L’impact environnemental de la mérule : Une analyse par BZH Qualité

mérule maison

Depuis des temps immémoriaux, la mérule, un champignon lignivore, prolifère particulièrement en Bretagne. Tous les départements bretons sont touchés, y compris les Côtes d’Armor et la région de Rostrenen, Plouguernével, Mellionnec et Glomel, où l’on fait face à une véritable invasion de ce parasite. Pour éviter que leurs résidences ne soient colonisées par la mérule pleureuse, les propriétaires bretons doivent prendre des mesures pour protéger leur patrimoine immobilier. C’est dans ce contexte que se démarque BZH Qualité, une entreprise spécialisée dans le traitement de la mérule à Rostrenen. Elle couvre les territoires du Finistère, des Côtes d’Armor, et du Morbihan.


Comportement de la mérule et ses répercussions sur l’environnement 

La mérule, ou mérule pleureuse, prospère de manière optimale à des températures avoisinant les 20°C, ralentissant son expansion aux alentours de 26-27°C, pour s’interrompre à 27-28°C. Au sein des édifices, ce champignon peut générer des formations en forme de galettes, aux teintes grises, brunes fauves, ou ocre rougeâtre. Il libère dans l’atmosphère une abondance de minuscules basidiospores. Une fois germées, ces spores donnent naissance à des mycéliums qui altèrent les structures renfermant du bois. Néanmoins, il n’est pas toujours courant d’observer ces formations, parfois seuls les filaments mycéliens ou leurs assemblages sous forme de cordons épais (rhizomorphes) apparaissent. 

Les rhizomorphes des mérules ont la capacité de véhiculer eau et nutriments sur de longues distances, même à travers des matériaux inorganiques. Cette caractéristique singulière autorise la mérule à humidifier le bois et à se nourrir de sa cellulose. C’est le cas même lorsque ce dernier est sec, pourvu que l’humidité demeure présente dans son environnement. Ainsi, un bois de construction ou de charpente doit arborer une humidité maximale de 19 % pour échapper à son attaque. 

A lire aussi :  Isolation des murs intérieurs : Conseils pour une isolation efficace

L’impact environnemental de la mérule réside principalement dans sa capacité à détériorer le bois de construction. Elle engendre des dépenses élevées en réparation pour les propriétaires et une consommation accrue de ressources naturelles pour le remplacement des éléments en bois abîmés.  Qui plus est, le traitement de la mérule requiert souvent l’utilisation de produits chimiques. Il est susceptible d’entraîner des conséquences environnementales si leur gestion s’avère inadéquate.

Incidence sur la santé humaine

Des préoccupations subsistent quant aux effets de la mérule sur la santé. Cependant, une analyse de la littérature scientifique et médicale révèle un nombre limité de publications associant la mérule à des problèmes de santé. Les symptômes signalés par les occupants de bâtiments affectés par la mérule en France ne sont pas nécessairement liés à la présence de spores de mérule.

Les bâtiments contaminés par les champignons lignivores abritent souvent de nombreuses moisissures en raison des conditions environnementales favorables à la croissance de la mérule et des moisissures, telles que :

  • La matière organique ; 
  • L’humidité élevée ;
  • La présence continue d’eau. 

Ces conditions sont connues pour favoriser le développement des moisissures, qui peuvent avoir un impact sur la santé physique des habitants. 


Bien que la mérule en lui-même ne semble pas directement liée à des problèmes de santé, les moisissures coexistant dans ces environnements peuvent émettre des spores et des mycotoxines potentiellement nuisibles pour la santé respiratoire. Par conséquent, la gestion de la mérule et de l’humidité dans les bâtiments est cruciale pour maintenir un environnement de vie sain. 

A lire aussi :  Quel chauffage électrique choisir pour des économies d'énergie ?

Dommages et risques engendrés par la mérule

Les dégradations provoquées par la mérule affectent profondément le bois, bien plus que sa surface. Cette menace entraîne la détérioration de l’ensemble des éléments en bois de la maison, y compris la maçonnerie et les escaliers, ainsi que la dégradation des composants en ciment ou autres matériaux qu’il traverse. Il est responsable de la pourriture cubique, de l’effondrement des structures en bois et peut rendre une habitation inhabitable en peu de temps. 

La mérule peut rester dissimulée à l’intérieur du bois pendant de nombreuses années avant de devenir visible, à un stade où l’invasion est déjà substantielle. Les signes visibles de son attaque se manifestent par un changement de couleur du bois, des fissures, des gonflements, des craquements et une forte odeur de champignon. 

La détérioration des éléments en bois causée par la mérule entraîne une réduction de la durabilité des bâtiments. Elle génère ainsi des coûts élevés de réparation et une utilisation accrue des ressources naturelles pour les remplacements. De plus, le risque d’effondrement des structures en bois expose les habitants à des dangers en termes de sécurité. 

BZH Qualité : Votre partenaire de confiance pour le traitement de la mérule

BZH Qualité met à votre disposition l’intégralité de son savoir-faire et de son expérience dans l’isolation, le traitement des bois, et la gestion de l’humidité de votre habitation. La préservation de la charpente de votre domicile s’avère indispensable. Le but est d’éviter toute dégradation pouvant mener jusqu’au remplacement complet de cette charpente. Nous intervenons dans toutes les sphères du traitement des bois, notamment contre les insectes xylophages et les champignons lignivores, y compris la mérule.

A lire aussi :  Isolants pour murs intérieurs : Les matériaux idéaux pour une isolation efficace

Les experts de BZH Qualité vous offrent un diagnostic exhaustif et gratuit pour toutes vos problématiques liées à l’humidité, telles que:

  • La condensation, 
  • Les remontées capillaires, 
  • Et les infiltrations d’eau. 

De surcroît, la société propose des solutions pour l’amélioration de la qualité de l’air au sein de votre demeure, comme les systèmes de ventilation simple-flux ou double-flux, ainsi que le VMI.

En cas de présence de mérule, faire appel à un professionnel s’avère être la meilleure alternative. À BZH Qualité, nous nous concentrons principalement sur la mérule et avons regroupé toutes les informations vitales concernant ce champignon destructeur. Notre expertise dans le traitement de la mérule contribue à minimiser l’impact environnemental de ce champignon. C’est la raison pour laquelle nous préservons les structures en bois, en évitant des réparations coûteuses, et en promouvant un environnement de vie sain pour les résidents des édifices concernés.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *