Archive pour juillet 2012

Le frelon asiatique fait son retour

mardi 24 juillet 2012

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Environnement/Actu/Le-frelon-asiatique-fait-son-retour-411131/

Un frelon pas vraiment asiatique

Le nom de «frelon asiatique» est l’appellation commune de l’insecte. «Mais toutes les espèces, 22 au total, viennent à l’origine du continent asiatique, explique Claire Villemant. C’est pour cela qu’il est préférable de l’appeler «frelon à pattes jaunes».

Le frelon asiatique a fait une nouvelle victime dans le sud-ouest de la France. Il n’est cependant pas plus dangereux qu’une abeille pour une personne en bonne santé.

Maxime Laurent – Parismatch.com

La menace du frelon asiatique refait surface sur les côtes françaises. Au Cap-Ferret, dans le bassin d’Arcachon, une femme a été mortellement piquée, à cause d’une réaction allergique, rapporte «Sud-Ouest». Son mari, Joël Coutou, n’a rien pu faire. «Dès qu’ils se sentent en danger, ils attaquent, affirme Joël. Mais ils ne s’en sont pas pris à moi. Il aurait mieux valu, je ne suis pas allergique. Ils sont allés directement sur ma femme qui, elle, est allergique. Elle a eu le temps de me dire  »je suis piquée, je suis piquée » et de se diriger sur la terrasse où elle a gonflé en quelques secondes. Elle est tombée dans les pommes avant de faire un arrêt cardiaque», raconte l’époux sous le choc au journal. Emmenée à l’hôpital et après quinze jours de coma, la femme de Joël est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi. La commune a déclenché un plan de lutte contre l’insecte.

Pas de panique, cependant. «Ce type de frelon n’est pas plus dangereux qu’une abeille: les dix à vingt cas répertoriés chaque année sont dus à des réactions allergiques, explique à ParisMatch.com Claire Villemant, entomologiste au Muséum national d’histoire naturelle. Tous ces animaux vivant en société ne piquent que pour se défendre et défendre leur colonie. Les frelons attaquent lorsqu’on s’approche à moins de 5 m de leur nid. Mais leur comportement varie en fonction de l’environnement. Une colonie isolée, en forêt par exemple, est plus agressive. Près d’une habitation, si elle est habituée à la présence humaine, elle devient moins agressive. C’est la même chose pour les ruches habituées à la présence de l’apiculteur.»

Une menace identifiable

Le frelon asiatique, ou frelon à pattes jaunes, ou encore Vespa velutina, est très facile à reconnaître. «On ne peut pas le confondre avec le frelon d’Europe. Le thorax du frelon asiatique est brun-noir et les segments abdominaux sont bordés de jaune. L’insecte mesure environ trente millimètres, détaille Claire Villemant. A la différence du frelon européen dont la reine peut mesurer jusqu’à quarante millimètres. L’abdomen est lui aussi différent: de couleur jaune avec des points noirs tandis que le thorax et la tête sont rouge et noir.»

Les scientifiques ont identifié le frelon pour la première fois en 2005 au nord d’Agen, mais un an plus tôt «un homme a signalé au service de la protection des végétaux la présence d’un frelon d’origine chinoise, raconte l’entomologiste, mais aucune preuve n’avait alors été fournie aux scientifiques». Rétrospectivement, on suppose que le frelon asiatique a été introduit en France avant 2004». Depuis cette époque, l’animal a été repéré dans 50 départements français.

 

Le frelon asiatique

lundi 23 juillet 2012


http://zebulon1er.free.fr/Frelon.htm


Un frelon, un Attila, massacre nos abeilles en grand nombre et, il est efficace le bougre !

 

 

 

On trouve cette variété en général dans le Nord de l’Inde, en Chine ou dans les montagnes d’Indonésie (Sumatra, Sulawesi). Mais, en France, depuis ces dernières années, de nombreux nids de ce frelon « Vespa velutina » ont été découverts. Il prolifèrent rapidement et ils s’implantent en progressant de régions en régions. Il semble que l’insecte soit arrivé en France caché dans un chargement de poteries chinoises fin 2004 déposées vers Tonneins en Lot et Garonne. En déballant ces poteries la reine frelon en a profité pour s’enfuir et à partir d’elle seule, fécondée, la prolifération a commencé. En quelques années, on peut dire, que cette espèce s’acclimate à la France et prolifère rapidement, ayant déjà envahi tout le grand Sud Ouest et quelques nids sont signalés en Ile de France. Il construit ses nids sphériques (de la taille d’une lessiveuse) à très grande hauteur dans les pins ou les autres arbres feuillus comme les peupliers, hors de portée des regards, facilement à plus de 12m de hauteur !. Lire le reste de cet article »

Forte pollution de l’air dans les gares souterraines RER et métro de l’ Ile – de- France

dimanche 22 juillet 2012

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3436_pollution_air_metro_RER.php

 

© C. Magdelaine / notre-planete.info

 

Chaque jour, des millions de personnes empruntent les transports en commun en Ile-de-France et parcourent les quelque 300 stations ou gares souterraines de transport ferroviaire comme celles du RER et du métro. Si il est de bon ton d’avancer qu’il est plus écologique et plus sain de prendre les réseaux ferrés plutôt que la voiture, la pollution qui demeure dans les espaces souterrains des transports collectifs est très préoccupante.

La pollution atmosphérique est, la plupart du temps, considérée comme la conséquence directe du trafic routier. Les usagers des transports en commun sont rassurés, ils seraient donc bien moins exposés. Et pourtant, tous les jours, trois millions d’usagers sont exposés à une pollution qui dépasse allégrement les valeurs limites alors que le nombre de voyages enregistrés sur le réseau francilien a augmenté de 4 % entre 2006 et 2010 pour s’établir à 2,6 milliards (Omnil, 2011) ! Lire le reste de cet article »

Moins de pollution éviterait 19.000 décès en Europe

samedi 21 juillet 2012


http://www.lefigaro.fr/sante/2011/03/02/01004-20110302ARTFIG00747-moins-de-pollution-eviterait-19000-deces-en-europe.php

 

Par Marielle Court

INFOGRAPHIE – Le taux de particules fines dans l’air des grandes villes du continent dépasse les normes OMS.

Les preuves s’accumulent. Les pollutions qui saturent parfois l’atmosphère sont terriblement nocives pour la santé. Une grande étude européenne (Aphekom) menée durant trois ans dans douze pays européens et pilotée par l’Invs (Institut de veille sanitaire) en apporte une nouvelle fois la preuve. «L’évaluation de l’impact sanitaire dans 25 grandes villes européennes montre que l’espérance de vie pourrait augmenter jusqu’à 22 mois pour les personnes âgées de trente ans et plus si les normes OMS en matière de particules fines étaient respectées», souligne Christophe Declercq, épidémiologiste à l’Invs. Les particules fines dites PM 2,5 sont des poussières d’une taille inférieure ou égale à 2,5 micromètres, soit la taille d’une bactérie et la valeur seuil de l’OMS est de 10 microgrammes par mètre cube.

Cette valeur n’est respectée par aucune des villes étudiées, à l’exception de Stockholm (Suède). «Cela permettrait d’éviter environ 19.000 décès par an en Europe», souligne encore le spécialiste. La France «est dans une situation médiane». Les villes françaises pourraient gagner «quatre à huit mois», soit environ 3000 décès annuels. Lire le reste de cet article »

La polémique sur les épandages aériens de pesticides relancée

vendredi 20 juillet 2012

 

Les préfectures autorisent actuellement de nombreuses dérogations à l’interdiction d’épandage aérien de pesticides inscrite dans la loi Grenelle 1. Suscitant la colère des écologistes, des apiculteurs et de nombreux élus.

La polémique sur les épandages aériens de pesticides relancée

L’objectif d’interdire l’épandage aérien des pesticides était inscrit dans la loi Grenelle 1. Même si le nombre d’épandages diminue par rapport aux années précédentes, on est encore loin du compte. Le ministère de l’Agriculture avait avancé en avril dernier le chiffre de 800 opérations d’épandage autorisées cette année. Sans surprise, les préfets délivrent actuellement de nombreuses dérogations aux agriculteurs, notamment dans la région Midi-Pyrénées.

Nombreuses dérogations préfectorales Lire le reste de cet article »

Qu’est-ce qu’un nanomatériau ? L’Europe adopte une définition

vendredi 20 juillet 2012


http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2987_definition_nanoparticule_nanomateriau.php


Les « nanomatériaux » sont des matériaux dont les constituants principaux ont des dimensions comprises entre 1 et 100 milliardièmes de mètre : telle est la teneur de la recommandation adoptée aujourd’hui par la Commission européenne. Cette annonce marque un progrès important dans la protection des citoyens, puisqu’il s’agit de définir clairement les matériaux qui doivent recevoir une attention particulière dans le cadre d’une réglementation spécifique.

Janez Potočnik, membre de la Commission chargé de l’environnement, a déclaré à ce propos : « Je suis heureux de pouvoir dire que l’UE est la première à proposer une désignation universelle des nanomatériaux qui devra être utilisée à toutes fins de réglementation. Nous présentons une définition solide fondée sur des avis scientifiques et les conclusions d’une vaste consultation. Les entreprises ont besoin, dans cet important secteur économique, d’un cadre réglementaire clair et cohérent, et les consommateurs ont droit à une information précise sur ces substances. Notre démarche est un grand pas en avant dans la prise en charge d’éventuels risques pour l’environnement et la santé publique, qui vise aussi à faire en sorte que cette nouvelle technologie réalise pleinement son potentiel. »

Les nanomatériaux sont déjà utilisés dans des centaines d’applications et de produits de consommation, depuis les pâtes dentifrices jusqu’aux batteries, aux peintures et aux vêtements. Le développement de ces substances novatrices, qui présentent aussi un potentiel prometteur dans des domaines tels que la médecine, la protection de l’environnement et le rendement énergétique, représente un enjeu important pour la compétitivité européenne. Étant donné, toutefois, que des incertitudes demeurent sur les risques qu’ils posent, il est nécessaire de disposer d’une définition claire pour s’assurer que toutes les règles de sécurité chimique appropriées sont appliquées. Lire le reste de cet article »

Greenpeace dénonce les futurs forages pétroliers en Arctique

jeudi 19 juillet 2012

 

Alors que Shell a commencé en début de semaine le forage d’un second puits d’exploration au large de la Guyane, au même endroit que le premier forage qui a mis en évidence une réserve d’hydrocarbures, des militants de l’association Greenpeace ont occupé les locaux de Shell le 19 juillet.

Cette action vise à dénoncer les forages profonds prévus en Arctique. Shell est l’une des premières compagnies sur le point de se lancer dans le forage profond de grande ampleur dans cette région. Lire le reste de cet article »

Des tonnes de résidus dangereux en Polynésie

jeudi 19 juillet 2012


http://www.leparisien.fr/societe/des-tonnes-de-residus-dangereux-en-polynesie-17-07-2012-2092855.php

Mururoa (Polynésie). Au cours des trente-six ans d’essais nucléaires français dans le Pacifique, les zones habitées de plusieurs atolls ont subi des retombées radioactives. | (SIPA.CHRISTIAN PINSON.)

C’est un mythe qui s’effrite aussi lentement et sûrement que les atolls polynésiens secoués par les bombes atomiques : celui de la propreté des 193 essais nucléaires français réalisés dans le Pacifique entre 1960 et 1996. Tant sur le plan environnemental qu’au niveau des populations. La réalité est tout autre. Lire le reste de cet article »