Isolation : Améliorez l’efficacité énergétique de votre habitat grâce à ces astuces

isolation ameliorez l efficacite energetique de votre habitat grace a ces astuces.webp

L’efficacité énergétique est le rapport entre l’énergie produite par un système et l’énergie consommée pour garantir son bon fonctionnement. Pour améliorer vos performances énergétiques, il faut commencer par l’isolation de votre toiture.

L’isolation thermique correspond à l’ensemble des techniques qui visent à minimiser les transferts de chaleur entre un milieu froid et un milieu chaud. Elle fait partie des travaux indispensables pour diminuer vos dépenses énergétiques.

Ce projet implique de lourds travaux et un budget conséquent. Avant d’isoler sa maison, il faut connaître les démarches à suivre, choisir le bon matériau et identifier les solutions d’isolation les plus adaptées à votre logement.


Qu’est-ce qu’une isolation thermique?

Saviez-vous que près de 62 % des dépenses énergétiques d’un logement sont consacrées au chauffage? Une maison isolée permet alors d’améliorer le confort de vie des usagers et de réaliser des économies sur le chauffage.

L’isolation thermique est au cœur des préoccupations du gouvernement face à l’urgence sanitaire et à la crise de l’énergie. Isoler une maison permet d’empêcher plus de 50 % de déperditions de chaleur. Elle permet de:

  • Réduire vos dépenses en énergie ;
  • Améliorer votre confort ;
  • Faire augmenter la valeur de votre bien immobilier.

Il est important de comprendre et d’avoir une notion approfondie sur l’isolation thermique. Les transferts de chaleur s’expliquent par la différence de température entre deux éléments. La chaleur se déplace du milieu chaud vers le milieu froid jusqu’à atteindre une température identique.

Si vous ne pouvez pas éviter les transferts de chaleur, vous avez la possibilité de les limiter en isolant votre maison. Pour freiner les pertes de chaleur, certains paramètres interviennent:


Les propriétés isolantes du matériau

Il s’agit de la conductivité thermique. Lorsque le matériau isolant est performant, la chaleur sera préservée.

Le rayonnement du matériau

Un matériau émet de l’énergie issue des radiations. S’il émet moins de radiations, il transmet de la chaleur. On considère le matériau comme isolant.

A lire aussi :  Durée de vie des pompes à chaleur : Facteurs influençant la performance et astuces d'entretien

Les échanges thermiques

Le principe de convection est simple. Lorsque la circulation de l’air est freinée, il y a moins d’échanges thermiques entre deux éléments. La chaleur sera contenue.

Savoir repérer les ponts thermiques avant d’isoler votre maison

Un pont thermique est un défaut d’isolation qui occasionne des pertes de chaleur. Il réduit la résistance thermique de votre maison. Cette faille est causée par:

  • Installation d’équipements non-performants ;
  • Mauvaise conception de l’ouvrage ;
  • Usage de matériaux de faible qualité ;
  • Chauffage ou une climatisation excessive ;
  • Humidité.

Les ponts thermiques sont faciles à repérer : au niveau des murs, des planchers, des plafonds, des balcons, des ouvertures de votre logement. Un diagnostic thermique doit être établi pour localiser ces ponts thermiques.

Pour vous donner une idée du type d’isolation adaptée à votre habitation, notre équipe sera en mesure de faire une étude approfondie de votre projet.

Les 3 composantes d’une isolation thermique

L’isolation thermique d’un logement est le premier poste de travaux si vous souhaitez réaliser des économies. Il existe trois types d’isolation

L’isolation par le toit

Le toit est le point faible d’un habitat en déperdition thermique. La couverture de toiture est en contact direct avec l’extérieur. Pour réduire vos besoins en chauffage, pensez à isoler votre toit.

L’isolation par les murs

Pour isoler les murs, deux possibilités sont envisageables. L’isolation par l’extérieur permet de refaire le ravalement de vos façades et votre isolation. Cette méthode assure la continuité de l’isolant et le traitement des ponts thermiques.

L’isolation intérieure est idéale si vous ne voulez pas modifier l’aspect extérieur de votre logement. Elle occasionne une diminution de la surface habitable. Cette méthode améliore son confort thermique à un coût élevé.

L’isolation par le sol

L’isolation des planchers touche les maisons anciennes. Si les pertes de chaleur sont moins importantes, le plancher est la première source d’inconfort. Il est possible d’isoler le sol par le bas et par le haut ou entre les éléments structurels du plancher.

A lire aussi :  Isolants écologiques : Options respectueuses de l'environnement pour une isolation responsable

Quelle solution d’isolation thermique choisir?

Pour choisir la bonne isolation thermique adaptée à votre maison, un diagnostic technique s’impose. Sachez que nos artisans RGE peuvent vous accompagner dans cette étape. Deux solutions sont envisageables pour isoler votre maison et pour améliorer son efficacité énergétique.

L’isolation par l’extérieur

Cette solution est efficace pour la rénovation énergétique de votre maison. Elle répond aux exigences de la réglementation actuelle. Cette technique prend en charge les toitures et les murs. Votre maison bénéficiera de l’inertie thermique et sera protégée des changements de température.

L’isolation par l’extérieur:

  • Offre une meilleure performance thermique ;
  • Génère peu d’impact sur la vie des occupants pendant les travaux ;
  • Préserve l’inertie des murs ;
  • Peut-être réalisé en complément d’un ravalement de façade ;
  • Ferme les ponts thermiques.

L’isolation thermique par l’intérieur

L’isolation thermique par l’intérieur est une solution économique. Elle consiste à isoler les combles et à introduire un isolant sur la surface intérieure des murs de la maison. Cette technique offre des avantages appréciables :

  • Solution économique ;
  • Amélioration de la performance thermique ;
  • Méthode d’isolation facile à mettre en place ;
  • Suppression de l’effet paroi froide ;
  • Amélioration de l’isolation phonique.

L’isolation thermique par l’intérieur n’est pas recommandée si vous souhaitez garder votre surface habitable. Elle annule l’inertie des murs et peut modifier le plan électrique. Pour vous aider à prendre la bonne décision, notre société peut vous envoyer une équipe afin de faire un diagnostic du niveau d’isolation de votre logement.

Choisir le bon isolant pour votre maison

Il existe 5 familles d’isolants:

  • Synthétiques: polyuréthane, polystyrène expansé ou extrudé ;
  • Végétaux: fibre de bois, chanvre, laine de lin ;
  • Minéraux: laine de roche, laine de verre, verre cellulaire ;
  • Isolants issus du recyclage: textile recyclé, ouate de cellulose ;
  • Matériaux d’origine animale: plumes de canard, laine de mouton.

La performance thermique des isolants est déterminée en fonction de la résistance thermique et de la conductivité. Lorsque la résistance thermique d’un matériau est élevée, il est isolant. Si sa conductivité thermique est faible, elle a une bonne capacité d’isolation. Pour poser votre isolant et pour garantir un travail de qualité, faites appel à notre équipe d’artisans RGE. Nous pouvons vous faire un devis gratuit sur les travaux d’isolation.

A lire aussi :  Isolant en polyuréthane : Avantages écologiques et performances isolantes

Voici un tableau qui présente les meilleurs isolants avec leur épaisseur minimum appréciée et leur conductivité thermique.

Isolant Conductivité thermique Épaisseur minimum conseillée en cm Confort en été obtenu
Laine de roche (en rouleau) 0,038 25,2 cm 8/20
Polystyrène expansé (PSE) 0,032 23,8 cm 9/20
Laine de mouton 0,035 28 cm 17/20
Verre cellulaire 0,046 32,2 cm 13/20
Fibre de bois (panneaux semi-rigides) 0,038 28 cm 18/20
Fibre de bois (panneaux rigides) 0,049 20 cm 19/20

Les conseils pour améliorer l’isolation de votre maison

Pour assurer l’isolation thermique de votre maison, suivez ces astuces.

Viser la meilleure performance énergétique

Vous avez la possibilité de dépasser les exigences de la réglementation thermique en vigueur selon votre budget et la faisabilité technique de votre projet. Il faut choisir des isolants performants avec une résistance thermique élevée, identique à celle d’un bâtiment basse consommation.

Veiller à l’étanchéité de l’air

Pour réussir l’isolation thermique de votre logement, l’utilisation d’un matériau performant ne suffit pas. Il est primordial de cibler l’isolation de l’ensemble de l’enveloppe de votre bâtiment: combles, murs, sols…

L’idée est de supprimer les fuites d’air et d’assurer l’étanchéité pour prévenir les déperditions de la chaleur. Accordez une attention particulière au traitement des jonctions du bâtiment.

Ne négligez pas la ventilation

Les travaux d’isolation thermique modifient l’aspect de votre maison et la perméabilité à l’air des parois. Le renouvellement d’air est une priorité. L’isolation thermique ne doit pas l’empêcher d’être ventilé. Vous devez mettre en place une ventilation performante et adaptée.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *