Archive pour le mot-clef ‘énergie’

Fusions-acquisitions : le marché européen des EnR est très dynamique

mercredi 7 mars 2012

 

Le marché européen des énergies renouvelables, porté par un mouvement de concentrations, est le plus dynamique aujourd’hui. La France compte trois des dix plus importantes opérations réalisées sur ce marché en 2011.

Economie  |    |  Actu-Environnement.com
Fusions-acquisitions : le marché européen des EnR est très dynamique

En 2011, le montant des transactions dans le secteur de l’électricité et du gaz a atteint 174 milliards de dollars contre 53,5 Mds$ pour les énergies renouvelables. Respectivement, les fusions-acquisitions dans ces secteurs ont progressé en valeur de 15 % et de 40 %, révèlent les études annuelles de PwC.

Le marché français, l’un des plus actifs dans les EnR

Dans le secteur des énergies renouvelables, les transactions atteignent des niveaux records (+40 % en valeur), portées par l’éolien et le solaire qui connaissent un mouvement de concentration des acteurs. L’ Europe a été en 2011 la zone la plus dynamique avec une hausse en valeur de 80 % des transactions. Le marché français est l’un des plus actifs, avec notamment de grosses opérations comme le rachat de EDF EN par EDF, le rachat de SunpowerCorp par Total ou encore le rachat de Telvent  GIT SA par Schneider Electric.

Reprise dans l’électricité et le gaz, sauf en Europe

Les marchés de l’électricité et du gaz connaissent un regain après la crise, sans toutefois atteindre les niveaux de 2006-2007 (373 Mds$ pour l’électricité et le gaz en 2007). L’Europe fait exception à la règle avec une baisse en valeur des fusions-acquisitions de 43 % (-70 Mds$).

En revanche, l’Amérique du Nord atteint des records. Si le nombre de transactions y est resté stable entre 2010 et 2011, leur valeur a plus que doublé pour atteindre 108 milliards de dollars. Cette tendance est notamment portée par les acteurs du gaz (50 Mds$) qui connaissent un changement de marché, avec notamment l’exploitation de gaz non conventionnels.

Enfin, l’Asie-Pacifique compte le plus grand nombre de transactions (27 %), avec une valeur cependant en baisse de 20 Mds$ (-29 %).

Sophie Fabrégat

Déchets, eau, assainissement, énergie… : quel taux de TVA appliquer ?

dimanche 26 février 2012

 

La loi de finances rectificative pour 2011 a fait passer le taux réduit de TVA de 5,5% à 7%. Certains biens et services restent toutefois soumis au taux de 5,5%. Eclaircissement pour les opérations liées à l’environnement.

Une instruction de la Direction générale des finances publiques en date du 8 février 2012 précise le champ d’application du relèvement du taux réduit de TVA de 5,5% à 7%. Focus sur les secteurs de l’eau, de l’assainissement, des déchets, de l’énergie et de la sylviculture.

Eau et assainissement

L’eau demeure soumise au taux de 5,5%. En ce qui concerne l’eau fournie par les réseaux publics de distribution d’eau potable, le taux de 5,5% s’applique « non seulement aux parts relatives à la consommation d’eau revenant à l’exploitant du service mais également à celles qui sont reversées à l’autorité publique organisatrice du service de distribution lorsque la gestion de ce dernier est confiée à un délégataire« , précise l’instruction.

Ce taux s’applique également à la part du prix relative à l’abonnement ainsi qu’aux redevances perçues à l’occasion de la distribution de l’eau : redevances pour pollution de l’eau d’origine domestique, redevances « prélèvement » ou « préservation des ressources en eau » perçues au profit de l’agence de l’eau, et redevances perçues au profit de Voies navigables de France à raison des prélèvements opérés dans le domaine public fluvial. Lire le reste de cet article »