Isolation murale : Techniques respectueuses de l’environnement pour réduire les déperditions de chaleur

isolation murale techniques respectueuses de l environnement pour reduire les deperditions de chaleur.jpeg

L’isolation murale est une option pratique qui permet de réduire les déperditions énergétiques au sein d’un logement. Elle réduit la facture de votre consommation énergétique, en ce sens que vous pourrez utiliser ce montant à d’autres fins. Les stratégies d’isolation les plus employées sont les techniques murales par l’extérieur et par l’intérieur ainsi que la solution de l’isolation répartie.

Ce processus d’isolation offre de nombreux avantages, en occurrence le confort thermique et le confort acoustique. Vous passerez des moments de détente uniques dans votre logement. Une fois que vous choisissez la technique d’isolation qui vous convient, vous aurez au choix trois astuces pour assurer vos travaux d’isolation. On y distingue l’isolation des murs sous ossature métallique, l’isolation des murs par doublage collé et l’isolation par lame d’air.


Quelles sont les différentes stratégies d’isolation murale qui existent?

Selon vos besoins et les exigences de votre projet, vous avez une diversité d’options d’isolation murale au choix. On en retient exclusivement trois options distinctes pour l’efficacité de vos travaux.

L’isolation murale par l’extérieur : intégration des matériaux isolants à l’intérieur du logement

La technique d’isolation murale par l’extérieur s’applique sur la façade externe du logement. Il faudra installer des couches isolantes sur ces surfaces afin d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment. Les couches sont de diverses catégories et nous pouvons citer :

  • Panneaux polyuréthane ;
  • Laines minérales ;
  • Fibre de bois ;
  • Polystyrène expansé.

Ce processus contribue à la suppression des ponts thermiques du logement. Vous profiterez d’un environnement plus confortable chaque saison de l’année. Ce procédé améliore le niveau de déperdition de la chaleur à un taux de 20 à 25 %.

L’isolation murale par l’intérieur : la mise en place des couches internes pour supprimer les ponts thermiques

L’isolation de vos murs contribue à l’amélioration du confort de votre habitat sur plusieurs aspects. Votre logement présente une meilleure étanchéité à l’air en limitant les infiltrations d’air des différentes sources. Ces impacts seront ressentis sur la consommation d’énergie qui s’améliore de plusieurs points. Durant cette phase, les travaux sont effectués sur la façade interne des murs. Le professionnel identifiera l’astuce propice qui convient à la structure du logement que vous avez.

A lire aussi :  Panneau isolant extérieur : améliorez l'efficacité énergétique et le confort de votre maison

L’isolation répartie : l’utilisation des matériaux de hautes performances thermiques

La technique de l’isolation répartie consiste en l’utilisation des matériaux de haute performance thermique. Pour ce qui concerne les matériaux, on note la brique de terre cuite alvéolaire, les blocs de béton léger en plus du béton alvéolaire. Cette technique est plus en phase avec les travaux de construction puisqu’elle convient aux murs porteurs tels que les murs de soubassement, les murs extérieurs et les murs de refend.


Elle s’adapte pour la correction des défauts d’une isolation classique (une mauvaise étanchéité à l’air et l’existence des ponts thermiques).

Isolation murale : quels sont les avantages pour votre logement?

Le processus d’isolation murale propose des avantages aux logements dans lesquelles on l’applique.

Réaliser des économies d’énergie sur la consommation énergétique

En renforçant la structure des murs de votre logement par la pratique de l’application d’une isolation murale est la réduction de votre facture d’électricité. Pour le chauffage de votre habitat, vous n’allez plus utiliser d’énergie en excès. Avec cette suppression des déperditions thermiques, vous obtenez une économie de près de 20 % de chaleur en plus. Des performances qui engendrent une baisse significative sur vos factures énergétiques.

Profiter d’un confort thermique optimal en hiver et en été

La suppression des ponts thermiques limite les déperditions énergétiques générées au sein de votre habitat. Un confort thermique qui siège au sein de votre logement indépendamment des saisons, selon que vous traversez l’hiver comme en été. Vous ne serez plus dérangé par les sensations de courant d’air et les écarts de températures qui s’observent en hiver dans votre pièce.

A lire aussi :  Aides pour l'isolation extérieure : Subventions et soutiens gouvernementaux

Une fois que votre pièce est isolée, vous ne ferez plus face à la montée en température de l’air intérieur. Une optimisation du confort qui vous fera du bien lorsque vous serez dans les périodes de canicule.

Un confort acoustique optimisé pour des moments de détente réussie

En plus du confort thermique, l’isolation des murs par l’intérieur améliore le confort acoustique de votre logement. Vous rêvez d’un environnement calme pour vous détendre, notez que cette technique joue un rôle de limitation pour tout ce qui se rapporte aux bruits extérieurs susceptibles de perturber vos moments de repos. Lorsque vous mettrez cette technique en œuvre, vous aurez un environnement plus confortable, paisible et serein.

Quelles sont les astuces permettant de bien isoler son mur?

De nombreuses astuces existent et vous permettent de bien isoler les murs de votre logement. Chaque méthode implique ces exigences et son procédé d’exécution.

L’isolation des murs sous ossatures métalliques pour des surfaces non planes

Si vos murs présentent quelques irrégularités, vous devrez vous tourner vers le processus d’isolation des murs sous ossature métallique. Dans la pratique, l’isolant sera directement placé contre le mur et maintenu par l’ossature. Qu’il s’agît d’un projet de construction ou d’une rénovation, les notions que vous avez reçues permettront de vous satisfaire.

Pour la pose des gaines techniques et des tuyaux, vous n’aurez pas à réaliser des saignées dans les murs. Ce qui permet d’améliorer l’esthétique de la structure de pose à la suite des travaux, puisqu’il n’y aura pas des trous dans l’isolant. Pour que la qualité des travaux soit optimale, intercalez entre l’isolant et la plaque de finition, soit une membrane d’étanchéité ou un pare-vapeur.

Ces différentes manœuvres effectuées serviront à la suppression des moisissures et aux déperditions thermiques.

L’isolation des murs par doublage collé pour des surfaces planes

Contrairement à la technique d’isolation des murs sous ossatures métalliques, le procédé par doublage collé convient aux murs qui sont à la fois réguliers et plans. C’est la technique la plus utilisée pour ce qui concerne les projets d’isolation dans les logements neufs. Vous devrez coller un panneau isolant rigide au mur en utilisant un mortier adhésif. Cette solution deux-en-un dispose des propriétés nécessaires pour servir d’isolant et de parement d’intérieur.

A lire aussi :  Isolation par l'extérieur : Les étapes essentielles pour une isolation réussie

À travers sa mise en application, vous habillez votre mur de façon naturelle tout en faisant régner dans votre enceinte une atmosphère tout aussi rustique que contemporaine. Les options d’isolants qui s’offrent à vous sont le polystyrène expansé, le polystyrène plastifié, la mousse polyuréthane et la laine de roche.

Le processus d’isolation par lame d’air et de contre-cloison maçonnée

L’isolation par lame d’air est une technique que vous pourrez mettre en place en dehors des deux premières solutions. Les panneaux isolants rigides seront fixés sur les tasseaux en bois ou en métal dans le but de créer une lame d’air. Ce passage de vide est établi entre le mur et l’isolant. Vous en tiendrez compte que dans certains cas précis comme lorsque vous serez en face d’un mur très exposé aux intempéries.

Ce processus est indispensable pour la réussite desdits travaux. Conférez une épaisseur de 2 cm minimum à la lame d’air sur toute la longueur du mur, afin de garantir l’équilibre du mur. Pour ce qui concerne la technique d’isolation de la contre-cloison maçonnée, il faut noter que dans sa mise en application, l’artisan emprisonne l’isolant au-dessous du mur.

Ce processus est en phase avec les travaux de construction neuve au cours desquelles l’isolant est installé avant que le mur ne soit monté dessus. Il s’agit de la solution de doublage qui exige le plus de moyens financiers pour l’exécution des travaux.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *