Isolation de la toiture : Améliorez l’efficacité énergétique de votre habitation

isolation de la toiture ameliorez l efficacite energetique de votre habitation.jpeg

L’isolation de la toiture améliore les dépenses énergétiques de votre maison. C’est une option qui présente une panoplie d’avantages et sa mise en place peut être faite de différentes manières. L’isolation par l’intérieur est une alternative qui vous garantit confort et sécurité. La méthode par soufflage est idéale pour vous protéger du froid et des chaleurs intenses. Les techniques par l’extérieur, par sarking et en vêture sont efficaces.


Les techniques utilisées pour l’isolation de toiture

L’isolation limite les pertes de chaleur et diminue considérablement la consommation d’énergie. Vous avez le choix entre une diversité de méthodes d’isolation. Il faut tenir compte de la place disponible, de l’état de votre couverture, de la charpente et du budget dont vous disposez.

Isolation de toiture par l’intérieur

L’isolation par l’intérieur est prisée puisqu’elle améliore les dépenses énergétiques de la maison. C’est aussi une méthode qui garantit un bon confort à votre habitation. Elle est simple à réaliser et est moins coûteuse que d’autres types d’isolation.

L’isolation par soufflage

Cette technique consiste à projeter des éléments isolants dans vos combles. Pour mener à bien cette réalisation, les professionnels doivent accéder aux soupentes de votre maison. Les différents matériaux qui seront inclus vont servir de barrières thermiques entre les pièces habitables et la toiture.

Vous serez protégé contre la fraîcheur intense et les périodes de chaleur excessive. Veillez à un choix précis des outils à utiliser pour les ouvrages. Ceux-ci doivent présenter des paramètres qui garantissent leur efficacité et leur durabilité.

Si vous respectez ces différents critères, les travaux d’isolation réalisés garantiront la préservation votre maison aussi bien sur le court que sur le long terme. Cette technique est rapide à réaliser et garantit un bon confort thermique.

L’isolation par épandage des combles perdus

L’épandage est similaire à la méthode par soufflage. L’unique différence est que les matériaux ne seront pas soufflés. Cette technique consiste à intégrer tous les isolants dans vos combles afin d’obtenir une certaine hauteur.


Pour garantir la pérennité de ce type de cloisonnement, vous devrez faire un choix méticuleux des matériaux à utiliser. L’épaisseur de l’isolant à déployer sera déterminée en fonction de vos besoins. La méthode par épandage est recommandée pour les travaux de rénovation des petites surfaces.

A lire aussi :  Kit panneau solaire 6000W : alimentez votre maison avec une puissance solaire fiable

L’isolation sous rampant

L’isolation sous rampant permet d’apposer les rouleaux à l’intérieur de la toiture. Pour mener à bien ces travaux, une couche de panneau est suffisante pour l’augmentation de l’efficacité thermique de la maison. Optez pour une double couche pour profiter d’une meilleure installation.

L’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur est moins populaire que les autres méthodes, mais elle est d’une efficacité remarquable. Elle facilite et améliore les performances thermiques et énergétiques de votre demeure. Cette méthode nécessite la dépose de votre toiture et l’utilisation d’un isolant en rouleau.

Optez pour cette approche si votre charpente est en bois ou si la couverture est dans un mauvais état. Cette technique englobe diverses solutions qui peuvent être envisagées en fonction du type de toit que vous avez.

L’isolation par sarking

Le sarking est l’installation des panneaux d’isolation rigide entre votre charpente et la couverture. C’est une solution pratique pour améliorer les capacités acoustiques et thermiques de la maison. C’est un choix idéal si vous avez un toit incliné. Il ne nécessite aucun réaménagement interne et ceci vous évitera des pertes d’espaces.

Cette méthode est recommandée pour des travaux de rénovation complète de la couverture ou dans le cadre d’une nouvelle construction. C’est un procédé esthétique qui permet de garder l’aspect de votre toiture sans la dénaturer.

L’isolation par panneaux

L’isolation par panneaux est une technique qui garantit un meilleur confort thermique et phonique. Cette pose est complexe à réaliser, mais vous obtiendrez à coup sûr d’excellents résultats. Cette approche est réalisée grâce à des panneaux adaptés à la forme de votre toiture.

L’isolation par rouleaux

L’isolation par rouleaux est recommandée dans le cadre d’une rénovation puisque le matériel à utiliser est directement déroulé sur le plancher des combles. Facile à mettre en œuvre, il s’agit là d’une technique qui nécessite des couvertures peu encombrées.

A lire aussi :  Isolation acoustique : Solutions pour un environnement paisible

Isolation en vêture

Pour réaliser l’isolation en vêture, il faut poser une couverture sur le toit de la maison. Le revêtement peut être fait de matériau suivant :

  • Mousse de polyuréthane ;
  • Fibre de bois ;
  • Liane minérale.

Cette solution est envisagée par ceux qui possèdent des toits plats ou à faible pente.

Les matériaux à utiliser pour l’isolation de la toiture

La réussite des travaux d’isolation de toiture repose aussi bien sur la méthode employée que sur les matériaux utilisés. Il existe différents types de matériaux servant à l’isolation.

Ils se distinguent par leurs conditionnements et sont utilisés pour des cas spécifiques, notamment la nature des combles de votre habitation. Pour des surfaces planes, faites le choix des produits en vrac afin de limiter l’action de tassement.

Le polyuréthane

C’est un matériau qui présente un taux élevé de pouvoir isolant et une bonne résistance mécanique face à l’humidité. Sa conductivité thermique est de 0,032 et son épaisseur minimale est de 22,40 cm.

Polystyrène expansé

Doté d’une conductivité thermique de 0,034, ce matériau d’isolation est imputrescible, c’est-à- dire qu’il ne peut être détruit.

Laine de verre sous forme de rouleaux

C’est un matériau léger doté d’une excellente isolation acoustique. Il résiste aux rongeurs et ne présente aucun danger pour la santé. Il intègre un système d’isolation acoustique et ne peut se putréfier. Sa conductivité thermique et son épaisseur en font un excellent isolant.

Laine de roche sous forme de rouleaux

La laine de roche résiste bien à l’humidité et est peu inflammable. Elle est dotée d’une bonne isolation phonique et a un excellent rapport qualité/prix. L’inconvénient avec ce type d’isolant est qu’il peut se tasser avec le temps.

Laine de coton sous forme végétale

La laine de coton à une grande longévité et elle résiste bien aux bactéries. Pouvant être recyclé, ce matériau présente un excellent rapport en ce qui concerne le poids et la performance thermique. Il est disponible sous forme de feutre fin et est facile à installer.

A lire aussi :  Isolation murale : Techniques respectueuses de l'environnement pour réduire les déperditions de chaleur

Respectueux de l’environnement, cet isolant est traité pour lutter contre le feu, la moisissure et même les parasites. La laine de coton ou végétal est un substitut aux matériaux synthétiques et offre un confort optimal. La seule limite qu’elle présente est qu’elle n’est utilisable que pour des rénovations de combles perdus.

Laine de chanvre

Cet isolant est antifongique et antibactérien. C’est un répulsif aux insectes et aux rongeurs. Il ne contient aucun élément chimique qui peut s’avérer toxique à l’organisme. La laine de chanvre est issue d’une plante écologique et elle peut être recyclée ou renouvelée.

Laine de mouton

C’est un matériau naturel qui présente une excellente longévité. Sa bonne résistance face à l’humidité lui confère un atout indéniable. Elle doit être traitée contre les rongeurs. Priorisez les isolants de conductivité thermique de 0,040 et de 28 cm d’épaisseur.

La ouate de cellulose

La ouate est issue des papiers recyclés. Traité pour lutter contre les parasites, cet isolant est beaucoup plus utilisé pour les constructions faites de bois ou des matériaux neufs à basse consommation.

Il a un pouvoir isolant fort et est disponible sous des formes variées :

  • Compactée ;
  • Décompactée ;
  • Panneaux.

L’argile expansée

L’argile expansée est adaptée pour les travaux d’isolation des parois creuses. Ce matériau peut aussi être utilisé pour rénover un plancher. Il est obtenu grâce à l’argile brute naturelle, séchée puis réduite en poudre.

Coût de l’isolation de la toiture

Le devis des travaux d’isolation que vous obtiendrez dépend d’une variété de paramètres. Les experts tiendront compte du type et de la performance de l’isolation que vous aurez choisie.

Un autre facteur à considérer est l’épaisseur du matériau ainsi que la technique de mise en œuvre choisie. Le prix de la main-d’œuvre sera aussi comptabilisé afin de déterminer le budget à débourser pour ces travaux d’isolation.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *