Comment améliorer les performances énergétiques d’une maison ?

Photo d'une maison après des rénovations énergétiques

Les déperditions énergétiques des foyers en France représentent des pertes considérables. Pertes qui nuisent aussi bien à la santé de l’environnement qu’au portefeuille des personnes concernées. Pour palier ce problème, il est possible de réaliser plusieurs types de travaux, selon les défauts énergétiques que présente votre maison. Découvrez ici les différents moyens d’améliorer les performances énergétiques de votre habitation. 


Les types de travaux pour améliorer les performances énergétiques

Concrètement, on peut classifier les types de travaux qu’il est possible d’effectuer chez soi pour améliorer les performances énergétiques de sa maison en deux catégories distinctes. Il s’agit en l’occurrence des travaux d’isolation thermique d’une part, et de l’optimisation du système de chauffage de l’autre. 

Ce qui est logique, puisqu’un défaut de performance peut provenir soit d’une isolation peu efficace, soit d’un système de chauffage impuissant et peu productif. 

Les travaux d’isolation 

Ce sont les travaux les plus souvent réalisés. Ils se déclinent à leur tour en plusieurs catégories. Le plus souvent, c’est la toiture qui est au centre de ce type de travaux. 

Les toitures 

Les toitures présentent effectivement pour la plupart des défauts d’isolation majeurs. On estime qu’en France, les toitures représentent plus d’un tiers des déperditions thermiques au sein des maisons. 

Murs et fenêtres

Les travaux d’isolation peuvent également être effectués au niveau des murs et des vitrages. Ces parties, elles aussi, sont très souvent en cause dans les problèmes d’isolation, et représentent 15% de pertes de chaleur dans la maison. D’ailleurs, de nouvelles normes de fabrication des fenêtres ont été mises au point en France pour diminuer les cas de déperditions provenant de ces parties.

A lire aussi :  Développement durable : ses piliers et ses enjeux ?

Planchers bas, ponts thermiques 

Plus rarement, il se peut également que le plancher soit en cause dans les performances énergétiques pauvres de votre maison. Il représente 10% des déperditions de chaleur. Les points thermiques, eux aussi, sont souvent en cause, causant 5 à 10% de pertes d’énergie. Les ponts thermiques sont situés au niveau des sources de croisement des isolants, c’est-à-dire entre le plancher et le mur, ou entre le mur et la toiture par exemple. 


Renouvellement de l’air

Enfin, les systèmes de renouvellement de l’air (cheminées, hottes, etc) sont également une source de soucis d’isolation lorsqu’ils sont mal conçus ou vétustes. Ils sont responsables de plus de 20% des pertes d’énergie des foyers. 

L’optimisation du système de chauffage 

Outre les défauts d’isolation, un mauvais système de chauffage, consommant trop d’énergie pour peu de production de chaleur, peut lui aussi entraver vos performances énergétiques. Il peut y avoir beaucoup de solutions à mettre en œuvre pour améliorer votre système de chauffage. Quelques fois la pose de robinets thermostatiques ou le calorifugeage des tuyaux peut s’avérer suffisant. D’autres fois, il est préférable de changer la source d’énergie utilisée pour le chauffage. 

Seul un chauffagiste professionnel pourra vous proposer les solutions les plus adaptées à votre situation afin d’obtenir un système de chauffage performant et susceptible de nettement améliorer le DPE de votre maison. 

Défiscaliser en travaillant sur les performances énergétiques de sa maison

Les sondages démontrent que près de 75% des français disent avoir froid pendant l’hiver malgré l’utilisation du chauffage. En outre, il est estimé que plus de 5,8 millions de foyers peuvent être considérés comme étant en situation de précarité énergétique. Ce chiffre représente pas moins d’un français sur 5. 

A lire aussi :  Éolienne domestique : Impact écologique

Outre les conséquences que cela implique chez les habitants, ces pertes représentent, ainsi que nous l’avons précisé, un gaspillage préjudiciable à l’environnement. C’est pourquoi le gouvernement met en place des aides permettant la défiscalisation des travaux de rénovation au sein d’une maison. Effectuer des travaux d’isolation ou d’amélioration du système de chauffage peut s’avérer coûteux, et ces aides peuvent être très précieuses pour vous. 

A vrai dire, il existe de nombreux types d’aides financières à cet effet, qu’il est possible de choisir en fonction de sa situation. A noter que certaines d’entre elles imposent des conditions d’éligibilité. 

Les aides financières pour l’amélioration du DPE

Le crédit d’impôts pour la transition énergétique (CITE) fait partie des aides financières les plus sollicitées. Le crédit accordé peut atteindre jusqu’à 75% de la valeur payée par le propriétaire. Il est toutefois plafonné à 2400 euros pour une personne seule, et 480 euros pour un couple avec 120 euros de plus par personne à charge.

 

Le CITE concerne toute une série de travaux, dont le remplacement des fenêtres simples par du doubles vitrage, ou encore

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *