Archive pour janvier 2011

Le nucléaire n’est pas une énergie renouvelable

lundi 31 janvier 2011

FNE : le nucléaire n’est pas une énergie renouvelable 28/01/2011 10:37 (Par Jean-Charles BATENBAUM) FNE : le nucléaire n’est pas une énergie renouvelable
Lors du conseil européen du 4 février, Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi vont demander à leurs homologues « l’intégration » du nucléaire dans « les objectifs » de l’Union, « en passant du concept d’énergie renouvelable à celui d’énergie décarbonée Lire le reste de cet article »

Une jurisprudence pour mauvaise utilisation de pesticides souhaitéé

lundi 31 janvier 2011
Une jurisprudence pour mauvaise utilisation de pesticides souhaitée par les associations environnementales
Créer une jurisprudence favorable aux particuliers vivant à proximité de champs cultivés en cas de mauvaise utilisation de pesticides. C’est le souhait émis par des riverains qui se disent victimes de pathologies pouvant être liés aux pesticides, des associations environnementales dont le MDGRF et des fédérations adhérentes à France nature environnement (FNE) lors du procès de trois producteurs de pommes de Corrèze. Lire le reste de cet article »

Gestion de l’eau

samedi 29 janvier 2011

Gestion de l’eau : la gouvernance en débat

EnvironnementPublié le jeudi 20 janvier 2011

localtis illustration article du jour© R. Demaret / Rea

Envié à l’étranger, le modèle de gestion de l’eau à la française n’en reste pas moins perfectible. Ses principaux points faibles : l’enchevêtrement des niveaux de responsabilités et son manque de transparence. L’année étant dense en changements, le Conseil d’État et le Cese ont fait le point le 19 janvier sur cet enjeu.

Dans la continuité d’un rapport incisif consacré l’an dernier à « L’eau et son droit », le Conseil d’État a organisé le 19 janvier avec le Conseil économique, social et environnemental (Cese) un colloque sur la gouvernance de l’eau. Le modèle de gestion français par bassin versant y a été mis en avant. Même s’il reste beaucoup à faire pour en renforcer l’ancrage territorial – comme l’avait déjà pointé à juste titre le rapport évoqué – la ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet a souligné que ce modèle a fait ses preuves « en œuvrant au plus près des réalités locales ». Au point de bien s’exporter. « Dans le cadre de la coopération, de grands pays émergents font appel à nous pour les aider à mettre en place ce type de gouvernance sur leurs territoires. Tous les grands fleuves africains sont en train de le faire, avec l’aspect transfrontalier qui leur est propre. Le Brésil et la Chine aussi », a illustré Jean-François Donzier, à la tête de l’Office international de l’eau (OIE).
Au cœur du modèle hexagonal s’affirme une complémentarité des rôles de l’État et des collectivités territoriales, des communes essentiellement mais aussi des départements et des régions de plus en plus appelés à travailler main dans la main sur cet enjeu. Autre spécificité : ce modèle repose majoritairement sur la gestion déléguée. Au nom de la Fédération des professionnels des entreprises de l’eau, Marc Reneaume a ainsi tenu à rappeler que le choix d’un tel mode revient aux collectivités et que lorsqu’il y a délégation « les opérateurs attendent d’elles qu’elles instaurent des procédures de contrôle efficaces, des pénalités en cas de non atteinte des objectifs, le tout dans un climat de dialogue et de confiance réciproque ».

Des remous dans les agences de l’eau Lire le reste de cet article »

Découvrez les centrales nucléaires du futur… sous l’eau

vendredi 28 janvier 2011

Nucléaire

Source : La Tribune.fr – 22/01/2011

En partenariat avec Areva, le CEA et EDF, le numéro un mondial du naval de défense DCNS veut développer un concept de centrales nucléaires immergées en mer.

Il suffisait d’y penser : alors que deux tiers de la population mondiale vit à moins de 80 kilomètres de la mer, le fabricant de sous-marins DCNS annonce un projet de centrales nucléaires immergées en mer, entre 60 et 100 mètres de profondeur. Le PDG du groupe naval Patrick Boissier est convaincu qu’il pourra proposer une solution compétitive pour des réacteurs nucléaires de petite et moyenne puissance (entre 50 et 250 MWe) grâce au savoir-faire de son groupe dans la fabrication de sous-marin nucléaires. Ces centrales, présentées sous le nom de code FlexBlue, sont destinées aux pays émergents, aux îles, ou des zones à faible densités dans les pays développés. DCNS estime le marché potentiel pour cette gamme de réacteurs à environ 200 unités dans les 20 ans à venir. Grâce à son nouveau concept de sa division nucléaire civil dirigée par André Kolmayer, DCNS vise « une part significative » de ce marché, notamment parce que cette solution est modulable, c’est-à-dire que des unités peuvent être ajoutée au fur et à mesure des besoins. Lire le reste de cet article »

Lancement de la première centrale nucléaire flottante

vendredi 28 janvier 2011

Fin juin, la première centrale nucléaire flottante du monde a pris la mer depuis St-Pétersbourg, en Russie. Dénommée « Akadmik Lomonosov », l’unité mise à l’eau devrait entrer en service d’ici avril 2012 selon les prévisions de Rosatom, l’agence fédérale de l’énergie atomique russe. Destinée à être installée dans la péninsule du Kamtchatka dans l’océan Pacifique, au large de la ville de Vilyuchinsk, cette centrale nucléaire flottante doit faire une halte préliminaire à Mourmansk pour faire le plein d’uranium. Lire le reste de cet article »

Trente-cinq ans de politique contre le bruit et toujours autant de gêne

jeudi 27 janvier 2011

http://www.la-croix.com/Trente-cinq-ans-de-politique-contre-le-bruit-et-toujours-aut/article/2448656/4076  13/12/2010 18:30

Trente-cinq ans de politique contre le bruit, et toujours autant de gêne  Les assises nationales de la qualité de l’environnement sonore, qui s’ouvrent mardi 14 décembre, vont évoquer le bruit ressenti  Lois, directives, progrès technologiques… Depuis 1975, date de la création de la première mission « bruit » au ministère de l’environnement, la traque aux décibels est lancée. Avec des succès notables. « Votre machine à laver d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celle d’il y a trente ans, assure Alice Debonnet-Lambert, directrice du Centre d’information et de documentation sur le bruit (CIDB). C’est vrai aussi du moteur d’un A380 par rapport à celui d’une ancienne Caravelle. »  Et pourtant, les enquêtes d’opinion se suivent et se ressemblent : le bruit est une nuisance pour deux Français sur trois. « Ce niveau d’insatisfaction ne baisse pas, constate Valérie Rozec, psychologue de l’environnement au CIDB. Pas plus que le nombre d’appels de plaignants que nous recevons. »  Lire le reste de cet article »

La lutte contre le bruit

jeudi 27 janvier 2011

6e Assises nationales de la qualité de l’environnement sonore

14 décembre 2010 (mis à jour le 14 janvier 2011) –

Nathalie Kosciusko-Morizet a ouvert les 6e assises nationales de la qualité de l’environnement sonore qui se déroulent, du 14 au 16 décembre 2010, à la Maison de la chimie, à Paris. L’occasion pour la ministre de faire le point sur les mesures prises pour lutter contre le bruit.

Alors qu’une enquête menée par TNS-SOFRES (mai 2010) confirme que le bruit constitue aujourd’hui une atteinte majeure à la qualité de vie des français, Nathalie Kosciusko-Morizet rappelle l’importance de la lutte contre les nuisances sonores. Aujourd’hui, 2/3 des personnes interrogées se disent personnellement gênées par le bruit à leur domicile. Pour 54 % d’entre elles, les transports constituent la principale source de nuisance Celles-ci ont un impact potentiel sur la santé : fatigue chronique, impact sur le système cardio-vasculaire, baisse de vigilance pouvant être la cause d’accidents. Lire le reste de cet article »

Le bruit reste un problème central pour les Français

jeudi 27 janvier 2011

Le 15 décembre 2010 par Sabine Casalonga

Dominique Bidou, président du CIDB fait le point sur les politiques de lutte contre les nuisances sonores

Les 6e Assises nationales de la qualité de l’environnement sonore, qui se tiennent du 14 au 16 décembre à Paris, sont l’occasion de revenir sur 30 ans de politique de lutte contre le bruit en France. En dépit des progrès réalisés, le bruit demeure un problème majeur pour les Français. Entretien avec Dominique Bidou, président du Centre d’information et de documentation sur le bruit (CIDB).

Les nuisances sonores ont-elles diminué depuis 30 ans ? Lire le reste de cet article »