’emploi ou les instructions fournies par le fabricant. Il existe un kit tout-en-un qui présente en un seul produit les différents matériaux et outils nécessaires pour réaliser une bonne isolation acoustique.

A lire aussi :  Prix de l'isolation des combles : Estimation des coûts et conseils pour un investissement rentable

De manière générale, ce dernier inclut des :

  • Spatule ;

  • Adhésifs ;

  • Éponges,

  • Supports en bois ;

  • Niveaux à bulbes ;

  • Bacs pour mélanger ;

  • Mousses de remplissage isolantes.

Les différentes performances de ce kit sont incroyables et satisfaisantes. À l’exemple des bardages doubles peau monobloc, cette alternative peut vous faire perdre des centimètres de surface habitables au niveau de vos cloisons mitoyennes.

La construction de contre cloison d’ossature métallique

Cette technique est plus complexe à réaliser ; mais c’est une solution performante qui améliore votre isolation thermique. Son côté moins avantageux est qu’elle vous fait perdre plus de 10 cm d’espace tout au long de votre mur. Pour la réaliser, vous devez commencer par installer votre ossature métallique devant votre mur mitoyen. Posez ensuite une cloison en panneaux sur l’ossature.

Vous devez ensuite rembourrer le vide créé entre la nouvelle cloison et votre mur mitoyen à l’aide de l’isolant choisi. Recouvrez avec un enduit joint les jonctions de chaque panneau. Pour rendreesthétique votre installation, vous devez la peindre ou choisir de la recouvrir de papier peint. Préférez une décoration en fonction de vos besoins et de vos goûts.

L’utilisation de peinture anti-bruit

L’usage de la peinture anti-bruit est la solution la plus aisée à mettre en place. C’est également l’une des moins performantes. Lorsque les nuisances sonores que vous subissez sont faibles, cette peinture est la meilleure option. C’est une méthode qui sert à préserver et isoler phoniquement votre intérieur.

Appelée peinture phonique, la peinture anti-bruit a des capacités d’isoler le son, grâce aux microbilles d’air qu’elle contient. Elle est disponible en version primaire ou sous forme de couche de finition. Son procédé d’application est identique à celui des peintures conventionnelles. Vous pouvez l’appliquer vous-même.

L’installation d’un panneau sandwich

C’est un panneau prêt à l’emploi (bardage double peau monobloc). Il est composé de deux faces à l’intérieur duquel se trouve une mousse en polyuréthane. C’est une technique appréciée, puisqu’elle sert à la fois de revêtement d’intérieur et d’isolant phonique.

A lire aussi :  Panneau solaire 12V : Utilisations et installations pour une alimentation basse tension

Facile à réaliser et moins coûteuse, l’installation du panneau sandwich présente des inconvénients. Elle réduit en grande partie la surface utilisable des pièces où vous l’installer. Pour sa mise en place, il faut juste coller des plots adhésifs contre votre mur mitoyen. Vous pouvez par la suite ajouter une peinture de finition pour obtenir un meilleur résultat.

Isolation phonique d’un mur mitoyen : comment choisir un isolant performant ?

Le choix de votre isolant est une étape clé pour améliorer l’efficacité de votre isolation phonique. Pour les choisir, vous devez avant tout identifier le type de nuisance sonore qui vous perturbe. Cela vous permettra de déterminer lacapacité d’absorption afférente qui correspondra à ces bruits.

Vous trouverez un grand nombre d’isolants acoustiques, nous vous proposons quelques uns :

La laine de roche

La laine de roche est l’isolant idéal lorsque vous souhaitez isoler phoniquement et thermiquement votre intérieur. En plus d’être ininflammable, elle est irritante.

La laine de verre

Présentant de grandes performances contre la propagation des bruits aériens, la laine de verre est ininflammable. C’est un matériau facile à installer. Elle est imputrescible. Comme point négatif, cette dernière est irritante et nécessite une épaisseur considérable pour un bon rendu.

La ouate de cellulose

La ouate de cellulose est un isolant phonique et acoustique qui présente une bonne durée de vie. C’est un matériau écologique. Elle peut être inflammable.

Le liège expansé

Étant l’un des meilleurs isolants acoustiques, le liège expansé est efficace, mais coûte cher. Il peut aussi permettre de faire une isolation thermique de qualité.

La mousse polyuréthane

La mousse polyuréthane est un excellent isolant thermique et phonique. Il a un prix élevé ; mais son rapport qualité/prix est justifié, puisqu’il a une performance incroyable.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *