Prix des panneaux solaires pour une maison de 100m2 : Estimation des coûts et économies réalisables

prix des panneaux solaires pour une maison de 100m2 estimation des couts et economies realisables.jpeg

La préservation de l’environnement a poussé l’humanité à se tourner vers des sources d’énergie non polluante. Parmi ces sources d’énergie figure l’énergie solaire. L’énergie solaire est renouvelable et totalement verte provenant d’une source inépuisable qu’est le soleil. L’on est capable de produire de l’électricité grâce aux panneaux photovoltaïques et de la chaleur grâce aux panneaux thermique. La mise en place du système solaire dans une maison nécessite l’achat et l’installation des panneaux.


Les bases des panneaux solaires

Le fonctionnement d’un panneau photovoltaïque

Le panneau photovoltaïque est composé de cellules contenant du silicium. Le silicium est un matériau semi-conducteur qui capte les photons présents dans les rayons solaires. A la réception des photons, les électrons présents dans le panneau se déplacent pour produire de l’électricité.

Dans l’optique d’optimiser l’efficacité d’une installation, il faut veiller à ce que les panneaux soient bien orientés par rapport au soleil, tout au long de l’année. Il faut s’assurer qu’aucune ombre ne gêne l’ensoleillement des panneaux, tout au long de l’année.

Les différents types de panneaux photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques sont disponibles en plusieurs modèles sur le marché :

  • Panneaux monocristallins : ils se composent d’un cristal de silicium et sont plus efficaces que leur concurrent polycristallin. Les panneaux monocristallins coutent plus cher ;
  • Panneaux polycristallins : ils sont composés de plusieurs cristaux de silicium et sont moins efficaces. Les panneaux polycristallins sont moins onéreux.

C’est possible de détecter à l’œil nu si un panneau est monocristallin ou polycristallin. Le panneau polycristallin a une couleur bleutée tandis que le monocristallin est sombre.

Estimation des besoins en énergie d’une maison de 100 m²

Étude de la consommation énergétique

Pour avoir une idée du nombre de panneaux solaires nécessaires pour l’installation, il faut au préalable étudier la consommation énergétique de la maison. La consommation énergétique varie d’une maison à une autre. Après avoir évalué la consommation, l’on est capable d’estimer le nombre de panneaux solaires correspondant à la puissance totale de la consommation. Il s’agit de la puissance nominale, exprimée en kWc (kilowatt-crête).

A lire aussi :  Comment choisir la meilleure chaudière air-eau pour votre maison : guide complet

Une maison de 100 m² qui ne dispose pas d’équipement énergivore (piscine chauffée ou climatisation) requiert une installation solaire d’une puissance de l’ordre de 3 kWc. Une installation d’une puissance de 6 kWc est requise pour une maison ayant une consommation énergétique plus importante que la moyenne.


Mesure de la taille de la toiture

Après avoir déterminé la consommation énergétique de la maison, il faut prendre en considération la taille de votre toiture. Pour mettre en place un projet d’installation solaire, il faut connaître la puissance dont vous avez besoin en fonction de votre profil de consommation. Il faut aussi s’assurer que votre toit est capable d’accueillir les panneaux solaires que l’on souhaite poser.

Au cas où vous êtes un gros consommateur d’énergie et que la surface de votre toit est limitée à l’installation de 10 panneaux solaires, vous n’êtes pas en mesure d’en installer davantage. Il vous faudra trouver des astuces pour obtenir un peu plus de puissance au cas où vous avez d’autres toitures disponibles. Une maison de 100 m² a une toiture de deux pans d’un peu plus de 50 m² par pan. Cette surface est capable d’accueillir environ 30 panneaux solaires.

Nous vous recommandons de faire appel à des professionnels qualifiés qui vous feront un devis détaillé pour votre projet d’installation solaire.

Estimation du nombre de panneaux solaires pour une maison de 100 m²

Dans une maison de 100 m² où les résidents consomment moins d’énergie, il faut une dizaine de panneaux solaires. Les besoins varient selon les régions et les saisons. Une maison ayant des appareils électroménagers énergivores a besoin de plus d’une dizaine de panneaux solaires pour couvrir ses besoins.

Il y a des maisons dans lesquelles le profil de consommation est différent. Ces maisons ont, en plus des installations électriques classiques, une piscine et/ou une climatisation qui consomment davantage d’énergie en été et en journée. Une puissance énergétique supplémentaire et donc des panneaux supplémentaires sont requises pour chauffer l’eau du bassin grâce à une pompe à chaleur par exemple.

A lire aussi :  Kit panneau solaire : Simplifiez l'installation de votre système solaire résidentiel

Dans une telle maison, il faut ajouter 3 kWc pour une puissance totale de 6 kWc. Un abri de jardin, un local piscine ou toute autre structure sont susceptibles d’accueillir les panneaux supplémentaires. Une installation de 6 kWc est équivalente à 40 m² de toiture et environ 20 panneaux solaires au total.

Prix des panneaux solaires pour une maison de 100 m²

Il faut prévoir entre 8 000 € et 12 000 € pour l’installation des panneaux solaires pour une maison de 100 m². Le coût d’une installation solaire prend en compte l’acquisition des panneaux solaires, les batteries, les onduleurs, les câbles et la main-d’œuvre de l’artisan RGE.

Il y a plusieurs programmes d’aide à la transition écologique que l’État a mise en place. Il s’agit entre autres de Ma Prime Rénov , la TVA réduite, l’éco-PTZ, la prime CEE. Faire recourt à ces programmes permet la réduction du coût d’installation des panneaux solaires. Il faut noter qu’EDF a une obligation d’achat du surplus d’électricité produite par les particuliers.

Les économies réalisables pour une installation solaire d’une maison de 100 m²

La différence en kWh

Le tableau ci-dessous présente quelques exemples d’économies réalisées en fonction des performances et selon la région.

Paris Lille Montpellier
Production annuelle (kWh) 1 093 1 044 1 467
Abonnement avec KVa et prix Résidentiel en tarif unique : supérieur à 6 kVA pour 0,175 €/kWh Résidentiel en tarif unique : supérieur à 6 kVA pour 0,174 €/kWh Résidentiel en tarif unique : supérieur à 6 kVA pour 0,174 €/kWh
Production en kWh, au mois de juillet par exemple 134,6 126,8 168,2
Consommation en kWh, au mois de juillet par exemple 77,1 73,7 103,5

Il y a un écart de 374 kWh en production par an entre Paris et Montpellier.

A lire aussi :  Installation panneau solaire : Les étapes essentielles pour un système solaire fonctionnel

Ces variations sont causées par les différences météorologiques liées à la localisation des villes en France. Il faut noter que plus, on se rapproche du Sud, on a des journées ensoleillées et moins de pluie. Dans ce cas, les panneaux photovoltaïques fabriquent davantage des kWh et en consomment aussi.

Les économies réalisées

Lorsque vous atteignez un taux d’autoconsommation de 60 %, vous réaliserez des économies importantes.

Le tableau ci-dessous présente les économies dans la ville de Montpellier :

Montpellier
Production annuelle en kWh 1 467
Consommation annuelle en kWh 1 467
Capacité de la batterie en WH 1 000
Pourcentage de rendement de la batterie 90 %
Autoconsommé 58,7 %
Injecté 41,3 %
Facture énergétique moyenne sur 20 ans, d’un consommateur avec une vente totale 216 € / an

et 0€ d’économies

Facture énergétique moyenne sur 20 ans, en tant que consommateur, avec une injection partielle 234 € / an

et 3 956 € d’économies

Un consommateur qui ne possède pas de panneaux photovoltaïques, a une facture énergétique moyenne sur 20 ans de 343 € par an et avec aucune économies réalisées.

‍Il y a donc une différence de 127 € par an, entre un consommateur sans panneaux solaires et un consommateur qui possède de panneau solaire et qui effectue des ventes totales. Il y a aussi, 3 956 € d’économies effectuées dans le cas d’une injection partielle.

Les aides disponibles

Il existe des aides pour vous soulager dans l’achat de vos panneaux photovoltaïques :

  • Prime à l’autoconsommation photovoltaïque : elle se calcule en tenant compte de la puissance de votre installation ;
  • Taux de TVA réduit : le taux de TVA est de 10 % lorsque la puissance est inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • Exonération d’impôt sur le revenu : l’on bénéficie de cette exonération si la puissance est inférieure à 3 kWc, si le système est raccordé au réseau public avec maximum 2 points et si le système solaire n’est pas mis en place pour une activité professionnelle.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *