Isolation de la façade extérieure : Techniques et matériaux recommandés pour une meilleure isolation

isolation de la facade exterieure techniques et materiaux recommandes pour une meilleure isolation.webp

L’isolation par l’extérieur est une formule d’isolation thermique qui permet de mettre fin à la déperdition de chaleur. Elle s’oppose à l’isolation intérieure, même si les deux travaux ont la même finalité. L’isolation par l’extérieur fait intervenir plusieurs types de matériaux et d’isolants. Pour gagner en temps, il faut connaître les meilleurs matériaux et maîtriser leur mode de fonctionnement.


L’isolation extérieure pour quelle utilité ?

Dans une maison, les pertes de chaleur sont à 30 % imputables au plafond et à 20 % imputables aux murs. Lorsque les températures glaciales de l’hiver arrivent, les murs non isolés deviennent un danger, car ils laissent la chaleur et l’humidité entrer chez vous. Pour faire face à cette situation, il faut bien isoler les murs.

Pour y parvenir, vous avez la possibilité de faire recours à l’isolation intérieure. Si cette formule est populaire en raison de la facilité avec laquelle elle peut être mise en œuvre, elle est loin d’être efficace.C’est la raison pour laquelle, un nombre de plus en plus important de ménage se tourne vers l’isolement extérieur.

Cette formule d’isolation consiste à placer le matériau isolant sur la façade extérieure soit directement soit au moyen d’une ossature métallique ou avec toute autre méthode.Plusieurs matériaux isolants peuvent être sollicités.

Les matériaux isolants à utiliser pour une isolation extérieure de qualité

Par matériaux isolants, il faut comprendre le type d’isolant ainsi que la forme que prend cet isolant :

Le type d’isolant

Il existe trois grandes catégories d’isolant sur le marché. Il s’agit des isolants minéraux, des isolants synthétiques ou chimiques et des isolants naturels.

Les isolants minéraux

La famille des isolants minéraux comprend la laine de roche et la laine de verre. Leur fabrication n’est pas polluante et elles sont efficaces pour limiter les pertes de chaleur. Le seul bémol est que ces isolants ne sont ni réellement durables ni solides. Peu de temps après leurs poses, il commence par tomber. Au bout de quelques années, il faudra songer à les remplacer, ce qui représente des dépenses supplémentaires. Néanmoins, ces matériaux d’isolation présentent de nombreux avantages sur le plan phonique et thermique.


Les isolants synthétiques

Ces isolants n’ont plus le vent en poupe.Tirés du pétrole, beaucoup de gens jugent leur processus de fabrication trop polluant et leur utilisation inappropriée, vu qu’ils ne limitent pas les émissions de gaz à effet de serre d’une maison. Si vous êtes engagé dans une dynamique d’éco-construction, ce n’est pas le type d’isolant qu’il vous faut.

A lire aussi :  Cout isolation extérieure : tout savoir sur les tarifs et bénéfices

Mais les isolants synthétiques ou chimiques ont un argument de taille à faire valoir : ils sont efficaces pour faire obstacle aux pertes de chaleur.Ce sont des isolants qui sont durables, ils peuvent rester sur la façade de votre mur pendant plus d’une décennie. Les isolants synthétiques sont divers. On peut citer le polystyrène expansé, le polyuréthane élastifié ou extrudé et beaucoup d’autres types de matériaux. Ces isolants sont plus coûteux que les isolants minéraux ; mais ils proposent un bon rapport qualité-prix.

À part leur processus de fabrication jugé polluant, nous reprochons à ces isolants le fait de prendre trop vite feu et de ne pas faire barrage aux bruits indésirables.Leurs performances phoniques laissent à désirer.

Les isolants naturels

Cette catégorie d’isolant est actuellement le meilleur choix du marché.Ce sont des isolants efficaces qui sont obtenus à partir des éléments de la nature. L’ouate de cellulose fait partie des plus illustres isolants de cette catégorie. Il est obtenu à partir du papier recyclé. Il peut être projeté par soufflage sur votre façade extérieure et constitue une bonne protection contre les sons indésirables et les pertes de chaleur.

D’autres isolants naturels fiables sont :

  • Liège expansé ;
  • Laine de mouton ;
  • Plumes de canard ;
  • Fibres de bois.

Ce qui est souvent reproché aux isolants naturels, c’est leur coût élevé et les difficultés liées à leur pose.Notons que ces isolants sont durables et cadrent bien avec votre objectif ultime : réduire significativement votre facture énergétique et faire diminuer vos émissions de CO2.

Isolation de la façade extérieure : les formes des matériaux isolants

Outre la catégorie de l’isolant, vous devez savoir choisir la forme de l’isolant appropriée. Les isolants pour votre mur extérieur se présentent sous trois grandes formes :

A lire aussi :  Porte isolante phonique : Guide d'achat et conseils pour une isolation acoustique efficace

Les panneaux isolants

De nombreux fabricants proposent des isolants qu’ils soient minéraux, naturels ou synthétiques sous forme de panneaux. Cela présente un grand avantage, car les panneaux sont faciles à poser et à fixer sur la façade de votre maison. Les panneaux isolants se déclinent en deux versions.

D’un côté, les panneaux semi-rigides qui sont plus simples à manipuler et à poser. Ils ne risquent pas de se briser en deux, même si vous exercez une forte pression sur eux. De l’autre côté, il y a des panneaux rigides. Ils sont plus épais et plus rapides à placer. Le souci est que lorsque la pression est trop forte, ce genre de panneaux peut se briser en deux, provoquant ainsi de nombreux problèmes.

Les isolants en vrac

Cette catégorie d’isolant est surtout utilisée pour les combles perdus ou pour les planchers. Vous pouvez également vous en servir pour renforcer l’isolation thermique de la façade de votre maison. Les isolants en vrac se présentent sous forme de flocons ou de petits papiers. Il est possible de les projeter sur le mur au moyen de la technique du soufflage avec un appareil spécifique.

On trouve toutes les catégories d’isolant sous cette forme. Son utilisation est conditionnée par la technique que vous allez utiliser pour procéder à votre isolation. Les isolants en vrac ne peuvent pas être utilisés en toute circonstance.

Les rouleaux isolants

Les isolants sous forme de rouleaux doivent être dépliés et fixés aux murs, grâce au mortier-colle et à des chevilles. Les rouleaux présentent l’avantage de réduire le temps de pose. Contrairement aux panneaux qui sont destinés à être fixés les uns après les autres, les rouleaux ont juste besoin d’être déroulés puis coller aux murs à l’aide des différents outils disponibles. Les isolants sous forme de rouleaux sont également intéressants d’un point de vue économique.

A lire aussi :  Panneau solaire portable : Une source d'énergie pratique pour vos besoins en déplacement

Les techniques d’isolation par l’extérieur

Pour isoler votre maison par l’extérieur vous pouvez utiliser trois grandes techniques :

L’isolation sous ossature métallique

Cette technique d’isolation consiste à dresser contre le mur une ossature métallique qui viendra accueillir l’isolant, le plus souvent sous forme de panneaux ou de rouleaux. L’isolation sous ossature métallique n’est pas la plus simple à réaliser, encore moins la plus abordable.Elle constitue la meilleure alternative lorsque votre mur est solide ; mais n’est pas assez plan pour accueillir directement l’isolant.

L’isolation sous enduit

C’est la solution qui est préconisée lorsque vous avez un mur suffisamment plan. Dans cette optique, l’isolant sous forme de panneaux est fixé directement aux murs au moyen de cheville ou de colle. Le tout reçoit ensuite un enduit qui renforce l’isolation et sert de parement. C’est une technique qui a l’avantage d’être rapide et efficace.

Le double-mur

Appelée technique du double mur maçonné, cette stratégie est coûteuse. Elle demande beaucoup de temps et de travaux ; mais s’impose lorsque le premier mur n’est plus en état de supporter une ossature métallique.

La technique du double-mur consiste à ériger un deuxième mur face à l’ancien. Les deux murs sont séparés de quelques centimètres et c’est cet espace vide qui va accueillir l’isolation en vrac. Cette méthode permet d’avoir une isolation de qualité autant sur le plan acoustique que thermique.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *