Développement durable : ses piliers et ses enjeux ?

Au cours du dernier siècle, notre société a connu de très nombreux bouleversements, engendrés notamment par les progrès fulgurants de la technologie. Ces profonds changements ont impacté nos habitudes de vie, mais aussi l’environnement. L’augmentation significative de la pollution, des rejets de gaz à effet de serre, ou encore la mauvaise gestion des déchets ont entraîné le réchauffement climatique, mais aussi l’accroissement des inégalités entre les pays, des phénomènes graves et inquiétants, qui pourrait être endigués par le développement durable. Découvrez dès à présent un concept de plus en plus populaire.


Le développement durable : une définition datant de 1987

Le développement durable est loin d’être un concept nouveau. C’est vrai, sa définition officielle date de 1987 et le définit comme «un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »

Le développement durable touche à toutes les sphères de notre société, afin de répondre à une problématique globale : la pérennité de notre planète et de ses habitants. Pour cela, une transition doit être mise en place, afin d’assurer plus d’équité entre les peuples ainsi que la préservation de l’environnement.

Dans les années 1970 déjà, les chercheurs et les experts scientifiques ont alerté sur l’impact des activités humaines sur la planète. La révolution industrielle ayant donné lieu à la mondialisation, la circulation massive des biens et des personnes entre les pays, mais aussi la croissance démographique sont autant de facteurs qui ont contribué à creuser l’écart entre les régions pauvres et riches, mais également à dégrader l’environnement.

A lire aussi :  Produire sa propre énergie en 2021

Pour qu’il soit efficace, le développement durable doit reposer sur trois piliers : environnemental, social et économique. Ainsi, il devient possible de créer un nouveau modèle, plus juste pour l’ensemble des habitants de la planète, mais aussi pour l’environnement et la biodiversité.

Quels sont les piliers du développement durable ?

  • Le pilier environnemental : c’est bien sûr le premier pilier qui nous vient à l’esprit, lorsque l’on évoque le développement durable. Il vise à préserver les ressources naturelles, en misant sur les énergies renouvelables au détriment des énergies fossiles. La protection de l’équilibre écologique, la limitation de l’empreinte carbone de chacun, la protection de la diversité, la gestion et la valorisation des déchets sont autant de démarches que propose le développement durable, afin de préserver l’environnement.
  • Le pilier social : l’objectif de ce deuxième pilier vise à une meilleure cohésion sociale. Pour cela, plusieurs démarches peuvent être envisagées, comme la lutte contre les discriminations, l’inclusion de la solidarité dans un nouveau modèle plus respectueux des personnes, ainsi que l’amélioration du bien-être de chacun. La valorisation des produits locaux, le partage, ainsi que la diffusion du patrimoine local sont autant de mesures qui doivent être prises, afin de faire du développement durable le nouveau système planétaire.
  • Le pilier économique : enfin, l’économie responsable constitue un enjeu majeur dans le cadre du développement durable. Des pratiques commerciales plus éthiques, une meilleure répartition des richesses, la mise en place d’une économie circulaire, ainsi qu’un nouveau mode de consommation collaboratif constituent les indispensables d’un nouveau monde plus durable et équitable.
A lire aussi :  Éolienne domestique : Aides et Subventions

Les 17 objectifs du développement durable

Si la définition du développement durable date de 1987, il faudra toutefois attendre jusqu’en 2015, avant que cette notion soit abordée par les chefs d’État de toute la planète. C’est en effet lors de la COP 21 de Paris, en septembre de cette même année, que les objectifs du développement durable ont été énoncés pour la toute première fois. On en dénombre 17 : l’abolition de la pauvreté et de la faim dans le monde, l’amélioration de la santé et du bien-être, la réduction des inégalités, une meilleure qualité de l’éducation, l’égalité entre les sexes, une consommation et une production plus responsable, la préservation du milieu aquatique et de la vie terrestre, l’efficacité des institutions, etc.

Si bon nombre d’États se sont engagés dans l’application des mesures pour le développement durable, d’autres acteurs sont également concernés : les entreprises bien sûr, les collectivités, le domaine scientifique et associatif, mais aussi les citoyens se doivent également de modifier leurs habitudes de vie et de se donner les moyens nécessaires, dans le but de préserver l’environnement et les conditions de vie des habitants de notre planète.


Le développement durable dans la vie de tous les jours

À l’heure actuelle, nous pouvons affirmer que le développement durable s’installe progressivement dans notre quotidien. C’est vrai, on constate depuis quelques années la mise en place d’une nouvelle économie bénéfique, aussi bien pour l’environnement que pour les Hommes. Celle-ci revêt plusieurs caractères :

  • collaboratif, via le partage de biens ou de services et le troc,
  • circulaire, grâce à la vente d’occasion, les échanges, la réduction et la meilleure gestion des déchets,
  • solidaire et social, par le biais du commerce équitable, des recycleries ou des coopératives.
A lire aussi :  En novembre, Ikea rachètera vos meubles

Toutefois, au vu de l’urgence de la situation, ces efforts pour atteindre les objectifs du développement durable doivent être maintenus et accélérés, afin d’obtenir des résultats rapides.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *