Isolation des murs : améliorez le confort de votre maison et réduisez les pertes énergétiques

isolation des murs ameliorez le confort de votre maison et reduisez les pertes energetiques.jpeg

De nombreuses raisons poussent les ménages à effectuer des travaux d’isolation des murs de leurs maisons. Même si le travail est coûteux, croyez qu’il en vaut la peine. Lorsque vos murs sont bien isolés, votre maison perd moins de chaleur et consomme moins d’énergie pour la chauffer à la même température. Une isolation de haute qualité permet d’obtenir un confort nettement meilleur, en tenant compte à la fois des paramètres thermiques et acoustiques.


Isolation des murs : pourquoi faire ?

Que vous construisez ou rénovez une maison, il y a plusieurs raisons d’isoler vos murs :

Améliore le confort du logement

L’objectif principal de l’isolation est de vous protéger des changements de température.Une isolation de haute qualité offre un meilleur confort, prenant en compte à la fois les paramètres thermiques et sonores :

  • L’isolation crée une barrière entre vous et l’environnement extérieur, vous protégeant de l’inconfort ;
  • Fini le froid glacial de l’hiver ou la chaleur accablante de l’été, fini les nuisances sonores des soirées de festival et les nouveaux morceaux des musiciens du quartier ;
  • Calme et confort sont les maîtres mots, et votre maison deviendra une véritable oasis de paix.

Réduit vos coûts énergétiques

Isoler vos murs pour les protéger des variations de température peut souvent permettre de réaliser d’importantes économies. Moins vous avez de murs pour dissiper la chaleur générée par votre système de chauffage, moins vous consommez d’énergie et plus, vous économisez d’énergie.

Embellit votre maison

Plus une maison est confortable et économique pour ses occupants, plus elle a de la valeur. Ceci est matérialisé par le Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), qui caractérise la performance énergétique d’une habitation. Votre bien sera entièrement valorisée lors de sa revente. Les acheteurs sont plus attirés par un bien calme et économe en énergie.

Protège les bâtiments

Le dernier avantage de l’isolation des murs, et non le moindre, est la protection contre l’humidité. Qu’il s’agisse d’un vieux mur de pierre ou d’un bâtiment neuf, la façade peut être endommagée. Une isolation de haute qualité peut réduire la condensation, ce qui peut causer des problèmes d’humidité. S’il est nécessaire d’installer une isolation sur des murs humides, c’est important d’ajuster l’isolation. Les matériaux d’isolation permettent à la vapeur d’eau de s’échapper et doivent être choisis avec soin.

A lire aussi :  Isoler un mur extérieur : Techniques, matériaux et conseils pratiques

L’isolation des murs compensera définitivement les effets des « murs froids ». C’est un phénomène qui se produit lorsque la différence de température entre la surface du mur et l’air ambiant est de 3°C ou plus. Observez ensuite la condensation sur les murs. Cela crée de l’humidité et favorise la croissance de moisissures.


Les méthodes pour isoler des murs

L’isolation des murs est essentielle pour votre maison. Pour la mise en œuvre, il existe différentes techniques disponibles, en fonction de vos souhaits, de vos besoins, de vos limites et de votre budget.

Isolation des murs intérieurs (ITI) : une méthode simple et efficace

L’isolation des murs intérieurs (ITI) est la technologie la plus populaire et la plus rentable du marché. Selon le matériau isolant choisi, la pose peut se faire facilement et rapidement. Aucune modification ne sera apportée à la structure de la maison et il n’est pas nécessaire de déclarer des travaux.

Cela vous donne encore plus de liberté au moment de démarrer. Du fait de sa forte prévalence, l’isolation intérieure est bien mieux maîtrisée par les artisans. C’est la méthode de construction la plus adaptée pour les travaux de rénovation. Elle ne peut pas empêcher la formation de ponts thermiques qui réduisent l’efficacité de l’isolation. Ajouté à cela, l’espace habitable est perdu, car une couche d’isolation thermique est installée à l’intérieur de la pièce. Pour cette raison, utiliser un isolant plus fin et moins épais peut être une bonne solution.

Isolation des murs extérieurs (ITE) : haute efficacité énergétique

L’installation d’une isolation des murs extérieurs est plus coûteuse et plus longue que l’isolation intérieure, et peut sembler plus compliquée. Comme la façade du bâtiment sera inévitablement modifiée, une déclaration de performance préalable est requise.

Pourquoi devriez-vous quand même choisir une telle technologie ? La raison principale est parce qu’elle est la plus efficace. L’isolation extérieure recouvre l’intégralité des murs de votre maison, formant une couche protectrice qui élimine jusqu’à 100 % des ponts thermiques, éliminant ainsi les zones qui ne peuvent être isolées uniquement par l’intérieur. L’ITE devient donc intéressant pour les grands appartements. C’est une technique que vous pouvez utiliser si la superficie de votre maison est de 100 mètres carrés, 120 mètres carrés ou 140 mètres carrés.

A lire aussi :  Pompe à chaleur air-eau avec radiateur : une solution de chauffage efficace et confortable

Isolation des murs creux : gagnez en efficacité sans démolition

L’isolation des murs creux est une méthode d’isolation au cours duquel un matériau isolant est injecté dans la cavité entre les murs intérieurs et extérieurs d’une maison. Le principal avantage de ce mode de construction est qu’il permet d’obtenir une bonne isolation sans démolir ni endommager les murs extérieurs de la maison. L’isolation des murs creux est particulièrement efficace dans les maisons construites entre les années 1930 et 1980, qui utilisaient généralement ce type de mur.

Un mur creux est une conception de mur dans laquelle les parois intérieure et extérieure sont séparées par une cavité d’environ 5 à 10 cm. Cette cavité est souvent remplie d’air, ce qui peut provoquer des pertes de chaleur importantes.

Les matériaux d’isolation disponibles sur le marché

Isolant naturel ou biologique

Fabriqué à partir de fibres d’origine animale, végétale ou de matériaux recyclés, c’est l’isolant le plus sain et le plus respectueux de l’environnement du marché. Même s’il connaît une croissance rapide, il reste encore minoritaire sur le marché, mais il présente le meilleur bilan écologique. Il possède de bonnes propriétés isolantes et laisse respirer les murs. Il a l’avantage de retenir la chaleur en hiver et d’être frais en été.

Les propriétés thermiques et phoniques sont excellentes, mais le prix est plus élevé que l’isolation dite « classique ». Un traitement anti-incendie est nécessaire pour assurer la sécurité de votre maison. Il s’agit de la laine de chanvre, des fibres de bois, la ouate de cellulose, de la laine et même du liège isolant.

Isolant minéral

Ce sont les isolants les plus connus du marché, comme la laine de verre et la laine de roche, et ils sont aussi les moins chers. Tout comme l’isolant naturel, ces matériaux possèdent de bonnes propriétés d’isolation et d’absorption acoustique, le tout à un prix abordable. Ils sont totalement ininflammables et ne pourrissent pas. Leur principal inconvénient est qu’ils ont une durée de vie limitée, car ils s’affaissent facilement.

A lire aussi :  Sèche-linge pompe à chaleur A+++ : Économies d'énergie et respect de l'environnement

Isolant synthétique

Ce sont les matériaux ayant le plus grand impact énergétique. Ils possèdent une bonne conductivité thermique et une bonne résistance à l’eau (contrairement aux deux autres catégories). En revanche, ils sont vulnérables aux incendies et présentent un mauvais équilibre écologique.

Leurs performances thermiques sont parmi les meilleures du marché, et ces isolants sont particulièrement légers et fins, vous permettant de gagner de la place dans votre pièce à vivre. Ils sont moins sensibles à l’humidité, ce qui les rend utiles dans certaines situations. Parmi eux figurent le polystyrène et le polyuréthane.

La plupart des matériaux isolants perdent leur efficacité lorsqu’ils sont exposés à des murs humides, mais le polystyrène, le polyuréthane et le verre cellulaire conservent leurs propriétés isolantes dans des environnements humides. Ces matériaux sont imperméables à la vapeur d’eau, si vous ne traitez pas correctement cette source d’humidité, vous risquez d’aggraver votre problème d’humidité.

Coût de l’isolation des murs

Coût ​​moyen de l’isolation des murs intérieurs

Le coût de l’isolation des murs par l’intérieur est d’environ 20 à 60 euros par mètre carré. Si les murs doivent également être rénovés avant l’isolation, les coûts peuvent augmenter considérablement.

Coût ​​moyen de l’isolation des murs extérieurs

Cette méthode est plus coûteuse que l’isolation intérieure en raison du surcoût lié à la protection de la façade lors des travaux d’isolation. Le coût moyen de l’isolation extérieure est d’environ 100 à 150 euros par mètre carré. Des frais supplémentaires peuvent être nécessaires pour rénover la façade ou poser un bardage pour protéger l’isolation.

Coût ​​moyen de l’isolation des murs creux

Cette méthode consiste à injecter de l’isolant dans la cavité située entre les murs extérieurs et intérieurs. Cette méthode est plus rentable que les autres méthodes d’isolation, car elle ne nécessite pas de travaux importants sur la façade. Le coût moyen de l’isolation des murs creux est d’environ 15 à 25 euros par mètre carré.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *