Panneau solaire prix : Évaluation des coûts et des économies envisageables pour votre projet

panneau solaire prix evaluation des couts et des economies envisageables pour votre projet.webp

L’installation de panneaux solaires peut vous permettre de gagner en autonomie énergétique et d’utiliser des énergies renouvelables. Le prix des panneaux solaires photovoltaïques, thermiques ou mixtes change selon la production, la zone couverte, le type d’installation et la main-d’œuvre impliquée. Vous pouvez économiser jusqu’à 40% sur vos factures d’électricité en choisissant d’installer des panneaux solaires. Vous devez connaître les informations nécessaires ce qui concerne le coût et l’économie envisageable pour un panneau solaire avant de prendre une décision.


Calculer la rentabilité d’un projet solaire à l’épreuve du temps

L’installation de panneaux solaires est un investissement important mais rentable. Vous avez besoin de savoir combien vous pouvez économiser en passant à l’autoconsommation et combien de temps il vous faut pour récupérer votre investissement.

La rentabilité mesure le rendement du projet. Selon le type d’installation que vous choisissez, l’investissement sera amorti en 10 à 15 ans et les modules peuvent produire de l’électricité pendant 30 à 40 ans.

Installez le bon nombre de panneaux solaires

Le nombre de panneaux solaires est un critère qui influe grandement leur rentabilité. En fonction de votre consommation, le nombre de modules solaires dont vous aurez besoin augmentera ou diminuera.

Voici les indications qui caractérisent le nombre de panneaux :

  • Pente et orientation du toit ;
  • Puissance des panneaux solaires installés ;
  • Région et ensoleillement ;
  • Consommation électrique actuelle et future.

Coûts à prendre en compte lors du calcul de la rentabilité des panneaux solaires

Le premier facteur à considérer est les coûts associés à un système d’énergie solaire :

  • Module photovoltaïque ;
  • Onduleur central, optimiseur ou micro-onduleur ;
  • Support de montage ;
  • Consommables (câbles, etc.) ;
  • Installation par un Technicien RGE ;
  • Procédures administratives ;
  • Raccordement ;
  • Mise en sécurité puis en service.

Vous vous demandez probablement combien coûtera toute cette installation. Le prix par service est approximativement le suivant :


  • 3 kWc à compter de 7 050 € ;
  • 6 kWc à compter de 12 250 € ;
  • 9 kWc à compter de 16 870 €.
A lire aussi :  Panneau solaire 200W : Performances énergétiques et choix pour vos besoins spécifiques

En ce qui concerne le prix du panneau, c’est estimé entre :

  • 200€ et 300€/m² pour un photovoltaïque ;
  • 200€ et 600€/m² pour un thermique ;
  • 700€ et 1000€/m² pour un hybride.

Pour le coût d’installation :

Vous devez contacter un organisme reconnu d’assurance environnementale (RGE) pour l’installation d’un système de panneaux solaires et c’est coûteux. Les coûts sont liés à l’installation des panneaux et des onduleurs. Vous avez besoin d’un budget compris entre 3 000 et 4 000 euros/kWh. Prévoyez également de remplacer l’onduleur tous les 10 ans, cette intervention coûtera entre 500 € et 1 000 €. Vous pouvez installer vous-même les panneaux solaires. Dans ce cas, nous vous recommandons de choisir un kit solaire à la place.

Y a-t-il un coût supplémentaire pour l’entretien ?

Entretien des équipements

C’est peu probable que vous deviez remplacer vos panneaux solaires avant 30 ou 40 ans. Les experts solaires estiment que si les panneaux solaires sont correctement installés et bien entretenus, ils peuvent produire de l’électricité pendant environ 40 ans. Si vous avez peur de la grêle ou du tonnerre, les panneaux solaires peuvent résister à des impacts de grêle jusqu’à 1,25 cm de diamètre et à des impacts de 140 km/h, ils sont protégés du vent et des intempéries grâce à leur surface patinée.

Pour les onduleurs

Si votre installation comprend un onduleur de chaîne, celui-ci a une durée de vie de 8 à 12 ans et doit être remplacé. Le choix d’une garantie prolongée peut réduire ces coûts de remplacement. Les prix de l’extension de garantie vont de 200€ à 1 200€ (selon la marque et la puissance de l’onduleur). Sinon, vous pouvez également choisir un micro onduleur.

Impôts et redevances

Les taxes et droits applicables aux projets solaires peuvent être pris en compte pour calculer davantage les rendements. Si vous décidez d’installer des panneaux solaires, vous devrez payer annuellement l’utilisation du réseau public (TURPE en abrégé). Le montant du TURPE en 2023 est d’environ 25 € par an.

A lire aussi :  Trouvez le meilleur rendement énergétique avec notre simulateur de panneau solaire

Droits et taxes

Si la puissance installée est inférieure ou égale à trois kWc, le produit de la vente excédentaire est exonéré d’impôt sur le revenu, de CSG, de contribution au désendettement social (CRDS) et de diverses cotisations sociales. Cela dit que vous n’avez pas à payer d’impôts. Si le système produit plus de 3 kWp, une taxe sera due. Une taxe sur l’énergie solaire est particulièrement avantageuse.

Installation de panneaux solaires : les économies potentielles

Économisez sur les factures d’électricité

L’utilisation de votre propre énergie solaire réduira votre facture d’électricité mensuelle. La vente de votre excédent d’énergie solaire peut générer des revenus. L’électricité non utilisée est administrée dans le réseau et vendue à EDF OA à un prix assuré pendant 20 ans.

Cette option vous permet de bénéficier d’une prime d’investissement sous certaines conditions. C’est une manière pour réduire le coût des panneaux solaires et un facteur à prendre en compte lors du calcul de rentabilité de l’énergie solaire.

Rentabilité des panneaux solaires

La rentabilité correspond à la quantité d’électricité produite par le module par rapport à l’énergie solaire absorbée. Puisque les panneaux solaires modernes dépend de plusieurs paramètres, son rendement change entre 7% et 24%. Les paramètres sont :

  • Type de cellule solaire (monocristalline ou polycristalline) ;
  • Puissance du panneau ;
  • Pente et orientation du toit ;
  • Zone géographique où vous habitez ;
  • Ombres d’obstacles proches ou éloignés ;
  • Distance entre le module et l’onduleur.

Pour calculer le rendement, nous devons connaître tous les paramètres qui affectent le rendement. Vous n’utiliserez pas 100 % de l’énergie générée par le panneau. Pendant que vous êtes au travail, le panneau ne sera pas totalement exploité. Il faut calculer le taux d’autoconsommation.

A lire aussi :  Fixation des panneaux solaires : Options et recommandations pour une installation sûre

Taux d’autoconsommation

Le taux d’autoconsommation est le pourcentage de l’énergie produite (rendement) par le panneau qui est précisément consommé. Typiquement, ce pourcentage est d’environ 30 %, mais peut atteindre jusqu’à 50 %. Dans ce cas, 30 à 50 % de l’électricité consommée n’a pas besoin d’être prélevée sur le réseau. C’est ainsi que vous économisez de l’argent. Sur la base du rendement et du taux d’autoconsommation, vous pouvez calculer la production d’énergie du panneau et les économies associées.

Vendre l’électricité produite pour diminuer la facture

Il existe un autre moyen d’améliorer la rentabilité des panneaux solaires. Comme nous l’avons déjà vu, vious ne consommez pas la totalité de la production de panneaux. Même la quantité non consommée peut être rentable grâce au mécanisme de revente.

Pendant la journée où vous travaillez, l’énergie n’est consommée que par votre réfrigérateur, votre box internet ou quelques appareils de veille. Durant la journée, les panneaux génèrent beaucoup d’électricité excédentaire. Pour cette raison, il existe des subventions de l’État où le prix d’achat de l’énergie solaire est subventionné. Il s’agit d’une subvention qui permet de revendre à EDF le surplus d’électricité produit par les panneaux. Il suffit de signer un contrat avec EDF Obligation d’Achat (EDF OA). Le contrat a une durée de 20 ans et permet de vendre l’électricité excédentaire au réseau moyennant les subventions suivantes.

Voici les prix de rachat actuels :

Puissance d’installation Prix ​​de rachat du surplus
9 kWc ou moins 0,13 centime
Plus de 9 kWc 0,07 centime

Vendre le surplus représente un revenu supplémentaire qui ne peut être ignoré. La quantité d’électricité produite et consommée varie d’une ménage à une autre et dépend de nombreux facteurs. Vous pouvez nous contacter dès maintenant pour vous aider à réaliser votre projet.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *