Entretien des pompes à chaleur : Astuces pour maintenir leurs performances optimales

entretien des pompes a chaleur astuces pour maintenir leurs performances optimales.webp

Les pompes à chaleur sont des dispositifs très écologiques qui permettent de réduire la consommation énergétique d’une maison. Elles tirent leurs énergies directement d’une source renouvelable et la font passer par un procédé bien précis afin de vous permettre de vous réchauffer ou de faire baisser les températures au cours de l’été.Pour que ces pompes fonctionnent correctement, il faut les entretenir régulièrement.


Comment entretenir une pompe à chaleur ?

L’entretien d’une pompe à chaleur demande de vérifier souvent un certain nombre d’éléments. Ces éléments dépendront du type de pompe que vous avez devant vous. Mais en général, vous ne devez pas essayer de bricoler et d’ouvrir votre système par vous-même. Cette tâche est strictement réservée aux professionnels

L’entretien d’une pompe à chaleur air-air

Commençons par l’entretien d’une pompe à chaleur air-air. Ce type de pompe est assez répandu à cause de la facilité avec laquelle elle peut être installé. Mais comme elles fonctionnent à l’air, elles sont susceptibles de rencontrer un certain nombre de problèmes.

Il faut s’assurer de dépoussiérer sur une basse régulière les bouches d’insufflation que vous avez à l’intérieur de la maison. Cela va permettre d’avoir un air de qualité à l’intérieur et de ne pas trop souvent attraper le rhume.

Aussi, lorsque la poussière et les autres particules s’accumulent d’une façon excessive sur vos unités intérieures, cela risque de conduire à une hausse de la facture d’électricité. Le coefficient de performance énergétique de la pompe à chaleur sera en effet atteint. De plus, cette situation peut conduire à une obstruction du circuit.

Une fois par an au minimum ou deux fois si vous en avez la possibilité, il faut nettoyer (ou parfois remplacer) le filtre qui se trouve du côté de l’aspiration d’air. Tout dépend de l’endroit où vous vous trouvez, mais en général ce filtre fini toujours par capter beaucoup de poussière et cette dernière doit être éliminé.

Ce nettoyage est nécessaire aussi bien pour les pompes réversibles que pour les pompes simples.


L’entretien des pompes à chaleurs air-eau

L’entretien des pompes à chaleurs air-eau demande des prises de précaution différentes. En premier lieu, il faut contrôler le niveau de pression de l’installation. L’élément qui doit recevoir toute votre attention est le circuit de chauffage central. Si celui-ci ne possède pas assez d’eau, cela peut conduire à un dysfonctionnement total du module hydraulique. Pour se préserver, votre appareil n’aura d’autres choix que de déclencher le mode sécurité. Par conséquent, vous allez constater une baisse du rendement ou de la performance. Pour éviter ces situations désagréables, il suffit d’ajouter régulièrement de l’eau à votre pompe à chaleur. De cette façon, vous allez maintenir une bonne pression.

A lire aussi :  Comment choisir la meilleure pompe à chaleur air-eau : Critères à prendre en compte et comparaison des modèles

Un changement du fluide se trouvant dans le circuit de chauffage est aussi important dans le cadre de ces pompes (tout comme pour les pompes air-air.) Mais ne vous en faites pas, ce fluide n’a besoin d’être changé que tous les cinq ans.

Par contre, il faut s’assurer constamment que rie ne vient boucher le ventilateur du groupe extérieur. Des feuilles, trop de poussières ou encore du plastique sont autant d’éléments qui sont susceptibles d’obstruer le conduit et de perturber la totalité du fonctionnement. Sachez que le manque du débit d’air conduit à une baisse du rendement et dans certains cas à l’arrêt total du fonctionnement dudit mécanisme.

Les pompes à chaleur air-eau sont sensibles au givre. Lorsque les températures atteignent des pics pendant l’hiver, la givre peut s’accumuler et bloquer le fonctionnement de la pompe. Il pourrait être nécessaire alors de dégivrer. Mais dans la plupart des cas, ces pompes possèdent des systèmes anti-givre qu’il suffit d’activer.

Les pompes à chaleur géothermique comment les entretenir

Les pompes à chaleur géothermique ont en principe besoin de moins de suivi que les pompes aérothermiques. En effet, les capteurs qui sont enfouis dans le sol ne nécessitent aucun entretien. Le seul risque qui les menace est leur perte d’efficacité, avec le temps, en raison notamment d’un sol trop sablonneux. Comme vous n’avez pas accès au capteur, surveillez en permanence le niveau de rendement de votre pompe. Cela vous permettra de savoir oui ou non si vos capteurs doivent être changés ou non.

A lire aussi :  Réparation de pompe à chaleur : Guide pratique pour résoudre les problèmes les plus courants

Du reste, voici les autres précautions à adopter :

S’assurer de la bonne pression au niveau du module hydraulique, pour que tout fonctionne correctement, cette pression doit se situe entre 1 et 1,5 bar. Si vous constatez que la pression baisse d’une façon récurrente, c’est le signe que votre pompe à chaleur rencontre un problème grave. Contactez immédiatement un professionnel pour une inspection complète. Il ne faut pas oublier de changer de fluide caloporteur chaque 5 ans et surtout de choisir des fluides de qualités.

L’entretien des pompes à chaleur hydrographique

Cet entretien se fait dans les mêmes conditions et en vérifiant les mêmes éléments que lorsqu’il s’agit d’une pompe géothermique. Dans ce cas, le recours à un professionnel est vivement recommandé pour éviter les pannes coûteuses et en préservant les performances énergétiques. En prenant soin de nos pompes à chaleur, nous nous assurons de profiter d’un confort thermique constant tout en contribuant à la préservation de l’environnement.

Entretien des pompes à chaleur : pourquoi contacter un professionnel ?

Même si vous pouvez procéder de vous-même à certaines vérifications, contactez un professionnel pour l’entretien de vos pompes à chaleur. Le mieux d’ailleurs est de conclure un contrat avec une entreprise chargée de ce type de prestation pour qu’elle vous envoie des spécialistes sur une base annuelle.

L’entretien annuel permet de faire une révision générale afin de permettre à votre pompe de continuer par fonctionner d’une façon optimale. Il ne faut, au grand jamais, essayer d’ouvrir votre pompe vous-même. Le liquide frigorigène qu’elle contient est potentiellement dangereux. Sa manipulation ne peut se faire qu’en prenant certaines précautions.

Au cours de l’entretien annuel, le professionnel va se charger de vérifier ces points :

  • L’état dans lequel se trouve le compresseur ;
  • Un contrôle de la performance, le professionnel s’assure que tout fonctionne correctement ;
  • Une vérification compète de l’état dans lequel se trouve le circuit ;
  • Et enfin un contrôle minutieux de toutes les connexions électriques.
A lire aussi :  Pompe à chaleur réversible : Chauffage et climatisation pour un confort optimal

Pourquoi entretenir sa pompe à chaleur ?

L’entretien d’une pompe à chaleur est important pour de nombreuses raisons

Une amélioration de la performance

En général, les pompes à chaleur ont des rendements plutôt élevés. Ce rendement est exprimé par le coefficient de performance énergétique. Ce coefficient précise le nombre de kWh utilisé pour un nombre de kWh de chaleur produit. La plupart des pompes consomment 1 kWh d’électricité pour fournir entre 3 et 4 kWh de chaleur. Mais lorsque la poussière et les défaillances du circuit interviennent, l’appareil montre alors des signes de faiblesses et peut consommer un nombre d’électricités supérieur à la quantité de chaleur fournit. Un entretien régulier permet d’éviter ces situations.

La réalisation des économies

Lorsqu’une pompe à chaleur se met à mal fonctionner, c’est votre facture d’électricité qui risque de prendre un coup. Même si vous utilisez l’énergie solaire, toute votre production risque de servir uniquement au bon fonctionnement de cette pompe. La vérification régulière de l’état de la pompe permet d’éviter ces situations.

Une bonne qualité de l’air

Spécialement pour les pompes à chaleur, le nettoyage du filtre à air et celui du filtre à charbon permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur que vous recevez. Ceci est très important. Si vous respirez de l’air toxique, vous mettez votre vie en danger.

Assurez la longévité de la pompe à chaleur

Une pompe mal entretenue est une pompe qui connaitra rapidement des dysfonctionnements graves qui vous obligeront à le changer. Sachez que normalement la durée de vie d’une pompe à chaleur est estimée à 15 ans. C’est pour cette raison qu’il s’agit d’un bon investissement. Un entretien régulier vous permettra de le conserver sur cette période et pourquoi pas au-delà ?

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *