Isolation phonique des murs : Réduisez les bruits gênants avec une isolation acoustique de qualité

isolation phonique des murs reduisez les bruits genants avec une isolation acoustique de qualite.jpeg

L’inconfort acoustique est désagréable, peu importe d’où vient une nuisance sonore. Celle-ci n’est jamais facile à supporter. Selon de nombreuses enquêtes, l’une des premières causes des disputes entre voisins est le bruit. Dans ces conditions, il faut savoir se protéger en isolant convenablement le mur.

L’isolant thermique et l’isolant phonique ne sont pas les mêmes. Certains matériaux affichant de bonnes performances thermiques se révèlent inefficaces face au bruit. Il est nécessaire de savoir la technique d’isolation et l’isolant qu’il faut utiliser. Cette isolation peut se faire aussi bien à l’intérieur ou à l’extérieur.


Isolation phonique et panneaux solaires : quel est le lien ?

À la base, l’isolation phonique et les installations solaires ne semblent pas partager de lien. Le fait que vous soyez isolé ou non, votre mur phoniquement ne va pas empiéter sur le bon fonctionnement du panneau photovoltaïque. Dans les faits, l’isolation phonique et l’isolation thermique vont souvent de pair. Or, une bonne isolation thermique permet d’optimiser l’utilisation de l’électricité produite par les panneaux solaires. En utilisant un isolant thermique et phonique, vous optimisez l’utilisation de l’énergie produite par vos panneaux.

Pour installer un kit solaire à domicile, vous aurez besoin des services d’un professionnel. Demandez-nous un devis dès maintenant et nous vous accompagnerons au cours de toutes les étapes.

L’isolation phonique murale : pour se protéger des bruits étranges

Si vous êtes confortablement assis dans votre salon ou dans votre chambre à coucher et qu’un bruit étrange vient vous déranger, c’est que vous avez oublié de procéder à une isolation phonique.L’isolation phonique est la mise en place d’un matériel isolant pour vous protéger des nuisances sonores.

Elle vous permet de vous protéger de trois types ou catégories de bruits :

  • Aériens ;
  • D’équipements ;
  • D’impacts.

L’isolation acoustique des murs permet de mettre fins aux bruits aériens qu’ils soient intérieurs ou extérieurs. Les bruits intérieurs sont des bruits qui proviennent de vos voisins. Il peut s’agir du volume élevé de la télévision comme des bruits provoqués par une discussion. Les bruits aériens extérieurs proviennent de dehors. C’est le cas de la pollution sonore entraînée par la circulation des véhicules.


Le fonctionnement de la machine à laver, de la chaudière ou encore de la ventilation produit toujours un bruit. On parle de bruits d’équipements. Une armoire qui se renverse ou un verre qui se brise produit aussi un bruit : il s’agit des bruits d’impacts.

A lire aussi :  Isolation thermique intérieure : réduisez les pertes de chaleur et les variations de température

L’importance de l’acousticien pour une isolation phonique

Il est facile de trouver sur le net des tutoriels qui vous montrent étape par étape comment parvenir à réaliser une isolation murale phonique. Le son et par ricochet le bruit, se propage d’une façon particulièrement complexe. Seul un acousticien est capable de détecter la nature exacte des bruits qui vous importune et la manière dont l’isolation doit être faite afin de vous protéger.

Quelle technique pour l’isolation phonique d’un mur ?

Quand vient le moment d’isoler un mur sur le plan acoustique, plusieurs solutions peuvent être envisagées.

L’utilisation d’un doublage en ossature

Ce type d’isolation fait partie des plus efficaces pour ne plus entendre les bruits qui vous dérangent. Dans cette configuration, il faut mettre en place une ossature. Si généralement celle-ci est en métal, d’autres préfèrent des ossatures en bois. Attention, dans ce cas, il faut bien traiter le bois afin qu’il ne puisse pas être attaqué par les nuisibles.

C’est l’espace se trouvant entre l’ossature et votre mur qui va accueillir l’isolant. Le type d’isolant le plus utilisé est la laine de verre. On y ajoute une plaque de plâtre phonique. Une fois que cette isolation a été mise en place, les bruits, surtout aériens, deviennent un lointain souvenir.

Un avantage considérable de cette technique est qu’elle vous donne la possibilité de faire passer les gaines électriques entre l’isolant et l’ossature sans endommager quoi que ce soit. Ce qu’on peut reprocher à cette méthode c’est de réduire considérablement l’espace intérieur. Si vous avez une petite pièce, cela peut se révéler gênant.

A lire aussi :  Isolation par l'extérieur : améliorez le confort de votre habitat et réduisez les déperditions énergétiques

Le doublage thermo acoustique

Ici, pas la peine de poser une ossature, le doublage qui sert d’isolant acoustique se fait à base de deux éléments. On trouve des plaques de plâtre de 13 mm d’épaisseur. On ajoute à ces derniers un panneau isolant en PSE appelé polystyrène expansé. Cette méthode est plus ou moins efficace. Les isolants chimiques ne font jamais de bons isolants phoniques même si leur efficacité sur le plan thermique est avérée. Elle représente une alternative pour ceux qui n’ont pas les moyens de monter une ossature. Cette solution est facile à mettre en œuvre mais les murs doivent être parfaitement plans.

L’usage des panneaux sandwich

Il est possible de se servir des panneaux sandwichs prêt à l’emploi. Leur épaisseur sera comprise entre 4 et 10 cm d’épaisseur. L’avantage est qu’ils peuvent être directement collés en se servant des plots de colle. Le souci ici est la création des ponts phoniques lorsque ces panneaux sont utilisés en intérieur.

Comme les ponts thermiques (qui laissent s’échapper la chaleur), les ponts phoniques se créent au moment du découpage des panneaux sandwich au niveau des prises encastrées. Cela risque de compromettre les efforts que vous avez fait dans le but d’isoler votre mur. Une solution consiste à faire installer des boîtiers électriques externes. Ils sont moins esthétiques mais au moins vous n’aurez plus de problèmes de bruit.

Quels types d’isolant utilisé pour une isolation phonique murale ?

Il existe plusieurs types d’isolants qui peuvent permettre de mettre un terme au confort acoustique.Un isolant thermique n’est pas nécessairement un isolant phonique. Les meilleurs isolants phoniques sont d’origine naturelle. On parle souvent d’isolant biosourcé ou écologique.

Les isolants écologique et l’isolation phonique

L’ouate de cellulose reste à ce jour le meilleur isolant acoustique. Même si son prix est élevé, ce matériau fait à base de papiers recyclés dure longtemps. Il est facile à poser et figure en tête des isolants thermiques. En l’utilisant, vous allez vous protéger des bruits et de la déperdition de chaleur.

A lire aussi :  Panneaux d'isolation : Comment isoler vos murs avec des panneaux isolants de qualité

À part l’ouate de cellulose, ces autres isolants naturels peuvent être utilisé :

  • Laine de chanvre : c’est un excellent isolant phonique. Avec lui, les bruits aérien ne viendront plus vous importuner ;
  • Fibre de bois : elle est simple à placer et doit être traitée contre les nuisibles ;
  • Liège : c’est aussi l’un des meilleurs isolants acoustiques disponibles sur le marché ;
  • La laine de mouton : elle est efficace mais est sensible aux mites. Pour cette raison, il est conseillé de l’utiliser comme isolant extérieur et non intérieur.

En général, le prix des isolants naturels est plus élevé ; mais ils sont recyclables et permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ils sont souvent utilisés pour remplir un contre-cloison.

Les isolants minérales

La laine de roche et la laine de verre ne sont plus à présenter en tant qu’isolant phonique et thermique. Vous pouvez l’utiliser peu importe la méthode choisie pour mettre fin au bruit indésirable, elles sont surtout utilisées en cas d’isolation par doublure métallique. Ce sont des laines réputées incombustibles. Même si elles ne sont pas aussi durables que les isolants écologiques, elles sont vendues à un prix nettement plus abordable que ces derniers. Pour cette raison, les personnes au budget restreint préfèrent ce type d’isolant.

Les mauvais isolants phoniques

Les isolants synthétiques comme le polystyrène expansé ou extrudé ou le polyuréthane ne sont d’aucune utilité pour isoler un mur sur le plan phonique. Dans une certaine mesure, seul le polystyrène élastifié paraît capable de contenir le bruit, mais son efficacité reste en deçà de celle des isolants naturels.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *