Comment choisir la meilleure chaudière air-eau pour votre maison : guide complet

comment choisir la meilleure chaudiere air eau pour votre maison guide complet.jpeg

La chaudière air-eau extrait de l’énergie dans l’air extérieur afin d’augmenter sa température. Le choix d’une PAC air-eau ne se fait pas n’importe comment, vous devrez tenir compte d’un certain nombre de critères. Pour un choix éclairé, nous vous proposons 5 critères de choix avérés. Optez pour une PAC air-eau monobloc si vous disposez d’un espace restreint au sein de votre logement ne pouvant pas accueillir de grandes installations.

La chaudière air-eau bibloc est une solution plus puissante dans le cadre des travaux de chauffage de grande envergure. Le choix d’une chaudière air-eau est influencé par le niveau de température dont vous avez besoin comme les options de basse ou haute température. La puissance, le coefficient de performance et le prix sont d’autres critères à évaluer pour choisir la meilleure PAC air-eau.


Quel est le principe de fonctionnement d’une chaudière air-eau ?

La PAC air-eau est composée de divers composants dont la mise en relation permet de chauffer ou de produire de l’eau chaude sanitaire dans un circuit sanitaire. L’unité extérieure capte puis valorise les calories. Elle regroupe les composants suivants :

  • L’évaporateur ;
  • Le ventilateur ;
  • Un compresseur ;
  • La vanne 4 voies ;
  • Et le détenteur.

En ce qui concerne l’unité intérieure, elle est constituée d’un capteur débit, d’un appoint électrique, d’un condensateur, d’une vanne 3 voies, d’un circulateur et d’un régulateur. Les deux unités sont reliées par des liaisons frigorifiques dont le fluide circule dans un circuit fermé en changeant d’état selon les composants traversés. Dès que le fluide se trouve au niveau de l’évaporateur, il se vaporise sous l’effet de la chaleur de l’air externe.

La pression augmente au niveau du compresseur et se condense au niveau du condensateur. En fin de cycle, la pression du liquide diminue pendant que sa température s’abaisse.

Quelles sont les différentes utilisations d’une pompe à chaleur air-eau ?

Une chaudière air-eau est utile à diverses fins. Vous pourrez vous en servir pour le chauffage, le rafraîchissement ou laproduction d’eau chaude sanitaire. En hiver, votre PAC air-eau extrait la chaleur de l’extérieur ou du sol pour chauffer la pièce à laquelle elle est connectée. La technique de rafraîchissement est plus sollicitée en été, où la chaleur est extraite de l’intérieur vers l’extérieur.

A lire aussi :  Choisissez la meilleure pompe à chaleur pour votre piscine de 20 m3 : confort thermique garanti

Ce qui permet de rafraîchir le climat de votre pièce pour plus de confort au quotidien. Vous utiliserez ce modèle de PAC pour la production d’eau chaude sanitaire que vous utiliserez dans le but de compléter ou de remplacer le chauffe-eau traditionnel au sein de votre logement. Pour chacun de ces besoins, vous devrez évaluer les performances des modèles en place pour un choix réussi.


Choisir la meilleure chaudière air-eau : 5 critères incontournables à considérer

Pour choisir la meilleure chaudière air-eau, vous devez trouver un modèle qui répond aux besoins de votre logement. Pour ce faire, nous vous suggérons de considérer ces 5 critères incontournables :

Choisir en tenant compte des modèles monoblocs ou bibloc

Les PAC air-eau monobloc/bibloc sont les deux principales solutions qui s’offrent au choix et qui varient en fonction du nombre d’unités disponibles :

À quelle fin utilisée une PAC air/eau bibloc ?

La chaudière air-eau bibloc est composée de 2 unités dont une première est installée dans la maison et la seconde à l’extérieur dans le jardin ou sur le balcon. Le rôle conjugué des 2 unités permet de profiter des avantages du dispositif. Le module extérieur récupère les calories dans l’air avant de les transmettre à l’unité intérieure par le biais du fluide frigorigène.

Ce modèle plus performant et robuste vous permet d’en faire usage sur le long terme. Les travaux d’installation sont plus soutenus, si vous avez de l’espace dans votre cours, vous pouvez l’installer en toute aisance. Au niveau du prix, la PAC air-eau est plus chère que le modèle monobloc.

A lire aussi :  Panneau solaire pour piscine : Chauffage vert et économies énergétiques assurées

Quand privilégier la PAC air-eau monobloc?

Peu encombrant, la PAC air-eau monobloc est une solution envisageable dans les cas où vous disposez d’un espace réduit. Elle vous permet d’alimenter votre chaudière, votre radiateur et le plancher chauffant. Au cours de son processus de fonctionnement, les calories de l’air sont réchauffées par un liquide frigorigène. Pour son fonctionnement, le risque d’écoulement et de pollution est réduit pour le respect des principes environnementaux. Consultez un chauffagiste et confiez-lui les travaux pour votre plus grande satisfaction.

Privilégier la version de PAC air-eau la plus adaptée à votre projet : basse ou haute température

En tenant compte des besoins au sein de votre logement, vous choisirez entre une PAC air-eau haute ou basse température. Les chaudières air-eau basse température produisent une eau dont la température est située entre 35 °C et 45 °C. Cette option est la plus adaptée lorsque vous devrez alimenter un plancher chauffant dans une maison neuve ou profitez d’un ventilo-convecteur.

La PAC air-eau ne vous sera pas d’une grande aide au cours de la période hivernale caractérisée par une fraîcheur assez rude. Dans ce cas, optez pour une chaudière air-eau haute température qui est une option compatible avec toutes sortes de radiateurs. Contrairement à la solution basse température, l’option haute température consomme plus d’électricité et engendre plus d’impact sur l’environnement.Comme vous l’aurez compris, le choix du modèle adéquat est lié aux caractéristiques du type d’habitat dont vous disposez.

Tenir compte de la puissance de la PAC pour un choix pratique

La puissance d’une chaudière est un indice important dans le processus de choix, puisqu’elle permet de choisir un modèle pratique capable de répondre à vos besoins. Considérez les aspects tels que le volume du logement à chauffer, le coefficient de déperdition énergétique ainsi que la température de base intérieure et extérieure en place dans votre région.

A lire aussi :  Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur : Solutions écologiques et économiques

Évitez de surévaluer la capacité de la pompe à chaleur air-eau que vous voulez prendre. En faisant ainsi, vous paierez plus cher votre système de chauffage avec un risque élevé d’usure. De la même manière, le sous-dimensionnement est à éviter puisque durant les périodes de forte fraîcheur, vous ne profiterez pas d’un système de chauffage au point.

Évaluer le coefficient de performance pour un choix plus avisé

Le COP ou coefficient de performance est un indicateur de référence qui renseigne sur le niveau de performance des chaudières. Il exprime la quantité d’énergie produite en rapport avec celle d’énergie consommée. Si vous choisissez une PAC air-eau dont le COP est élevé, vous êtes certains de profiter d’un niveau de confort acceptable.

Notez que les meilleures chaudières air-eau affichent un COP de 5 et rassurez-vous tout au moins que celui de votre dispositif est supérieur à 3,5 au moins. Les chaudières air-eau basse température ont un niveau de rendement nettement au-dessus de celui des modèles à haute température.

Tenir compte du budget pour faire un choix adapté à vos attentes

Le dernier élément que vous devrez prendre en compte au cours du processus de choix n’est rien d’autre que le budget que vous avez prévu pour la réussite des travaux. Pour installer une pompe air-eau monobloc, prévoyez entre 2 000 € et 8 000 €. Vous devrez débourser entre 10 000 € et 16 000 € dans le cas d’une pompe air-eau bibloc. Faites une investigation en demandant le prix chez plusieurs vendeurs avant de choisir la solution qui vous arrange le mieux. Au besoin, n’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels du domaine. Ils sauront vous conseiller en tenant compte de vos besoins spécifiques.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *