Isolation intérieure des murs : créez un environnement intérieur confortable et économe en énergie

isolation interieure des murs creez un environnement interieur confortable et econome en energie.jpeg

L’isolation intérieure des murs est une technique pratique qui permet de lutter contre les déperditions thermiques dans votre logement. Ces travaux améliorent le confort thermique du bâtiment en emprisonnant la chaleur en son sein. Vous consommez moins d’énergie en émettant moins de gaz à effet de serre.

Dans le cadre de ces travaux, vous avez la possibilité de vous servir d’une variété de matériaux : isolants naturels, isolants minéraux et isolants synthétiques. Pour un choix éclairé, tenez en compte les critères essentiels, comme le type d’isolants et leurs caractéristiques techniques. Différentes stratégies de pose permettent d’effectuer les travaux d’isolation des murs par l’intérieur. Tout dépend de l’état de vos murs et du budget que vous pouvez allouer pour réaliser votre projet d’isolation.


Pourquoi privilégier les travaux d’isolation des murs par l’intérieur ?

L’isolation des murs apporte un meilleur confort thermique au sein de votre logement en rendant les parois intérieures moins froides. Ceci diminue les pertes de chaleur au niveau des murs de près de 25%. Cette technique offre des avantages financiers puisqu’il faut un budget moins conséquent pour réussir ces différents travaux. Durant la période estivale, la chaleur est régularisée et maintenue à l’extérieur.

En hiver, la chaleur produite par le dispositif de chauffage est conservée pour un confort thermique optimal. Ces différents aspects ont des conséquences sur votre niveau de consommation énergétique. Les travaux d’isolation des murs par l’intérieur vous permettront de supprimer les ponts thermiques, d’améliorer la ventilation au sein de l’habitation et d’éviter les condensations dans les parois de votre logement.Les travaux de pose sont faciles à réaliser, en particulier ceux qui consistent à faire passer les gaines d’alimentation en électricité ou en eau.

Réussir les travaux d’isolation par l’intérieur : quels sont les différents types de matériaux isolants ?

Le processus d’isolation par l’intérieur peut s’effectuer avec une diversité de types d’isolants. Pour réussir ces travaux de pose, optez pour les isolants naturels dont la laine et fibre de bois, l’ouate de cellulose, la laine de mouton ou le chanvre. Au niveau des isolants minéraux, nous avons le verre cellulaire, la laine de roche, la perlite expansée. Le polyuréthane, le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé sont des isolants de type synthétiques qui sont adaptés pour ce type d’installation.

A lire aussi :  Isolation par l'extérieur : Les étapes essentielles pour une isolation réussie

Quels sont les critères pour bien choisir son isolant pour les travaux d’isolation par l’intérieur ?

Le choix des matériaux isolants pour réussir les travaux d’isolation des murs par l’extérieur tient compte d’un certain nombre de critères spécifiques :

Tenir compte du type d’isolant au choix

Pour un choix réussi, vous devez tenir compte des matériaux adaptés aux différents travaux de rénovation des murs par l’intérieur. Vous avez les isolants provenant de l’industrie pétrochimique dont les polystyrènes expansé et extrudé. Il y a aussi les fibres et les isolants minéraux (laines de roche, laine de verre). Notons que dans la catégorie des isolants biosourcés, il y a le chanvre, le béton de chanvre ou la laine de mouton. Le choix du type d’isolant qui vous convient va prendre en compte les besoins de votre projet.


Choisir en fonction des caractéristiques techniques des isolants

Les isolants que vous utiliserez pour effectuer vos projets d’isolation des murs par l’intérieur n’ont pas les mêmes propriétés techniques. Pour réussir ce choix, comparez les caractéristiques techniques de ces derniers, afin de repérer ceux qui se rapprochent de vos attentes. Les indicateurs dont il faudra tenir rigueur sont le coefficient de conductivité thermique lambda et la résistance thermique R. Un professionnel du domaine saura vous conseiller pour vous donner l’épaisseur d’isolant qui cadre avec votre projet.

Isolation par l’intérieur : quelles sont les méthodes de pose de l’isolant ?

Les techniques d’isolation des murs par l’intérieur n’ont pas le même prix et ne se déroule pas de la même manière :

La technique de pose directe de panneaux ou blocs

En utilisant des panneaux rigides ou semi-rigides, vous utiliserez des colles ou des chevilles pour les coller sur les murs intérieurs. Avec sa bonne efficacité thermique, l’installation des équipements ne réduira pas la surface habitable de votre logement. L’isolant que vous utiliserez doit être compatible avec le mur que vous désirez isoler. Les panneaux que vous utiliserez à ce niveau peuvent être formés à base de polyuréthane, de fibre de bois, de ouate de cellulose ou de polystyrène.

A lire aussi :  Puissance des panneaux solaires : Comment dimensionner votre installation solaire

La méthode de pose basée sur l’isolation projetée

La pose basée sur l’isolation projetée est adaptée aux murs dont les surfaces ne sont pas entièrement planes. Les isolants projetés sont la ouate de cellulose et le polyuréthane. Si l’intérieur de votre habitat présente un niveau d’humidité élevé, utilisez un enduit isolant afin de limiter la sensation de paroi froide qui s’observe. Les isolants projetés peuvent être associés à d’autres types d’isolants si vous remarquez que l’épaisseur est trop faible.

La pose de l’isolant dans une structure sous forme d’ossature bois ou métallique

Pour les murs avec de grands défauts qui ne peuvent pas supporter le poids de l’isolation, posez l’isolant dans une structure telle qu’une ossature en bois ou métallique. Cette technique permet de mettre en place des panneaux semi-rigides, des rouleaux ou des isolants en vrac déversés. Au cours de ce processus, l’isolant est intercalé à l’intérieur de l’ossature. Vous utiliserez des isolants de laines minérales ou biosourcées. Cette option est l’une des plus prisées au cours de l’isolation des murs par l’intérieur.

La méthode de contre-cloison maçonnée

Si les murs de votre logement présentent de grands défauts à l’intérieur, l’option de contre-cloison maçonnée est la mieux appropriée. Vous devrez mettre en place des travaux de grande amplitude pour y parvenir. Rassurez-vous que le plancher en place est capable de supporter le poids de la double cloison pour des travaux réussis.

Pour éviter de poser des matériaux inappropriés qui pourraient entraver l’efficacitédes travaux, demandez conseil auprès d’un expert du domaine. Confiez les travaux à une structure compétente est plus conseillée. Une fois que les travaux sont achevés, la superficie de la surface habitable du logement va diminuer, vu que les matériaux utilisés sont encombrant.

A lire aussi :  Isolation extérieure : Une solution performante pour renforcer l'isolation thermique

Quel est le budget à prévoir pour les travaux d’isolation par l’intérieur ?

Il n’y a pas un budget fixe pour la concrétisation des projets d’isolation des murs par l’intérieur. Ce montant varie d’un projet à un autre et ceci en fonction de certains critères à ne pas prendre avec légèreté.

Les critères qui permettent d’évaluer le prix des travaux d’isolation de vos murs par l’extérieur sont :

  • La superficie de l’espace des murs à isoler ;
  • Le prix des équipements des travaux ;
  • Et la main-d’œuvre applicable.

Vous pourrez demander le devis auprès de plusieurs entreprises pour vous aider à prendre une décision. En matière d’estimation, prévoyez 35 euros par m² pour l’achat des matériaux et 25 euros par m² pour la main d’œuvre. En tenant compte de cette prévision, vous aurez besoin de réunir un montant de 50 euros par m² pour l’isolation des murs par l’intérieur. Ce montant n’est qu’une estimation, lorsque vous optez pour des isolants qui coûtent cher, la facture augmentera.

Dans le but de vous aider à couvrir les dépenses de ces travaux, vous avez la possibilité de bénéficier des aides à la rénovation énergétique. Pour les plus connues, nous avons la prime énergie, laTVA à taux réduit, les aides locales. Pour bénéficier de la plupart des aides, les travaux de rénovation énergétique doivent être sous la conduite d’un artisan RGE.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *