Installation d’une pompe à chaleur pour piscine : Guide pratique et conseils pour une mise en place réussie

installation d une pompe a chaleur pour piscine guide pratique et conseils pour une mise en place reussie.jpeg

Installer une pompe à chaleur pour sa piscine est une démarche judicieuse pour profiter d’une eau à température idéale toute l’année. Sa mise en place demande de la préparation et des connaissances. Notre guide complet fournit des conseils avisés pour réussir l’installation. De la sélection de l’équipement adéquat aux aspects techniques de l’installation, cet article vous guidera pas à pas pour optimiser l’efficacité de votre système.


Les étapes de l’installation d’une pompe à chaleur pour piscine

Emplacement

Pour un chauffage optimal de votre piscine, installez votre thermopompe à l’extérieur afin de capteur les calories nécessaires. Assurez-vous pour que le support soit une surface solide, plane et stable pour réduire les vibrations. Contrôlez la distance entre la PAC et les murs, ainsi que sa distance par rapport à l’eau.

Distance optimale par rapport au bassin

Le maintien de la distance entre la pompe et le bassin est très important. Elle doit être au juste milieu, ni trop loin, ni trop près. Si par erreur, la PAC est installée trop près, elle risque d’être touchée par des éclaboussures. Cette humidité peut affecter les connexions électriques et obstruer le ventilateur.

Un écart trop important impacte la température de la piscine. Les pertes d’énergie réduisent l’efficacité de l’appareil. La position idéale recommandée de votre système de chauffage est entre 3 et 7 mètres.

Espacement par rapport au mur

Nous insistons sur le fait que la mise en place de la pompe à chaleur pour piscine à l’extérieur est la meilleure alternative pour obtenir le maximum d’énergie. Vous avez la possibilité d’installer l’appareil dans un local technique fermé si l’option d’emplacement standard ne vous correspond pas pour des raisons d’esthétisme de votre bassin ou d’insuffisance d’espace. Dans ce cas, vous êtes obligés de respecter des normes d’installation.

Dans un espace clos, la face avant de la PAC doit se trouver à plus de 0,5 m des murs ou des parois. Une distance trop courte par rapport aux parois peut entraîner une diminution de la performance. Pour obtenir un rendement optimal de la pompe, la condition est évidemment d’accumuler le maximum de calories. Pour ce faire, l’air doit circuler librement dans la pièce. L’espacement entre la PAC et le mur permet de faciliter cette circulation ce qui favorise la performance.

A lire aussi :  Installation de panneaux solaires résidentiels : Guide pratique pour votre maison

Fixation

Pour installer votre pompe correctement, vous devez suivre des directives précises. En plus des distances spécifiques à respecter, assurez-vous que l’appareil soit fixé sur un support adéquat. Vérifiez que votre sol est solide (de préférence en ciment) et stable pour accueillir la PAC pour piscine.


Un support instable encouragera les vibrations de votre système de chauffage. Si la pompe est installée dans un environnement favorable à la résonance, elle engendrera une nuisance sonore très perturbante pour vous et pour les personnes aux alentours.

Chaque PAC pour piscine est accompagnée de silentblocs. Ces derniers sont des éléments en caoutchouc conçus pour atténuer les vibrations. Ils sont efficaces pour confiner les nuisances sonores produites par la thermopompe.

Raccordements des câbles

L’opération de raccordement hydraulique de la pompe à chaleur constitue une étape essentielle lors de l’installation. La qualité de ce branchement aura un impact direct sur le débit d’eau reçu par votre équipement de chauffage. Un mauvais raccordement peut engendrer un débit insuffisant ou excessif. Ces irrégularités affectent les performances de l’appareil.

Le câblage d’une PAC s’effectue toujours en série, en aval de la filtration et en amont d’un système de traitement automatique. Sachez que vous ne pouvez accommoder qu’un seul système de chauffage sur le circuit : soit une pompe à chaleur, soit un réchauffeur.

Nous vous conseillons d’utiliser un kit-by-pass car il offre de nombreux avantages pratiques. Il permet de réguler le débit d’eau avec précision et d’assurer le fonctionnement de l’appareil en permanence. Il permet aussi d’isoler votre pompe chauffante pour que vous puissiez effectuer les réparations et les travaux d’entretien en toute sécurité.

A lire aussi :  Pompe à chaleur Hitachi : Performance et atouts pour une efficacité énergétique maximale

La principale raison de recourir à un kit de dérivation réside dans le fait que les pompes à chaleur sont souvent équipées de raccords de 5 cm de diamètre, tandis que la plupart des piscines hors-sol utilisent des tuyaux de 3,2 ou 3,8 cm. Ce kit permet ainsi de connecter des tuyaux de 5 cm à des diamètres de 3,2 ou 3,8 cm.

Les vannes constituant le système by-pass sont :

  • Entrée d’eau ;
  • Sortie d’eau ;
  • By-pass.

Couverture pour l’appareil

Durant la saison hivernale, nous vous recommandons d’adopter la pratique de l’hivernage de votre pompe à chaleur afin de la protéger contre les aléas climatiques. Une housse de protection est parfois offerte lors de l’achat de certaines PAC pour piscine.

Nos conseils lors du choix de la pompe à chaleur pour votre piscine

Le choix de la PAC idéale est la décision la plus importante de votre projet puisqu’il influence l’efficacité énergétique, votre confort lors de la baignade mais également les dépenses relatives à l’installation. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte lors de ce choix.

Taille de la piscine

La capacité de chauffage nécessaire dépend de ce paramètre et de la température de l’eau plébiscité. Effectuez une mesure de votre piscine afin d’obtenir les diverses dimensions (longueur, largeur, profondeur, si la piscine est un parallélépipède par exemple). Vérifiez les spécifications de chaque PAC qui vous intéressent pour savoir si elles correspondent à la taille de votre piscine.

Performance énergétique de la PAC

Une PAC efficace en termes d’énergie vous permettra de réduire les factures de chauffage. Ces types de pompes sont normalement accompagnés d’une certification.

Localisation

Oui, c’est un paramètre indispensable parce que la puissance de chauffage nécessaire dépend du climat dans votre région. Si vous vous trouvez dans une zone ensoleillée, votre pompe consommera moins d’énergie.

A lire aussi :  Pompe à chaleur adaptée à une piscine de 30 m3 : Chauffage écologique pour votre piscine

Types de PAC pour piscine

Modèle On/Off Modèle Full-Inverter Modèle Inverter ou Step Inverter
Il chauffe l’eau de la piscine avec une puissance constante jusqu’à ce que la température souhaitée soit atteinte. Ensuite, il attend que l’eau se refroidisse pour se remettre en marche.

Ce modèle est abordable mais consomme beaucoup d’énergie.

Il marche en mode progressif afin de s’adapter aux besoins de chauffage de l’utilisateur.

En d’autres termes, il démarre et opère avec une puissance maximale. Au moment où la température de consigne est atteinte, il continue de travailler mais réduit la puissance nécessaire en agissant comme un régulateur.

Ce modèle est onéreux mais ne réclame pas beaucoup d’énergie. Il est plus silencieux en raison du fonctionnement à faible vitesse.

Il a un fonctionnement similaire au modèle Full-Inverter mais à puissance variable. Il est comme une version simplifiée de cette PAC. Ce modèle Step Inverter est économique mais moins performant et plus bruyant.

Tarification pour l’installation de la PAC pour piscine

Si vous préférez faire appel à un professionnel pour garantir une installation de la PAC dans les normes, sachez que les dépenses liées à ce projet dépendent de plusieurs critères, à savoir :

  • Modèle de PAC : les tarifs pour la mise en place d’une PAC de type air-eau et de type sol-eau sont différents.
  • Trajet effectué par le professionnel pour atteindre le chantier.
  • Complication de l’opération : celle-ci peut être due à des conditions environnementales particulières ou à l’adaptation à des installations déjà en place.

Le budget est estimé entre 1 500 et 3 000 euros. Cependant, cette fourchette de prix n’est qu’une approximation. Les coûts réels sont influencés par le choix de l’expert installateur de PAC pour piscine. La solution pour se rapprocher des dépenses exactes est d’envoyer des demandes de devis auprès des différents professionnels dans ce domaine.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *