Comment réaliser des économies d’énergie dans une maison ?

Une maison avec des mains

En France, les ménages ne consomment pas moins de 47% des énergies produites au sein du pays. Un chiffre très impressionnant, qu’il est possible de réduire en faisant impliquer les citoyens dans l’économie d’énergie. Entre déperditions thermiques et utilisation de matériel surconsommateur, il y a beaucoup de choses à faire pour réduire les dépenses énergétiques des ménages français. Nous vous proposons de découvrir ici les meilleurs moyens de réaliser des économies d’énergie dans votre maison, aussi bien dans l’intérêt de votre portefeuille que dans celui de l’environnement. 


Les travaux d’isolation 

La grande majorité de la consommation des ménages est due au système de chauffage. Elle représente en effet 65 à 75% des consommations totales des foyers en moyenne. C’est donc là-dessus qu’il va falloir travailler en priorité si vous souhaitez réaliser des économies d’énergie efficaces. Par ailleurs, il est estimé que la France dispose de près de 5 millions d’habitations très mal isolées, qui pourraient être qualifiées de passoires thermiques. Les étiquettes DPE les plus fréquentes sont la D et la E, représentant à elles seules 58% des foyers français. 

Il est donc fort probable que votre maison présente un ou plusieurs défauts d’isolation qui entraîne une surconsommation d’énergie du système de chauffage ou de refroidissement. Il s’agit la plupart du temps des toitures, mais aussi des murs et des fenêtres, ou encore des bas planchers et des ponts thermiques. Quoi qu’il en soit, faire vérifier votre maison pour d’éventuels travaux d’isolation pourrait largement réduire votre facture à terme. 

Ces travaux étant relativement coûteux, il est intéressant de se servir des offres de l’Etat. Ces dernières permettent une défiscalisation des travaux de rénovation couvrant parfois jusqu’à 75% du prix total à payer. Il s’agit du crédit d’impôt sur la transition énergétique, mais pas seulement. L’éco prêt à taux zéro, la réduction de la TVA ou encore les subventions de l’ANAH sont disponibles, avec des conditions d’éligibilité et des plafonds. 

A lire aussi :  Comment faire des économies d’énergie dans son logement ?

Le système de chauffage 

Restons sur le système de chauffage qui, ainsi que nous l’avons précisé, représente jusqu’à trois quarts de la consommation énergétique d’un ménage. Outre les défauts d’isolation, la surconsommation du  chauffage peut être due à un système défectueux ou obsolète. 

Concernant le système de chauffage central, il est intéressant d’opter pour les systèmes à basse température tels que les chaudières à condensation ou encore les pompes à chaleur. Remplacer votre chaudière, si cette dernière fournit un rendement peu satisfaisant, peut également vous faire économiser beaucoup d’énergie (jusqu’à 25% en moyenne). 

Parfois, il arrive que le système de chauffage installé chez vous soit trop puissant et peu nécessaire pour vous chauffer. C’est par exemple le cas des bâtiments dits  basse consommation ou passifs. Ici, un poêle à bois de petite puissance peut largement suffire. 


Le thermostat 

Équiper son système de chauffage central d’un thermostat vous permet également d’économiser beaucoup d’énergie. On estime en moyenne que l’on peut réduire entre 15 et 20% de la consommation de son chauffage par le biais du thermostat, ce qui représente jusqu’à 300 euros par année !

Un éclairage plus efficace 

La mise en place d’un éclairage efficace et économique commence par ne pas utiliser ses ampoules lorsque cela n’est pas nécessaire. S’il fait jour et qu’il est possible de faire entrer la lumière du soleil, n’hésitez pas à ouvrir vos fenêtres et tirer les rideaux. De même, vous pouvez placer le mobilier de la pièce de façon à laisser entrer la lumière du jour s’il entrave cette dernière. 

A lire aussi :  Produire sa propre énergie en 2021

Concernant les équipements d’éclairage, commencez par équiper l’ensemble de la maison d’ampoules LED. Ces dernières consomment deux fois moins d’énergies que les lampes dites économiques, et 10 fois moins que les ampoules à incandescence.  De même, évitez de choisir des ampoules LED trop puissantes lorsque cela n’est pas nécessaire. 

Eviter les consommations inutiles 

Il arrive bien assez souvent qu’on laisse les chargeurs de PC ou de téléphones sur la prise alors qu’on ne les utilise pas. De même, certains appareils électriques et électroménagers restent allumés alors qu’ils ne sont pas utilisés. Toutes ces consommations superflues pourraient vous paraître négligeables et minimes, mais il n’en est rien. Une étude de 2016 affirme que les consommations inutiles de ce type atteignent 25 Watts par heure en moyenne au sein des ménages français. Cela signifie que 180 kW par an sont utilisés inutilement tous les ans, ce qui représente une soixantaine d’euros. 

Choisir un électroménager économe

Toutes les marques et modèles d’appareils électroménagers ne se valent pas. Il en va de la qualité, mais aussi de la consommation de chacun d’entre eux.  Pour certains, il est possible de réduire la consommation de moitié en choisissant le bon appareil ! C’est notamment le cas du réfrigérateur, qui peut vous faire économiser jusqu’à 40 euros par an s’il est correctement choisi. La machine à laver, elle, peut monter à 15 euros par an, la télévision à 30, etc.

 

En additionnant les économies possibles avec chaque appareil, la réduction de facture devient vite impressionnante. Le record revient au sèche-linge, à propos duquel vous pourrez économiser pas moins de 130 euros tous les ans.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *