Isolation acoustique : Solutions pour un environnement paisible

isolation acoustique solutions pour un environnement paisible.webp

Les nuisances sonores engendrent stress, manque de sommeil et fatigue. Afin de pallier ces problèmes, vous avez besoin d’optimiser l’isolation acoustique de votre maison ou de votre appartement. Différentes solutions sont envisageables pour un confort optimal, certaines étant faciles à mettre en place et d’autres étant plus complexes.


Améliorer l’isolation acoustique : les solutions les plus simples

Vous disposez d’options simples et rapides pour rendre l’isolation phonique de votre logement plus efficace. Elles se résument à ajouter des tapis et des moquettes, à aménager des étagères ou encore à bloquer les fenêtres.

Éliminer le bruit avec des moquettes et des tapis

Vous cherchez un moyen d’optimiser l’isolation phonique de votre habitation ? Placez des moquettes et/ou des tapis dans certaines pièces du logement. Au même titre que les plantes, les meubles rembourrés, ou encore les tentures murales, ces revêtements de sol se montrent efficaces pour absorber les sons. Ils aident à réduire les bruits de pas ou ceux occasionnés par la chute d’objets ou le déplacement de meubles. Si vous planifiez d’installer des tapis ou des moquettes, optez pour des modèles épais : l’absorption acoustique est meilleure. Certains sont d’ailleurs destinés pour insonoriser les espaces intérieurs.

Isoler votre logis en ajoutant des étagères

Aménager des mobiliers tels que des étagères pour les livres est une excellente façon d’optimiser l’isolation acoustique. Cela permet de créer une barrière épaisse et qui bloque le son de manière efficace. Si vous êtes à la recherche d’un moyen facile à mettre en place pour éliminer les nuisances, utilisez les étagères. Elles fonctionnent presque de la même manière qu’un mur et elles ne vous obligent pas à réaliser de gros travaux.

Bloquer les fenêtres pour une meilleure isolation

Les fenêtres sont des éléments indispensables pour l’aération des pièces et pour laisser passer la lumière du jour. Le souci est que certaines nuisances pénètrent dans votre espace de vie par ces ouvertures. Qu’elles soient ouvertes ou fermées, nous vous conseillons de les munir de rideaux. Cela permet de limiter les bruits qui viennent de l’extérieur. Outre les rideaux, un kit d’étanchéité pour fenêtres s’inscrit comme une des meilleures solutions d’isolation acoustique. Ce kit consiste à installer un rail d’étanchéité sur lequel vous fixerez une couche de verre supplémentaire à la fenêtre.

A lire aussi :  Prix de l'installation de panneaux solaires : Évaluation des coûts et conseils pour un investissement rentable

Les meilleures techniques pour une isolation phonique efficace

Les bruits d’impacts intérieurs, les bruits venant de l’extérieur et les bruits d’équipements constituent les principales pollutions sonores qui emplissent votre logement. Si vous désirez éliminer ces tapages de manière efficace, vous avez besoin de solutions plus performantes. Des travaux d’isolation acoustique d’une plus grande envergure s’imposent dans ce cas-là. Voici plus d’idées pour mieux protéger votre maison ou votre appartement contre ces bruits.

Isoler un logement en passant par les fenêtres

Des menuiseries mal isolées sont plus susceptibles de nuire à votre confort acoustique. Si c’est le cas de vos fenêtres, nous recommandons de revoir leur isolation. Nous recommandons une des techniques suivantes pour une bonne correction acoustique :


  • Pose de survitrage : elle consiste à poser une seconde vitre qui peut être fixe, démontable, ouvrant, en film ou en kit ;
  • Calfeutrage : cette solution consiste à rénover les joints, mettre des rideaux thermiques ou coller un bas de porte et ces méthodes sont cumulables ;
  • Installation de double vitrage : optez soit pour un double vitrage asymétrique, soit pour un double vitrage en verre feuilleté.

Chacune de ces solutions est efficace à la fois pour insonoriser une fenêtre et pour améliorer l’isolation thermique. La troisième option est la plus adaptée pour réduire les nuisances dans les axes très passants.

Protéger les murs mitoyens pour une bonne isolation phonique

Vous habitez en appartement et les bruits venant de vos voisins vous dérangent trop ? Optimiser l’isolation acoustique de votre logis en augmentant l’épaisseur de vos murs. C’est une contre-mesure plus complexe, mais plus efficace pour lutter contre les pollutions sonores. Cette solution consiste à poser une isolation phonique sur une ossature métallique fixée au sol. Vous devrez poser des panneaux isolants en les collant entre deux plaques de plâtre. Pour le matériau, optez pour de la laine minérale ou du polystyrène élastifié.

A lire aussi :  Isoler vos combles perdus pour une meilleure isolation thermique

Nous tenons à préciser que cette technique est réservée aux murs plans et ces derniers doivent être en bon état. Pour la réaliser, tâchez de coller les doublages à même le mur que vous souhaitez isoler.

Isoler les cloisons intérieures : autre solution envisageable

Vous souhaitez réaliser des travaux d’isolation acoustique sur vos murs, mais vous manquez d’espace dans votre logement ? Vous avez la possibilité d’isoler les cloisons intérieures sur une faible épaisseur, à peine quelques centimètres. Cette technique vous permet d’améliorer votre confort acoustique sans perdre trop de surface habitable. La combinaison de plusieurs éléments est requise pour mettre cette solution en place. Cela comprend l’application d’une peinture anti-bruit sur sous-couche insonorisante et de plaques d’isolation phonique.

Réaliser des travaux d’isolation au niveau du plafond

Une bonne isolation acoustique du plafond est primordiale dans les logements à étages, en particulier dans les immeubles collectifs. Cela permet d’amortir les bruits venant de l’extérieur et des étages supérieurs. Quatre solutions s’offrent à vous pour mener des travaux d’isolation phonique :

  • Mettre en place un faux plafond acoustique, de préférence fabriqué avec des plaques de plâtre phoniques pour un meilleur gain acoustique ;
  • Appliquer une peinture anti-bruit : elle étouffe le bruit grâce aux microbilles de verre intégrées ;
  • Poser au plafond un isolant de 10 cm d’épaisseur. L’isolant en question est soit à base de laine de verre, soit de mousse polyuréthane ;
  • Installer une ossature avec suspentes anti-vibrations : elle permet d’atténuer les différents bruits liés à la structure de la construction.

Isolation acoustique du sol : une solution efficace

Corriger l’isolation phonique du sol est une excellente façon de limiter la propagation des bruits dans un logement. Pour isoler votre maison sur le plan acoustique, voici trois traitements parmi lesquels choisir :

  • Disposer des revêtements spéciaux qui permettent d’atténuer les bruits d’impact (ex. : lino ou sol PVC) ;
  • Poser vos carrelages ou votre parquet sur une sous-couche acoustique afin de réduire les nuisances ;
  • Mettre en place une dalle flottante qui est une couche d’isolant recouverte d’une dalle en béton armée.
A lire aussi :  Isolation extérieure pour la maison : Solutions écologiques et économiques

La pose d’une dalle flottante est surtout recommandée en construction neuve. Si vous souhaitez appliquer cette technique en rénovation, elle sera plus difficile à réaliser. Vous aurez besoin d’effectuer davantage de travaux, ce qui risque de coûter plus cher.

Étanchéifier les portes pour réduire les nuisances

Améliorer l’isolation acoustique est envisageable en réalisant des travaux sur les portes. Si elles sont mal isolées, ces dernières sont parmi les parties de la maison qui laissent passer le plus de bruits, en particulier la porte d’entrée. Les plus susceptibles de favoriser la propagation des nuisances sont les portes creuses. L’idéal reste de les remplacer par des portes solides et lourdes, mais vous n’en aurez pas toujours les moyens. Si c’est le cas, nous vous conseillons de vous procurer un kit de joint acoustique. En le fixant à votre menuiserie, vous éliminerez les espaces qui encadrent votre porte, optimisant à la fois le confort acoustique et le confort thermique. Outre le kit, voici d’autres options pour une meilleure isolation acoustique des portes :

  • Bande à joint adhésive ;
  • Capitonnage ;
  • Coupe-froid ;
  • Mousse expansive ;
  • Peinture anti-bruit ;
  • Rideau acoustique anti-bruit.

Vous retrouvez-vous face à une situation problématique ou hésitez-vous sur la bonne méthode à appliquer ? Faites appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic phonique. Son aide vous sera précieuse pour identifier le niveau de pollution sonore, trouver la solution qui vous convient et vous fournir un devis personnalisé.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *