Pose de panneaux solaires : Techniques et conseils pour une installation réussie

pose de panneaux solaires techniques et conseils pour une installation reussie.jpeg

En installant des panneaux solaires, vous pouvez bénéficier d’une énergie gratuite pour votre propre consommation et revendre l’électricité excédentaire directement à EDF. Pour atteindre des performances optimales, un système photovoltaïque doit être installé correctement. Notre but est de vous guider dans les étapes de pose d’un panneau solaire.


Pose de panneaux solaires : ce qu’il faut savoir

La manière d’installer vos panneaux solaires et les questions que vous devrez vous poser dépendent du projet que vous aurez défini. Il existe trois possibilités : l’autoconsommation totale, l’autoconsommation avec revente et la revente totale.

Consommation de l’énergie solaire : quelles sont les trois possibilités ?

Autoconsommation totale

L’autoconsommation totale représente la majorité des projets solaires installés ces dernières années, et le prix de l’électricité produite par les panneaux solaires (prix d’achat du kit et coût d’installation) est quasiment le même que le prix d’achat de l’électricité consommée. Dans votre résidence principale, nous vous recommandons de prioriser l’autoconsommation totale.

Revente et autoconsommation

Ici, vous vendez l’énergie solaire que vous n’utilisez pas.EDF OA fixe le prix d’achat du kWh produit entre 0,10 € et 0,06 € par kWh, en fonction des performances du système. Attention ! Pour bénéficier du bonus d’investissement et du prix d’achat, vous devez faire appel à un installateur agréé dans ce cas.

Revente totale

C’est la totalité de l’énergie solaire, sans consommer un seul kWh, que vous revendez.Vous achetez toute l’électricité auprès des fournisseurs d’énergie et revendez toute l’électricité produite à EDF OA à des prix allant de 0,1797 € à 0,0987 € le kWh. Pour bénéficier du bonus d’investissement, vous devez faire appel à un installateur agréé pour installer votre kit solaire.

Conditions de pose des panneaux solaires

À noter que les panneaux solaires sont souvent installés sur le toit et que leurs performances dépendent des conditions d’installation. Pour obtenir de meilleurs rendements et une productivité plus élevée, nous vous recommandons de respecter les conditions suivantes :

  • Pente de 30 à 35 degrés ;
  • Orientation sud.

Il est possible d’installer des panneaux solaires sur des toitures qui ne répondent pas à ces normes, mais leurs performances seront légèrement réduites. Des études ont montré que la perte potentielle de production pour les modules solaires orientés sud-ouest ou sud-est est limitée à environ 5 % par rapport à ceux orientés sud. La plage de réduction est plus grande (-20 à -23 %), lorsqu’elle est orientée complètement à l’est ou complètement à l’ouest.


Installation de panneaux solaires : les étapes de préparation

Avant d’effectuer les travaux de pose des panneaux solaires, vous devez considérer vos besoins et identifier le type de panneau qui vous convient le mieux.

A lire aussi :  Panneau solaire 12V : Utilisations et installations pour une alimentation basse tension

Trois vérifications à effectuer avant l’installation des panneaux solaires

L’espace disponible sur le toit pour l’installation des panneaux, le volume de production attendu et d’autres critères font partie des inconnues qui doivent être clarifiées avant de démarrer ce projet :

Déterminez vos besoins en énergie solaire

Si vous utilisez votre propre énergie, vous devez connaître le profil énergétique de votre maison, notamment sa consommation annuelle (kWh). Cette question est moins importante si vous souhaitez revendre votre énergie solaire à EDF au travers d’une Obligation d’Achat Solaire (OA Solaire), mais vous en avez besoin pour évaluer les revenus futurs et la période d’amortissement.

Vérifiez l’espace disponible sur le toit

Tous les toits ne sont pas essentiellement adaptés à l’installation de modules solaires. Soyez réaliste et essayez d’examiner le plus précisément possible la surface qui peut être utilisée pour la production d’énergie solaire, avec l’aide d’un professionnel si nécessaire.

La zone est-elle bien définie et orientée ?

Déterminez s’il existe des obstacles à proximité immédiate de votre maison qui pourraient bloquer la lumière du soleil, tels que la construction des tours, de grands arbres ou d’autres sources d’ombre. Assurez-vous également que la pente et l’orientation de la toiture se situent dans des limites acceptables pour assurer un bon niveau de performance.

Rassembler les outils nécessaires pour l’installation de panneaux solaires

La pose de panneaux solaires nécessite de nombreux outils, certains sont courants et d’autres sont moins sollicités :

  • Une perceuse/visseuse avec un jeu complet d’embouts et de mèches (les vis sont généralement incluses dans le kit fourni par le fabricant) ;
  • Broyeur ou meuleuse avec une pierre à aiguiser en diamant ;
  • Ensemble de clés à tube ;
  • Jeu de clés ;
  • Marteau;
  • Assiette Tournevis à tête ;
  • Échelle haute ceinture de sécurité ;
  • Gants de bricolage ;
  • Lunettes et chaussures de sécurité ;
  • Pistolet extrudeur de silicone.
A lire aussi :  Panneaux solaires à petit prix : Trouver des solutions abordables

Les techniques de pose de panneaux solaires sur le toit

Si vous avez rassemblé les panneaux solaires et tous les outils nécessaires, il ne vous reste plus qu’à démarrer votre projet. Attendez que les conditions météorologiques soient favorables et suivez attentivement les étapes suivantes :

Retirer les tuiles pour installer les panneaux solaires

La première tâche consiste à retirer les tuiles qui se trouvent dans la zone réservée à l’installation des panneaux solaires. Dans la plupart des cas (ardoise, tuile mécanique…), un retrait partiel est possible. Assurez-vous de retirer suffisamment de carreaux pour dégager une zone légèrement plus grande que l’espace requis pour l’installation. Portez des gants de protection, n’oubliez pas la ceinture de sécurité et travaillez avec précaution pour ne pas endommager la toiture. Soyez particulièrement prudent lorsque vous approchez des faîtes et des bords du toit.

Terminer l’installation du cadre

Les plaques de connexion sont généralement en zinc ou en plastique et sont destinées à assurer une connexion fiable et bien étanche entre les tuiles et l’installation photovoltaïque. Elles sont également utilisées pour se connecter à d’autres « incidents de toiture » tels que des cheminées et des lucarnes. Le fabricant livrera la tuyauterie avec le reste du kit. Vous pouvez également choisir votre propre modèle afin de conserver l’aspect esthétique de l’ensemble de votre toiture (couleur zinc, couleur ardoise…).

Pour installer le cadre, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Fixez le cadre sur la latte du toit avec des vis ;
  • Ajoutez des lattes au besoin pour assurer une installation stable ;
  • Rapportez avec précision les mesures effectuées à l’aide d’équipements de mesure.

Cette étape affecte uniquement les cadres inférieurs et latéraux. La plaque de drainage supérieure ne peut être installée qu’après l’installation des rails et des panneaux.

Installer un écran sous toiture ou un système d’étanchéité

Pour compléter le système d’énergie solaire et empêcher l’eau de pénétrer à l’intérieur de votre maison, la plupart des modules sont livrés avec un film d’étanchéité en plastique. Vous devez les fixer avant la pose des panneaux, et dans la plupart des cas, cela se fera en voyant les bords du film sur le liteau et/ou les tasseaux. Dans d’autres cas, il faut installer un nouvel écran sous verrière.

A lire aussi :  Isolants thermiques : Les meilleurs matériaux pour une isolation efficace

Nous vous recommandons ensuite de laisser un réseau d’air entre cet écran et le complexe isolant pour éviter les risques de développement de moisissures. Sinon, vous pouvez utiliser un film à haute perméabilité à la vapeur d’eau (HPV) pour évacuer plus efficacement l’humidité et réduire les risques de condensation. Dans tous les cas, vous devez suivre les recommandations du fabricant concernant l’étanchéité et l’isolement du lieu d’installation.

Installer les rails et les panneaux solaires

Des rails en aluminium maintiennent les panneaux et forment une structure porteuse qui garantit une parfaite stabilité. Ils doivent être soigneusement fixés aux chevrons à l’aide des crochets et vis fournis par le fabricant ou directement sur le film imperméable. Dans certains cas, des dispositifs d’ancrage peuvent être passés à travers toute la toiture pour renforcer les panneaux et améliorer la résistance au vent.

La pose des rails nécessite un travail précis. En particulier, considérez les éléments suivants :

  • Distance maximale entre deux rails, recommandée par le fabricant ;
  • Écart maximal entre chaque fixation sur les chevrons (augmentez les fixations, si nécessaire).

Une fois les rails installés, il ne vous reste plus qu’à installer et à fixer les panneaux solaires, à l’aide de crochets ou de boulons. Lorsque tous les panneaux ou cellules solaires sont en place et fixés au toit, vérifiez si tout est en ordre et remplacez les tuiles ou les ardoises qui se trouvent aux limites de l’installation.

Connecter le panneau à l’onduleur solaire

La fonction principale de l’onduleur est de convertir le courant continu produit par le système d’énergie solaire en courant alternatif de 220 volts, pouvant être utilisé dans les équipements électriques domestiques. Il assure également la liaison entre le panneau et les appareils de mesure utilisés pour le suivi de la production. L’installation et la connexion d’un onduleur nécessitent des connaissances spécifiques. Les connexions des différents modules ne sont pas identiques et doivent être réalisées soit en série, soit en parallèle, en fonction des valeurs de tension et de courant recommandées pour que l’onduleur fonctionne correctement.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *