Installation panneau solaire : Les étapes essentielles pour un système solaire fonctionnel

installation panneau solaire les etapes essentielles pour un systeme solaire fonctionnel.jpeg

Depuis des années, les gouvernements à travers le monde revoient leurs politiques en matière énergétique. Les panneaux solaires gagnent en popularité en matière de production d’énergie verte. En plus de réduire la facture énergétique des ménages, cette énergie limite la dépendance des ménages aux combustibles fossiles et réduit l’impact de leur empreinte carbone.

Le choix des panneaux solaires comme solution d’énergie alternative représente tout un projet dont le point culminant est l’installation.Déterminante dans un projet de transition énergétique, l’installation de vos panneaux solaires se fait suivant un processus simple. Des formalités administratives au branchement éventuel au réseau de votre installation en passant par le dimensionnement, l’achat des panneaux, nous vous accompagnons pas à pas dans cette opération.


Commencez par remplir les formalités administratives

Après avoir pensé mûrement votre projet photovoltaïque, vous avez certainement bénéficié de conseils qui vous permettent de vous jeter à l’eau. Dans ce cas, la première phase de la réalisation de votre projet est administrative. Vous devez accomplir les démarches administratives préalables qui conditionnent ce type de projet. Vous devez vous adresser à diverses administrations en fonction de l’objectif de votre projet.

La première administration, c’est la mairie. Installer des panneaux solaires fait partie des travaux pour lesquels le dépôt d’un dossier à la mairie est nécessaire. Il est question d’obtenir une autorisation d’urbanisme pour l’installation de vos panneaux.

Votre demande doit être accompagnée des pièces suivantes pour être recevable :

  • L’aperçu avant/après de votre installation ;
  • Le plan de masse de la situation de votre logement et leplan de la nouvelle installation électrique ;
  • Votre dossier Cerfa complété selon les caractéristiques de votre installation.

Au bout de 2 mois, le service d’urbanisme de la mairie doit répondre à votre demande. En cas de silence administratif au bout de ce délai,

Dans le cas où vous envisagez de distribuer une partie de votre future production énergétique, vous devez contacter Enedis, la structure chargée de la distribution d’électricité et du contrôle des normes électriques dans les bâtiments.


À cette structure, vous devez adresser un dossier de demande de raccordement constitué comme suit :

  • Un mandat de représentation si la demande est effectuée par un professionnel ;
  • Autorisation d’urbanisme ;
  • Représentation de l’installation actuelle ;
  • Plan de situation de l’installation ; plan de masse présentant le projet, les accès à la voie publique et aux branchements sur le réseau ;
  • Le titre de propriété du bâtiment
  • L’attestation pour la qualification professionnelle de l’installateur.
A lire aussi :  Prix du kit panneau solaire : trouvez la meilleure offre pour votre installation solaire

Une fois reçu et traité, ce dossier sera transmis à EDF OA en vue de la préparation de votre contrat d’achat.

Passez au dimensionnement de votre future installation

L’étape qui suit l’accomplissement des démarches administratives est l’évaluation du dimensionnement de votre future installation de panneaux solaires. Procédant d’une évaluation de votre site, cette étape garantit le succès de l’installation de vos panneaux solaires. Pour y parvenir, vous devez tenir compte des facteurs comme la surface disponible pour accueillir les panneaux, la consommation de votre ménage, l’orientation et l’ensoleillement de la zone

Concernant l’emplacement et l’orientation des panneaux, il est utile de choisir un emplacement libre de tout obstacle à la lumière solaire. Les panneaux devront être orientés de façon à pouvoir recevoir la plus grande quantité de lumière solaire possible. Si vous êtes dans l’hémisphère sud, l’orientation plein nord est recommandée.

L’orientation plein sud est idéale dans l’hémisphère nord. Vous devez également veiller sur l’inclinaison des panneaux. Elle est idéalement de 30 à 35 ° pour les panneaux solaires photovoltaïques et de 45 à 50° pour les panneaux thermiques. Ajustez leur angle d’inclinaison afin de maximiser l’exposition au soleil.

La surface exploitable disponible chez vous détermine le nombre de panneaux que vous pouvez installer et donc, la puissance que vous pouvez atteindre dans votre production. Pour 16 m² disponibles, vous pourrez installer 8 panneaux pour produire entre 3 et 5 kWc. Le nombre d’occupants et le taux d’occupation de votre foyer est important. Si vous avez une famille nombreuse qui occupe le logement 24h/24, vos besoins énergétiques ne seront pas les mêmes que ceux d’une petite famille qui n’occupe son logement que le matin et le soir.

A lire aussi :  Prime pour l'installation d'une pompe à chaleur : Comment en bénéficier et optimiser votre investissement

Choisissez le professionnel qui va conduire vos travaux

Une fois que vous êtes fixés sur le rendement de vos panneaux, vous devez passer à l’organisation de leur installation. Choisissez le professionnel qui réalisera vos travaux. Même si vous avez des notions de base en électricité, ce ne sera pas suffisant car, le photovoltaïque est complexe à gérer. Parmi les composants de l’installation, il n’y a pas que les panneaux qu’il faut maîtriser. D’autres pièces, à l’instar de onduleurs, assez fragiles, doivent être manipulées avec grand soin.

En choisissant un installateur photovoltaïque, vos travaux seront mieux maîtrisés et réalisés plus rapidement, et vous bénéficiez de la couverture de leurs assurances (assurance décennale, assurance biennale, garantie produit et matériel…).

Parmi les nombreux professionnels qui sont disponibles, vous devez en choisir un qui dispose de la certification RGE QualiPV ou Qualisol. En plus de garantir la qualité des travaux, ce label vous rassure que le professionnel est habilité et vous permet d’obtenir vos aides financières.

En plus de ce critère essentiel, veillez à choisir un professionnel qui :

  • Peut fournir son assurance décennale (à jour dans les cotisations) ;

  • Vous permet de faire visiter un chantier déjà réalisé ;

  • Garantit un minimum de production par contrat et met en avant les avis laissés par ses précédents clients.

Achetez le nécessaire pour l’installation de vos panneaux

En matière d’installation de panneaux solaires photovoltaïques, le choix du matériel est capital. Il est utile d’acquérir des panneaux et équipements adaptés à vos besoins. Le professionnel qui vous accompagne doit pouvoir vous expliquer les différents types de panneaux solaires disponibles ainsi que les onduleurs et compteurs.

Sur le marché, vous avez deux types de panneaux solaires : les panneaux thermiques qui servent au chauffage de l’habitation et à la production de l’eau chaude sanitaire. Les panneaux photovoltaïquesproduisent uniquement de l’électricité. Optez pour des panneaux solaires de dernière génération ayant une bonne durée de vie.

A lire aussi :  Seche linge pompe a chaleur : Un choix éco-responsable pour sécher vos vêtements

Concernant l’onduleur, vous pouvez choisir un onduleur hybride, un onduleur réseau, un micro-onduleur ou onduleur central. N’hésitez pas à opter pour des accessoires qui permettront de contrôler votre installation à partir de votre téléphone ou de votre ordinateur.

Installez vos panneaux solaires photovoltaïques

Pour l’installation proprement dite, commencez par vérifier l’état de votre toit et le poids des panneaux solaires. Si des réparations sont nécessaires au préalable, effectuez-les. La sécurité de votre chantier en dépend. Tout en vous fiant aux instructions du fabricant de votre dispositif, installez le système de montage sur votre toit.

Passez ensuite à la fixation des panneaux de manière sécurisée sur le système de montage. Lorsque les normes de sécurité sont respectées, l’intégrité de la toiture est protégée. L’étanchéité de la toiture ne peut être affectée au terme des travaux.

Mettez en route votre installation

Une fois l’installation de vos panneaux solaires terminée, la prochaine étape est celle de la mise en marche et du raccordement électrique. L’électricien vérifie au préalable le dispositif avant sa mise en route et son raccordement éventuel. Il s’agit concrètement de connecter vos panneaux à l’onduleur solaire. C’est cet appareil qui transforme le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif utilisable par les équipements de la maison.

En fonction de la consommation que vous envisagez, votre courant alternatif va ensuite être connecté à votre système électrique domestique ou au réseau électrique public. Dans ce dernier cas, vous devez fournir à l’Enedis une attestation de conformité délivrée par votre électricien et validée par le Consuel et un contrat d’accès d’exploitation (CAE). C’est Enedis qui va procéder aux travaux de raccordement.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *