Prix des pompes à chaleur : Options abordables et efficaces

prix des pompes a chaleur options abordables et efficaces.jpeg

La pompe à chaleur constitue une solution efficace pour réchauffer sa maison ou pour obtenir de l’eau chaude sanitaire. Son installation est envisageable à la fois dans une maison neuve ou dans le cadre d’une rénovation. Le prix des pompes à chaleur varie selon le type de pompe à chaleur, la puissance ou encore la pose. Nous vous en disons plus au sujet des tarifs, sans oublier les coûts de l’entretien et les avantages d’une PAC.


Le coût des pompes à chaleurs selon leur type

La pompe à chaleur est connue pour son excellente performance et les économies qu’elle permet de réaliser. Le prix moyen de ce dispositif est compris entre 6 000 et 20 000 euros. Plusieurs facteurs font varier le coût d’achat et le type d’équipement s’inscrit comme le critère principal. Sur le marché, vous retrouverez différentes catégories de PAC et chacune a sa propre fourchette de prix (pose incluse) :

  • Air/air : entre 1 000 et 10 000 euros TTC ;
  • Air/eau : entre 8 000 et 17 000 euros TTC ;
  • Aérothermique : entre 60 à 100 euros par m2 chauffé ;
  • Géothermique : entre 10 000 et 20 000 euros TTC.

Caractéristiques additionnelles qui font changer le prix d’une PAC

D’autres éléments sont à l’origine de la variation du prix des pompes à chaleur. Comptons parmi eux la pose, mais aussi la puissance et le dimensionnement.

Prix des pompes à chaleur en fonction de leur pose

Vous envisagez d’acheter et d’installer une pompe à chaleur pour le chauffage ou la climatisation de votre maison ? Nous préconisons l’intervention d’un professionnel pour que la pose s’effectue en bonne et due forme. Cette intervention engendre des frais supplémentaires et les dépenses diffèrent selon la complexité de la pose. La mise en place de cet appareil coûte environ 4 000 euros. Si les travaux d’installation sont plus simples, vos dépenserez moins de 2 000 euros. Dans le cas d’une pose plus difficile, les prestataires facturent 6 000 euros ou plus.

A lire aussi :  Placo avec isolant : Les options pour une isolation thermique et acoustique intégrée

L’intervention d’un expert est onéreuse, mais nous recommandons cette option pour vous assurer de la conformité de votre installation. D’autant plus que vous avez la possibilité de demander un devis personnalisé. Cela vous permet de connaître le prix des pompes à chaleur que vous souhaitez installer. Un autre avantage est qu’avec un artisan certifié RGE, vous devenez éligible aux aides financières de l’État.

Coût d’une PAC selon sa puissance et son dimensionnement

On retrouve diverses catégories de pompes à chaleur et chacune d’elles est disponible en une large variété de puissances. Leur puissance définit leur capacité à produire de l’énergie et le niveau requis varie d’un logement à l’autre. De fait, chaque foyer possède ses propres besoins en chauffage. Afin d’évaluer la puissance nécessaire, vous devez procéder au dimensionnement. Le niveau de puissance de votre PAC repose sur quelques points essentiels :

  • Superficie de l’habitation ;
  • Coefficient de construction ;
  • Climat dans la zone où vous habitez ;
  • Température à l’extérieur du logement ;
  • Hauteur sous plafond des différentes pièces ;
  • Nombre et types d’émetteurs de chaleur utilisés.

Pour cette étape, faites appel à un chauffagiste agréé RGE. Ce dernier effectuera des calculs exacts afin d’éviter les dépenses superflues.


Les autres facteurs spécifiques

Le prix des pompes à chaleur varie selon d’autres éléments spécifiques, en particulier les suivants :

  • Marque du fabricant : certains vendent leurs produits à des tarifs plus importants. Lorsqu’on parle de marques de PAC, les plus réputées sont Daikin, Atlantic ou encore Mitsubushi ;
  • Mode de diffusion de la chaleur dans les pièces (radiateurs à eau, plancher chauffant, etc.) en fonction de l’énergie produite (eau chaude, air chaud ou froid) ;
  • Source d’énergie renouvelable que vous utilisez : vous avez le choix entre l’air extérieur, la chaleur contenue dans le sol et l’eau souterraine.

Mis à part les critères liés à votre nouvel appareil de chauffage, les paramètres du logement ont aussi un rôle à jouer :

  • Superficie à chauffer ;
  • Nombre d’étages de la maison ;
  • Agencement des pièces…
A lire aussi :  Crédit d'impôt pour pompe à chaleur : Informations sur les avantages fiscaux et les conditions d'éligibilité

Le coût de l’entretien de ce système de chauffage

Une fois votre matériel installé, vous devez l’entretenir afin de lui offrir une plus longue durée de vie. Nous préconisons un entretien à raison d’une fois par an et effectué par un professionnel qualifié. Cela permet de vérifier des points importants tels que l’étanchéité du circuit de chauffage ou l’état des filtres. Si vous possédez une PAC géothermique, pensez à remplacer le fluide frigorigène tous les 5 ans.

Un contrat d’entretien s’impose lorsque vous travaillez avec un professionnel et les frais oscillent entre 150 et 250 euros par an. Ces coûts s’ajoutent au prix des pompes à chaleur et fait augmenter les dépenses, mais cela en vaut la peine. En réalisant cette maintenance, vous garantissez les performances de votre équipement de chauffage et de climatisation.

Le prix des pompes à chaleur vaut-il leurs avantages ?

De l’achat à l’entretien, en passant par la pose, l’installation d’une pompe à chaleur nécessite un budget élevé. Malgré le fait qu’elle soit onéreuse, la PAC reste une option aussi efficace qu’abordable. En plus d’être un chauffage écologique, elle permet de réaliser des économies intéressantes.

La PAC : solution de chauffage écologique

Un grand nombre d’appareils de chauffage se servent de carburants ou de combustibles nocifs pour l’environnement. C’est le cas des chaudières à fioul ou des systèmes à gaz. Utiliser une PAC pour réchauffer sa maison, c’est faire le choix d’un chauffage fonctionnant aux énergies renouvelables. Ce genre d’appareil se montre moins agressif et moins dangereux pour la planète. En l’installant, vous réduisez votre empreinte carbone de manière considérable. Le prix des pompes à chaleur s’avère raisonnable compte tenu de leur caractère écologique.

Un système de chauffage économique

Un autre avantage majeur d’une PAC est que, malgré l’investissement de départ élevé, elle permet de réaliser des économies d’énergie importantes. Selon les estimations des experts, l’utilisation de ce dispositif permet d’économiser jusqu’à 75 % sur les factures de chauffage. Si vous cherchez un système qui vous permet de dépenser moins, c’est bien une des solutions idéales.

A lire aussi :  Aides financières pour pompe à chaleur air-air : bénéficiez de subventions pour votre projet de chauffage

La pompe à chaleur pour valoriser une habitation

Si vous prévoyez de revendre votre bien immobilier, c’est une raison de plus pour fermer les yeux sur le prix des pompes à chaleur. En dotant la maison d’un appareil de chauffage performant, vous optimisez son efficacité énergétique. C’est une excellente manière d’augmenter la valeur du bien et d’attirer davantage d’acquéreurs. Les acheteurs sont plus attirés par les logements avec de bonnes performances énergétiques.

Aides pour diminuer le prix des pompes à chaleur

Les pompes à chaleur coûtent cher, mais vous n’êtes pas obligés de payer le prix fort pour en profiter. Plusieurs aides financières sont disponibles pour ceux qui souhaitent procéder à l’installation de ces dispositifs. Avec ces subventions, vous bénéficiez d’une prise en charge partielle du financement de votre nouvel appareil de chauffage. Le tableau suivant résume les informations essentielles sur ces aides.

Aide Montant moyen Type de PAC éligible
Aides locales Variable selon la région Air/eau

Eau/eau

TVA à 5,5 % Taux réduit à 5,5 % au lieu de 20 % Air/eau

Eau/eau

Dispositif Denormandie Réduction jusqu’à 21 % de l’impôt sur le revenu Air/eau

Eau/eau

Exonération taxe foncière 50 à 100 % de réduction selon le montant des travaux Air/eau

Eau/eau

Coup de pouce chauffage 2 500 à 4 000 euros Air/eau

Eau/eau

Prime CEE 500 à 4364 euros + 100 euros pour changement de chaudière (fioul ou gaz) Air/air

Air/eau

Eau/eau

MaPrimeRénov’ 3 000 à 10 000 euros + 1 000 euros pour changement de chaudière (fioul ou gaz) Air/eau

Eau/eau

Éco-Prêt à taux zéro 30 000 à 50 000 euros d’emprunt, intérêt 0 % Air/eau

Eau/eau

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *