Installation d’une PAC: Étapes essentielles et bonnes pratiques pour une installation optimale

installation d une pac etapes essentielles et bonnes pratiques pour une installation optimale.jpeg

Chauffer votre maison avec une pompe à chaleur contribue à diminuer votre empreinte carbone et à limiter les impacts du changement climatique à l’échelle de la planète. Mais, vous bénéficierez de toutes les performances de votre PAC seulement si elle est bien installée. Les étapes à suivre pour réussir son installation sont cruciales.

Le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage tient à la façon dont elle est installée. Les bonnes pratiques adoptées pendant et après l’installation garantissent aussi sa longévité. Entre les démarches administratives nécessaires, le financement, le recours à un installateur agréé et l’emplacement idéal pour votre pompe à chaleur, ne négligez aucune étape.


Démarches administratives préalables à l’installation d’une pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur comme système de chauffage est écologique autant qu’économique. Sachez que l’opération d’installation se fait en suivant certaines règles. En amont des travaux, vous devez mener des démarches préalables. Adopter les bonnes pratiques garantit une installation sans problème. Vous pourrez ainsi profiter en toute quiétude de votre pompe à chaleur.

Comme les pompes à chaleur émettent du bruit, les constructeurs ne cessent de faire des efforts pour réduire ces nuisances sonores. Parlant de bruit, l’installation de certaines pompes à chaleur nécessite de prendre des mesures à cause de la gêne occasionnée. C’est là tout l’avantage des PAC aérothermiques par rapport à celles dites géothermiques.

Les pompes à chaleur aérothermiques s’installent sans déranger. Ce n’est pas le cas des PAC géothermiques. Leur mise en place oblige à forer le sol pour y déposer des capteurs. Le voisinage peut se plaindre de la nuisance sonore que crée l’opération de forage. En rénovation ou dans le cadre d’une réparation, des déclarations préalables de travaux à la mairie de votre commune sont requises.

L’ampleur des travaux lors de l’installation d’une PAC exige d’informer les autorités locales pour avoir les autorisations administratives indispensables. C’est une démarche qui vous évitera des soucis. Des voisins qui se plaignent. La police qui débarque pour avoir reçu plusieurs plaintes signalant un cas de pollution sonore. Ce sont des situations qui peuvent arriver quand vous réalisez des travaux de rénovation. Face à ces situations, l’interruption des travaux peut survenir si vous ne menez pas les démarches administratives préalables.

A lire aussi :  Panneaux isolants toiture : Les meilleurs matériaux pour une isolation thermique performante

La nécessité de solliciter un professionnel : une garantie pour la bonne installation de votre PAC

Installer une pompe à chaleur pour combler vos besoins de chauffage ne se fait pas sans une évaluation thermique. Votre logement a besoin d’un bon niveau de chauffage. La pompe à chaleur que vous choisissez doit avoir la puissance idéale pour atteindre le niveau de chauffage adéquat même si la température descend vers 0 degré. Seul un professionnel pourra déterminer quels sont vos besoins réels en matière de chauffage. Avant d’installer votre pompe à chaleur, il vous conseillera si vous devez réaliser des travaux préalables.


Un diagnostic de performance énergétique peut se révéler important. Des travaux d’isolation thermique s’imposent quelquefois avant l’installation d’une thermopompe. Tous ces paramètres doivent être vérifiés par le professionnel pour s’assurer de l’installation de la pompe à chaleur capable de satisfaire vos attentes.

Avant d’en arriver au dimensionnement, il faut que les failles révélées par le diagnostic de performances énergétiques soient corrigées. Pour un meilleur chauffage, l’artisan ou l’entreprise engagée calculera la puissance du système de chauffage dont votre logement a besoin. Cette étape est indispensable. Elle permet d’adapter la bonne pompe à chaleur en fonction du volume de l’espace à chauffer. D’autres paramètres sont également pris en compte par le professionnel pour vous installer la meilleure pompe à chaleur :

  • Le lieu ou région d’habitation ;
  • La température moyenne durant l’année ;
  • Les conditions atmosphériques.

Vos préférences seront aussi scrutées. Préférez-vous une pompe à chaleur réversible ? Votre pompe à chaleur fournira-t-elle de l’eau chaude sanitaire ? Le recours à un professionnel reconnu garant de l’environnement est nécessaire pour faire le bon choix de PAC. L’obtention de certaines aides pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur vous oblige également de vous faire accompagner par un professionnel certifié RGE.

A lire aussi :  Chauffage air-air : Solutions écologiques pour un confort thermique optimal

Le financement : une étape cruciale dans le processus d’installation d’une PAC

L’acquisition et l’installation d’une thermopompe coûtent relativement cher. Rien ne vous empêche de financer tout seul l’achat et la pose de votre appareil de chauffage. Mais, pourquoi ne pas profiter des mesures d’aide pour financer l’installation d’une PAC ?

La constitution de dossier pour obtenir des subventions et installer votre pompe à chaleur est une étape aussi essentielle que la réalisation effective des travaux de pose. La sollicitation d’accompagnements financiers est soumise à des conditions d’éligibilité. Avec la panoplie des mesures d’aides, vous trouverez certainement, des subventions auxquelles vous êtes éligible. Vous avez le choix entre les dispositifs comme :

  • MaPrimeRénov’ et MaPrimeRénov’ Sérénité ;
  • Certificats d’économies d’énergie (CEE) ;
  • Aides communales ;
  • Prêt à taux zéro (PTZ)…

Les étapes essentielles pour le remplacement d’un système de chauffage par une thermopompe

En choisissant une pompe à chaleur pour alimenter votre nouvelle maison, vous n’aurez pas à vous casser la tête sur certains détails. Installez tout bonnement la thermopompe répondant aux besoins ou aux caractéristiques de votre bâtiment. Dans le cadre d’une rénovation, mettre en place ce système de chauffage peut être moins facile.

Pas de grandes réflexions à faire si vous remplacez une ancienne pompe à chaleur par une autre lors d’une rénovation pour renforcer l’efficacité énergétique de votre logement. Vous n’aurez pas à désinstaller grand-chose. Mais, quand les caractéristiques du système de chauffage précédent ne sont pas compatibles avec celles d’une pompe à chaleur, tout est à reprendre.

Désinstaller tout le système de chauffage précédent est obligatoire dans certains cas avant la pose de votre pompe à chaleur. Ce problème est récurrent quand vous décidez de remplacer un système de chauffage électrique par une pompe à chaleur. Il en est de même dans le cas du remplacement d’un moyen de chauffage comme l’insert à bois par une PAC.

A lire aussi :  Prix des panneaux solaires pour une maison de 100m2 : Estimation des coûts et économies réalisables

Dans de pareilles circonstances, optez pour la solution qui garantit des résultats de chauffage optimaux. Confiez les travaux à un professionnel. Dans une situation où l’installation de la pompe à chaleur semble complexe, faites recours à un professionnel qui vous livrera les travaux avec une garantie décennale. Cette garantie engage sur une période de 10 ans l’artisan qui a réalisé les travaux. La garantie décennale assure que les travaux de pose se sont réalisés avec toutes les mesures de qualité.

Choix de l’emplacement idéal de sa pompe à chaleur

Les pompes à chaleur sont considérées comme des solutions de chauffage écologique parce qu’elles tirent les calories présentes dans l’environnement pour produire la chaleur. Le lieu d’implantation de votre pompe à chaleur compte beaucoup pour qu’elle fonctionne bien et pour mieux chauffer votre logement.

Votre pompe à chaleur doit être installée dans un environnement où elle est protégée de la poussière et des débris de tout genre. Lorsque vous décidez d’installer une PAC aérothermique, veillez à ce que la zone d’installation soit bien ventilée. Un jardin est idéal pour l’installation de votre pompe à chaleur. Mais, quand le sol de l’emplacement est rocailleux ou jonché de racines d’arbres, faites attention. Dans un emplacement difficile à forer, implanter une thermopompe géothermique se révèle complexe, car les capteurs de l’appareil se posent dans le sol.

En aucun cas, votre pompe à chaleur ne devrait déranger le voisinage. Puisqu’elle est sujette à des émissions sonores, posez votre PAC dans un emplacement où elle risque d’être le moins dérangeant pour le voisinage et pour vous-même. Pour continuer à délivrer de bonnes performances, votre PAC doit se trouver à l’abri des intempéries. Choisissez un emplacement moins exposé aux rayons du soleil, aux chutes de grêles ou à la pluie.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *